La langue française

Râlement

Définitions du mot « râlement »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÂLEMENT, subst. masc.

Vieilli
A. − Bruit produit par quelqu'un qui râle. Synon. râle2.Râlement sourd. Je fus interrompu par un râlement effrayant, comme ceux qui viennent quelquefois, après trois nuits muettes, éveiller le silence de la mort dans les ruines d'une ville saccagée (Nodier, Fée Miettes, 1831, p. 128).Ici le comte fit un bond affreux, se réveilla (...) et tomba en travers de son lit, les yeux grands, ouverts, fixes, presque sans pouls et faisant entendre un râlement sourd et étouffé (Sue, Atar-Gull, 1831, p. 12).C'est fait, monsieur, dit-elle avec un râlement qui sembla déchirer son gosier (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 684).
B. − P. anal. Bruit rauque semblable à celui que fait quelqu'un qui râle. Souvent, au bord d'une fosse dans laquelle on descendait une bière avec des cordes, j'ai entendu le râlement de ces cordes (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 489).Et le vent du désert soufflait un râlement Lamentable, et la nuit lugubre en était pleine (Leconte de Lisle, Poèmes trag., 1886, p. 107).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑlmɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: raslement; dep. 1740: râlement. Étymol. et Hist. 1611 rallement (Cotgr.); 1680 râlement (Rich.). Dér. de râler*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 18.

Wiktionnaire

Nom commun

râlement \ʁɑl.mɑ̃\ masculin

  1. Action de râler.
    • L’ours marin a une sorte d’affreux râlement tel que le bruit des récifs où il cherche sa proie. — (François-René de Chateaubriand, Le génie du christianisme, ou Les beautés de la religion chrétienne, I, V, 5)
    • Le râle marque l’espèce de son qui sort de la poitrine d’un malade à l’agonie ; le râlement exprime le râler. Un moribond a le râle, et il est en proie au râlement. — (Pierre Benjamin Lafaye, Synonymes français, L. Hachette, Paris, 1841)
  2. Cri de la panthère, du tigre, du daim, du faon.
    • Bientôt des grondements sourds, comme un tonnerre lointain, couvrirent presque les râlements stridents de la panthère : le lion et le tigre, Judas et Caïn, lui répondaient du fond du théâtre, où étaient leurs cages… — (Eugène Sue, Le Juif errant, tome troisième, Paulin, Libraire-éditeur, Paris, 1845)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RÂLEMENT (râ-le-man) s. m.
  • Action de râler. L'ours marin a une sorte d'affreux râlement tel que le bruit des récifs où il cherche sa proie, Chateaubriand, Génie, I, V, 5.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « râlement »

Râler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir râler
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « râlement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
râlement ralœmɑ̃

Citations contenant le mot « râlement »

  • Le technicien a montré un peu plus d'émotion en fin de rencontre, sentant que le PSG ne ferait pas la décision. Un peu plus de soupir après le manque de spontanéité de ses hommes devant le but. Un peu plus de râlement devant une décision arbitrale. Mais un premier match qui ne restera pas dans les annales. Il a du travail. Il le sait. leparisien.fr, Saint-Etienne-PSG (1-1) : Mauricio Pochettino, sans éclat de voix - Le Parisien
  • La présidence de Trump en est à ses derniers râlements. Il ne reste que trois jours, le moment idéal pour mettre un peu de perspective sur cette fin de règne aussi désordonnée que les quatre années qui l’ont précédée. Le Journal de Montréal, Washington en état de siège | Le Journal de Montréal
  • Selon lui, « tout le monde râle. Certains râlent. Mais c’est clair pour moi qu’on va entendre parler de Lebourgneuf, de D’Estimauville. Quand le dossier sera réglé et qu’il n’y aura plus matière à râlement, les gens vont réclamer des prolongements. Ça, c’est avant même de l’avoir emprunté, dans six ans à peu près ». Le Journal de Québec, Le maire Labeaume évoque déjà un prolongement du tramway | JDQ

Traductions du mot « râlement »

Langue Traduction
Anglais grumbling
Espagnol refunfuñando
Italien brontolio
Allemand murren
Chinois 抱怨
Arabe تذمر
Portugais resmungando
Russe бурчание
Japonais 不平
Basque grumbling
Corse murmurula
Source : Google Translate API

Râlement

Retour au sommaire ➦

Partager