Raquette : définition de raquette


Raquette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

raquette \ʁa.kɛt\ féminin

  1. (Sport) Instrument dont on se sert pour jouer à la paume, au volant ou au tennis, et qui est fait d’un filet de cordes à boyau, tendues en long et en travers sur un cadre de bois recourbé en ovale et muni d’un manche.
    • […] ; ces mœurs sont loin d'être austères, puisqu'on trouve dans ce salon une table de jeu, une boîte de loto ainsi que quatre raquettes et deux volants, ancêtre peut-être du badminton, et même une baignoire dans le corridor. — (Philippe Meyzie, La table du Sud-Ouest et l'émergence des cuisines régionales: 1700-1850, Presses universitaires de Rennes, 2015, chap. 4)
    • Il gâcha la première sur une volée trop longue et perdit la deuxième sur un passing de Becker qui, heurtant la bande du filet, prit une trajectoire inattendue et passa au-dessus de la raquette de son malheureux adversaire. — (« A star is not born » dans Les Miscellanées du tennis, de David Brunat, Éditions Fetjaine, 2011)
    • Monter une raquette : la garnir de cordes.
  2. (Par métonymie) Personne qui pratique un sport nécessitant une raquette.
    • On se flattait au contraire de porter en soi le colibacille du même ton que l'on se fût vanté d'héberger sous son toit un roi détrôné ou quelque célèbre raquette de tennis. — (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
  3. (Par extension) Instrument composé d'un manche court et d'une palette ronde et pleine servant à frapper une balle
    • Plusieurs jeunes gens s’amusaient d’un jeu de balles analogue à la paume avec d’énormes raquettes recouvertes de cuir de bœuf, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Une raquette de ping-pong, de jokari.
  4. (Par ellipse) Raquette à neige.
    • Mrs. Paulina Barnett ne put qu’admirer l’étonnante habileté avec laquelle ces hommes se servaient de leurs raquettes. Chaussés de ces « souliers à neige », leur vitesse eût égalé celle d’un cheval au galop. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La première partie du chemin se fit à la raquette, et les bagages, les vivres et les munitions furent portés à force de bras sur des traîneaux sauvages appelés tabaganes. — (Joseph Marmette, Les Machabées de la Nouvelle-France: histoire d'une famille canadienne, 1641-1768, Québec : Imprimerie de Léger Brousseau, 1878, p. 83)
  5. (Par extension) Synonyme de palette; longue rectrice ou (plus rarement) rémige dont les barbes ne subsistent qu'à l'extrémité distale du rachis, formant souvent ainsi des motifs ornementaux, fréquemment avec fonction de caractères sexuels secondaires chez le mâle (e.g. momotidés, trochilidés, psittaciformes, etc.).
    • Plusieurs espèces d'oiseaux arborent des raquettes au bout de longues rectrices centrales chez le mâle, lesquelles ont souvent des fonctions sexuelles au cours de la pariade ou pour intimider des rivaux potentiels.
  6. Nom vulgaire de l’opuntia, plante du genre des cactiers, dont la tige est formée de parties ovales et aplaties qui se joignent par des articulations.
    • Aux approches de la mauvaise saison, c'est-à-dire, des pluies & des tems froids, les Indiens coupent les feuilles de raquette, & les transportent dans leurs habitations avec la avec la nouvelle cochenille qui est dessus. — (« Cochenille », dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, sous la direction de Denis Diderot & Jean Le Rond d'Alembert, tome 10 (Cla-Con), Yverdon, 1772, p. 164)
    • Dans sa chute il rencontre une large touffe de raquettes fortes et épaisses. — (Eugène Sue, Atar-Gull, 1831)
    • De beaux pieds de nopal de Castille, élevés au milieu d'une plantation de raquettes espagnoles blanchies de cochenille sylvestre, se trouvaient d'un vert foncé des plus brillants, et entièrement privés de cette cochenille. — (George-Samuel Perrottet, Mémoire sur les moyens à prendre pour enlever à la cochenille sylvestre l'enveloppe cotonneuse qui la caractérise, extrait des Annales maritimes de mars-avril 1834, tiré à part : p. 22)
  7. (Sport) Partie du terrain de basketball située sous le panier, et représentée par les lignes dont le contour forme un tronc de cône.
    • Répéter l’exercice avec des tirs en suspension (jump shoot) dans la raquette ou à l’extérieur de la raquette. — (Basket, entraînement des jeunes: Principes fondamentaux, perfectionnement, Cathy Malfois, 2009)
  8. (Sports hippiques) Raquette de départ.
  9. (Boucherie) Morceau de bœuf qui correspond à l'épaule.
    • Pièce de l'avant, la raquette a comme base osseuse les carpes, le radius, le cubitus, l'humérus, le scapulum. […].
      La raquette est utilisée en partie dans l'élaboration de produits élaborés (steaks hachés, viandes restructurées...) et en partie dans l'élaboration de PAD (prêt à découper)..
      — (Collectif, Abattage et Transformation des viandes de boucherie: Les produits élaborés à base de viande, Educagri Éditions, 2001, p. 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Raquette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAQUETTE. n. f.
Instrument dont on se sert pour jouer à la paume, au volant ou au tennis, et qui est fait d'un réseau de cordes à boyau, tendues en long et en travers sur un cadre de bois recourbé en ovale et muni d'un manche. Le bois d'une raquette. Les cordes d'une raquette. Le manche d'une raquette. Le disque d'une raquette. Monter une raquette, La garnir de cordes.

