Rassade : définition de rassade


Rassade : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RASSADE, subst. fém.

Vx. Perle de verre ou d'émail utilisée pour la fabrication des colliers ou des bracelets de pacotille dont on faisait surtout commerce avec les indigènes. Dès la pointe du jour, les insulaires avaient conduit autour des deux frégates, cent pirogues remplies de différentes provisions qu'ils ne voulaient échanger que contre des rassades: c'étaient pour eux des diamans du plus grand prix (Voy. La Pérouse, t. 3, 1797, p. 186).
Prononc. et Orth.: [ʀasad]. Att. ds Ac. 1835 et 1878. Étymol. et Hist. 1505 (B. P. de Gonneville, Campagne du navire l'Espoir, de Honfleur [...] ès nouvelles terres des Indes, p. 91 ds Arv., p. 429: rassades [rasades dans le ms.] de voirre). Orig. inc. (FEW t. 21, p. 543a). Peut-être à rapprocher, d'apr. Barb. Misc. 28, n o19, du vénit. rassada « râclure » (cf. G. Boerio, Dizionario del dialetto veneziano, Venise, 1856), dér. de rassar (ital. raschiare, râcler*), parce que Murano était dep. le xiiies. un centre de fabrication du verre. Fréq. abs. littér.: 29.

Rassade : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

rassade \ʁasad\ féminin

  1. Petite perle de verre, ou d'émail, dont on faisait diverses sortes d'ornements.
    • La conterie , la veroterie[sic] , le contre brodé & les rassades , nous viennent de Venise , d'où toutes les Nations les tirent , aucune n'ayant pû encore travailler à la conterie , & la donner à si bon marché que les Verriers Vénitiens. En effet , il est surprenant que les rassades puissent se vendre à un si vil prix , la livre pesant achetée en gros à Marseille ne coute que huit sols. — (Le commerce de l'Amérique par Marseille, ou Explication des lettres-patentes du Roi, portant règlement pour le commerce qui se fait de Marseille aux îles françaises de l'Amérique, données au mois de février 1719, tome 2, Avignon, 1764, page 394)
    • Quelques-uns de nos messieurs ont remarqué que deux des plus jeunes avaient de ces grains de rassade dont on fait des colliers. — (Louis Antoine de Bougainville, Voyage autour du monde, Paris : chez Saillant & Nyon, libraires, 1771, p. 130)

Nom commun 2

rassade \ʁasad\ féminin

  1. (Var) Sorte de petit sentier.
    • Ces gardes indiqueraient les jours et les circonstances dans lesquels le feu pourrait être mis. Ils veilleraient notamment à ce que la parcelle écobuée soit entourée d'un sentier dit rassade. — (Enquête sur les Incendies de forêts dans la région des Maures et de l'Esterel : Rapport à son Excellence M. le ministre des finances, Paris : Impr. impériale, 1869, page 59 — cité par Littré & ressourcé.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rassade : définition du Littré (1872-1877)

RASSADE (ra-sa-d') s. f.
  • Espèce de petites perles de verre, ou d'émail, dont on fait diverses sortes d'ornements, et dont se parent les nègres d'Afrique. Quelques-uns de nos messieurs ont remarqué que deux des plus jeunes avaient de ces grains de rassade dont on fait des colliers, Bougainville, Voy. t. I, p. 245, dans POUGENS.

    On a dit aussi rasse. Verres, rasses, coupes et bassins cristallins de Venise ou d'ailleurs, le cent pesant estimé 45 liv. Décl. du roi, nov. 1640, Tarif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Rassade : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RASSADE, s. f. (Verroterie.) espece de verroterie, ou petits grains de verre de diverses couleurs, dont les Negres des côtes d’Afrique, & les peuples de l’Amérique se parent, & qu’on leur donne en échange de quantité de riches marchandises. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rassade »

Étymologie de rassade - Littré

Ital. razzare, briller, razzato, fait en forme de rayon, de razzo, rayon, du lat. radius. Il y avait dans le français semblablement un verbe raser, rendre brillant : XIVe s. Nul ne peut raser ne teindre amatitre [améthyste], ne quelconques pierres fausses, par quoy elle se doive montrer autre qu'elle n'est de sa nature, Ordonn. des rois, t. III, p. 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rassade - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Voir rasse (« verre de Venise ») et -ade. L’italien razzare (« raser, polir ») est, pour le sens, identique à l'ancien français raser (« polir, faire briller »), l'équivalent italien moderne razzata (« coup de soleil ») dérive de razzo (étymologiquement « rayon [de soleil] »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rassade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rassade rasad play_arrow

Images d'illustration du mot « rassade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rassade »

Langue Traduction
Corse satiato
Basque satiated
Japonais 満腹
Russe пресыщенный
Portugais saciado
Arabe مشبع
Chinois 饱足的
Allemand gesättigt
Italien sazio
Espagnol harto
Anglais satiated
Source : Google Translate API

Synonymes de « rassade »

Source : synonymes de rassade sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires