La langue française

Rancidité

Définitions du mot « rancidité »

Trésor de la Langue Française informatisé

RANCIDITÉ, subst. fém.

A. − État, qualité de ce qui est rance. Il faut éviter les topiques gras et onctueux, les emplâtres, les pomades, les cérats, qui bouchent les pores, et qui tournant aisément à la rancidité, deviennent irritans (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 96).Et [l'huile de lin] a acquis un certain degré de rancidité que les peintres désignent sous le nom de gras (Manuel du fabricant de couleurs, t. 1, 1884, p. 52).
B. − PEINT. ,,Tache provenant de la mauvaise qualité de l'huile`` (Jossier 1881). L'aspect de cette peinture est tendre et lumineusement mat; aucune rancidité n'en jaunit les nuances roses, azurées et blanches (Th. Gautierds Lar. 19e-Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃sidite]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1752 « qualité d'une graisse devenue rance » (Trév.). Dér. sav. du lat. randicus (rance1*); suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Nom commun

rancidité \ʁɑ̃.si.di.te\ féminin

  1. Caractère, état de ce qui est rance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RANCIDITÉ (ran-si-di-té) s. f.
  • Qualité d'une graisse ou d'un corps contenant soit de l'huile, soit de la graisse, devenues rances. Pour peu que la graisse soit rance, on voit qu'elle prend des propriétés très différentes de celles qu'elle avait avant cette rancidité, Fourcroy, Conn. chim. t. IX, p. 182.

REMARQUE

Rancidité n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RANCIDITÉ, s. f. espece de corruption desagréable que les graisses & les substances huileuses contractent à la longue, & que la chaleur leur communique. Les médicamens huileux ne conviennent point en topiques sur les parties attaquées d’inflammation, parce que les huiles échauffées perdent leur caractere bienfaisant ; & au lieu de relâcher & d’adoucir, comme on se le propose, elles deviennent âcres & irritantes par rancidité. Willis a parlé de la rancidité dans son traité de la fermentation.

M. Quesnay, dans sa dissertation sur les vices des humeurs, imprimée à la tête du premier tome de l’académie royale de Chirurgie, met aussi la rancidité des humeurs du corps humain au nombre des effets que leur fermentation peut produire. Il se propose dans cet ouvrage important d’établir les principes physiques qui doivent servir de fondement à la doctrine de la suppuration, de la gangrène, des tumeurs, des plaies, des ulceres, & d’autres sujets de Chirurgie. Les humeurs sont infectées, & les solides diversement irrités par les corpuscules viciés qui sont l’effet des différentes dépravations qu’une portion des fluides contractent. Le lait, par exemple, qui se déprave dans l’estomac, y devient rance & amer. On voit des preuves de l’infection & de la malignité qu’il cause, dans les fievres considérables produites par cette dépravation. Suivant l’opinion commune, le lait est susceptible de s’aigrir par une fermentation acéteuse ; & l’on croit que la plûpart des maladies des enfans viennent d’acides fournis par un lait aigri dans les premieres voies ; mais ne peuvent-elles pas venir plûtôt de la partie butireuse du lait qui devient rance, ou comme l’on dit vulgairement, d’un lait qui tourne en bile ? Il est évident, dit M. Quesnay, que la malignité de cette derniere sorte de fermentation, dont les matieres grasses sont susceptibles, est bien plus malfaisante que celle de la fermentation acescente. La disposition que les matieres devenues rances ont à se corrompre, doit rendre ces matieres plus redoutables, que celles que la fermentation auroit rendues acides ou vineuses ; celles-ci peuvent être avantageuses pour donner de la durée aux humeurs, dans les cas où l’action excessive des vaisseaux les détruiroit trop promptement. Il n’en est pas de même des matieres devenues rances : la partie grasse ou huileuse de ces matieres, qui domine sur les sels acides, & qui empêche que la fermentation ne puisse développer ces sels, rend ces matieres fort susceptibles de pourriture ; ainsi on doit remarquer que les mauvais effets de ces matieres dépend plus de la pourriture qui survient, que de la dépravation qu’elles avoient contractée d’abord par la fermentation. Plus on cherchera à s’instruire sur la théorie & sur la pratique de la Chirurgie, plus on sentira l’utilité de ces connoissances pour aider directement ou indirectement à l’intelligence de plusieurs points de doctrine qui concernent cet art ; & sur-tout pour éclaircir ce qui regarde les tumeurs graisseuses, les hernies épiploïques qui s’enflamment & suppurent ; les tumeurs froides formées par des sucs muqueux & gélatineux, qui ne sont pas susceptibles de putréfaction, & qui se corrompent par rancidité. Voyez Scrophule. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rancidité »

Du latin rancidus avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. rancidus, rance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rancidité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rancidité rɑ̃sidite

Citations contenant le mot « rancidité »

  • Je développerai en particulier au sujet du système de combat, qui est assez dense ainsi que riche et parvient à donner un petit air de fraîcheur (ou de rancidité, vu le thème de l'univers) aux jeux de combats tactiques au tour par tour. Jeux-vidéo, Urtuk : the desolation - Aperçu d'Urtuk : the Desolation - Jeux-vidéo
  • Qui est précisément ce psychiatre ? Un praticien douteux qui confond analyses politiques et diagnostic professionnel. Imbibé de préjugé catholiques ultra-conservateurs, ce monsieur n’est certainement pas qualifié pour juger de l’état mental du premier magistrat de France. On sent derrière la froideur scientifique affichée de ce personnage sorti de nulle part un ramassis de préjugés homophobes et la rancidité de réflexions a priori très malveillantes et d’un parti pris à peine croyable pour une prise de parole publique. Intervention comme un cheveu sur la soupe donc, d’un soi-disant psychiatre qui est tout sauf objectif, reconnu unanimement par ses pairs, et en droit de porter publiquement un tel jugement sur un ‘patient’ qu’il n’a jamais auditionné ni reçu en consultation de sa vie… Je crois que ce monsieur n’aurai pas pu faire mieux pour s’aliéner les trois quarts de sa patientèle potentielle, si tant est qu’il ait ambitionné un jour d’exercer réellement sa profession, et de sortir un moment des cénacles feutrés d’une université italienne poussiéreuse, et dont les ouvrages boursouflés ne méritent selon nous qu’un coup d’œil distrait. Ouvrages dont aucun n’est traduit d’ailleurs en français ou en anglais et qui ne le méritent pas. Bref, de l’onanisme intellectuel pur et simple, mâtiné de frustrations sexuelles et affectives extrêmement pathétiques. AgoraVox, "Macron est un psychopathe" : l’analyse d’un psychiatre italien - Agoravox TV

Traductions du mot « rancidité »

Langue Traduction
Anglais rancidity
Espagnol rancidez
Italien rancidezza
Allemand ranzigkeit
Chinois 酸败
Arabe نخر
Portugais ranço
Russe прогорклость
Japonais 変態
Basque rancidity
Corse rancità
Source : Google Translate API

Rancidité

Retour au sommaire ➦

Partager