RAQUETTE se dit aussi de Certaines chaussures, plates et longues, faites à peu près en forme de raquettes, que quelques peuples du Nord attachent à leurs pieds pour marcher plus commodément sur la neige et qu'on emploie également pour les ascensions en montagne et les sports d'hiver. Il est aussi le Nom vulgaire de l'Opuntia, plante du genre des Cactiers, dont la tige est formée de parties ovales et aplaties qui se joignent par des articulations. Par apposition, Cactus raquette.

Raquette : définition du Littré (1872-1877)

RAQUETTE (ra-kè-t') s. f.
  • 1Instrument dont on se sert pour jouer à la paume ou au volant. D'abord on joua à la paume de la main nue ou avec un gant double, dans la suite quelques-uns mirent à leur main des cordes et tendons pour renvoyer la balle avec plus de force, et de là on imagina la raquette, Saint-Foix, Ess. sur Paris, rue Grenier-St-Lazare. On pourrait assimiler le mont Rose à une raquette dont les montagnes qui bordent le val Anzesca formeraient le manche, Saussure. Voy. aux Alpes, t. VIII, p. 57, dans POUGENS. Il arrive souvent qu'un joueur de paume, pour augmenter sa force, demande une raquette plus lourde, parce qu'en la faisant mouvoir avec la même vitesse, elle frappe la balle plus fort si elle a plus de masse, Brisson, Traité de phys. t. I, ch. 3, n° 145. Ailleurs, par deux rivaux la raquette empaumée, Attend, reçoit, renvoie une balle emplumée, Delille, Trois règnes, I.

    Monter une raquette, la garnir de cordes. La raquette de paume ne se nomme ainsi que lorsqu'elle est prête à jouer, c'est-à-dire garnie de la corde à boyaux, et que son manche est entouré de peau blanche ; sans être montée on la nomme simplement bois de paume, Dict. des arts et mét. Paumier.

    C'est un grand casseur de raquettes, se dit pour se moquer d'un homme qui se vante de plusieurs choses qu'il n'a pas faites.

    Fig. Venir sur la raquette, se dit d'une chose avantageuse qui vient de soi-même. Tout cela [une vente avantageuse] m'est venu, pour ainsi dire, sur la raquette, et je doute qu'on eût fait mieux sur les lieux, Lettre inédite de Mairan, 3 août 1730, dans Bull. de la Soc. arch. de Béziers, 2e série, t. I, p. 64.

  • 2Machine en forme de raquette à jouer, qu'on s'attache aux pieds, pour marcher plus facilement sur la neige. Il lui enseigna aussi à leur attacher aux pieds des espèces de raquettes, et à en faire autant aux bêtes de somme, pour les empêcher d'enfoncer dans la neige, sans quoi ils en auraient eu jusqu'aux sangles, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IV, p. 197, dans POUGENS. Des raquettes propres à marcher sur la neige, La Pérouse, Voy. t. III, p. 17, dans POUGENS.
  • 3Raquette ou figuier d'Inde, cactus opuntia, L.

    Raquette blanche, espèce de champignon.

    Raquette de mer, espèce de coralline.

  • 4 Terme de jardinage. Raquette du long bois, voy. PLEYON.
  • 5Piége à détente pour les oiseaux.
  • 6Sorte de scie pour refendre les pièces de bois cintrées.

    Ancien terme de monnayage. Outil qui servait à imprimer la tranche des pièces à l'aide de la virole qui n'était pas alors brisée.

HISTORIQUE

XIVe s. Les os de la rachette de la main qui sont huit [le carpe], H. de Mondeville, f° 21. La rasquette du pié est composte de quatre os lyés ensemble avenamment, Lanfranc, f° 37, verso.

XVIe s. Lorsque les tripots furent introduits par la France, on ne savoit que c'estoit que de raquette, et y jouoit on seulement avec le plat de la main, Pasquier, Recherches, IV, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Raquette : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « raquette » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « raquette »

Étymologie de raquette - Wiktionnaire

(1314) la rachete de la main « le carpe » — (Henri de Mondeville, Chirurgie) ; (XVe siècle) raquecte (« instrument permettant de lancer une balle, un volant ») ; (1480) racquette — (Guillaume Coquillart, Droits nouveaux) ; (1561) rascette — (Patrice Tricasse, Chiromancie).
De l’arabe راحة, rāħat (« paume de la main ») → voir jeu de paume pour le sens sportif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de raquette - Littré

Espagn. raqueta ; ital. racchetta, devenu lacchetta. Ménage, approuvé par Diez, le tire du lat. rete, filet, le considérant comme une contraction de retichetta. Mais le mot est ancien dans la langue, sous la forme de rachete, rasquete, et il signifie la paume de la main, la plante des pieds ; c'est le diminutif du bas-lat. racha, qui signifie le carpe, le tarse, et qui vient de l'arabe. Le nom de la paume de la main aura passé sans peine à l'instrument qui agit comme la paume de la main. Il faut donc écarter le latin rete.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « raquette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raquette rakɛt play_arrow

Citations contenant le mot « raquette »

  • Varlion propose des raquettes de padel avec des gommes différentes pour répondre aux différences de températures entre été et hiver. Padel Magazine, Varlion : des raquettes pour chaque saison | Padel Magazine
  • La première édition, lancée en plein confinement pour occuper des licenciés en mal de raquette et pallier l'annulation d'un championnat régional mort-né pour cause de Covid, avait recueilli un succès inattendu. Du coup, la Ligue Grand Est a décidé de remettre ça, en peaufinant un peu l'organisation : son deuxième tournoi de e-tennis se déroulera du 1er au 23 août, toujours sur PlayStation 4 et sur le jeu Tennis World tour. , Sport lorrain | Entre raquette de tennis et manette, plus besoin de choisir grâce à la Ligue Grand Est
  • Le Français est lui toujours présent, et a entamé sa campagne par une victoire, samedi face à l’Allemand Dustin Brown (3-1), avant de mordre la poussière dimanche, contre l’Espagnol Fernando Verdasco (1-3). Au cours de cette rencontre, l’Avignonnais a perdu ses nerfs, quelques insultes fusant à l’attention de l’arbitre avant que sa raquette ne soit violemment projetée contre les protections entourant le court. Sports.fr, Insultes et jet de raquette, Paire a craqué (vidéo)
  • Martin Fourcade, parrain de l'association, a mis en vente ses skis, chaussures et maillot, Tessa Worley et Lindsey Vonn ont donné leur casque, Kylian Mbappé a offert ses crampons et un maillot, Rafael Nadal une raquette, Renaud Lavillenie, ses pointes... L'Équipe, Les skis de Fourcade, les crampons de Mbappé ou la raquette de Nadal aux enchères - Tous sports - L'Équipe
  • Après certaines rencontres, il y avait parfois des poignées de mains froides. Il y aura désormais les checks de raquettes agressifs. En effet après leur rencontre, visiblement énervé d'avoir perdu, Kyle Edmund a littéralement frappé la raquette de son compatriote Daniel Evans. Ceci n'a pas été du goût de se dernier qui a rétorqué : "Fais attention Kyle, fais vraiment attention mec". Il est ensuite aller en parler à ses coéquipiers qui ont essayés de le rassurer en lui disant qu'il devait blaguer. Cela n'a pas convaincu Daniel Evans qui leur a répondu "Je pense qu'il était sérieux". En voilà deux qui ne partiront pas en vacances ensemble. , Battle of Brits 2 - Edmund tape la raquette d'Evans lors du check #BattleofBrits #Evans #Edmund #Covid19 #ATP - TennisActu
  • Tout se passe plus dans la tête que dans la raquette. Ce n'est pas tennistiquement que l'on fait une différence, c'est dans la tête, dans l'envie. De Justine Hénin / Conférence de Presse à Roland Garros - 4 Juin 2007

Images d'illustration du mot « raquette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raquette »

Langue Traduction
Corse racchetta
Basque racket
Japonais ラケット
Russe ракетка
Portugais raquete
Arabe مضرب التنس
Chinois 球拍
Allemand schläger
Italien racchetta
Espagnol raqueta
Anglais racket
Source : Google Translate API

Synonymes de « raquette »

Source : synonymes de raquette sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires