La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « raclure de bidet »

Raclure de bidet

Définitions de « raclure de bidet »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

raclure de bidet \ʁa.klyʁ də bi.de\ féminin

  1. (Injurieux) (Figuré) Personne méprisable.
    • Voici « l’affaire Chapron », comme l’a baptisée le journal L’Équipe. Voici donc un arbitre qui prend des décisions contestées alors qu’elles sont parfaitement légitimes, auquel on ne reproche qu’un « manque de psychologie » — cette tartufferie de premier ordre —, et qui se fait insulter devant témoins par un président de club : « Vous êtes une raclure de bidet, une honte de l’humanité ». — (Jérôme Latta, La raclure et les racleurs sur Les cahiers du football, magazine de foot et d’eau fraîche, 18 mai 2009)
    • Il estimait n'avoir rien à se reprocher. Il n’était en tout cas pas à mettre dans le même panier que ces « lopes «, ces « raclures de bidet ». — (Jean-Claude Fontanet, La mascogne ou Le péché mignon du collégien, Neuchâtel, 1962)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « raclure de bidet »

De raclure, métonymie pour le liquide séminal, qui était évacué post-coïtum dans la vasque destinée à cette action, le bidet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raclure de bidet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raclure de bidet raklyr dœ bidɛ

Citations contenant le mot « raclure de bidet »

  • t'es qu'une raclure de bidet, toi ! Ta haine des arabes t'enlève tout compassion pour des familles qui souffrent. Faut vraiment te faire soigner ! Ah il est beau, l'éléctorat d'extreme-droite ! Jean-Marc Morandini, Pyrénées-Atlantiques: Le commissariat de Bayonne lance un appel à témoins après la disparition jugée inquiétante d’un jeune couple | Jean-Marc Morandini
  • « Quelle raclure, ce mec ! » L'injure est imagée. A l'origine, une raclure n'est autre qu'une « parcelle enlevée de la surface d'un corps que l'on a racl? (le « Trésor de la langue française »). Autrement dit : une rognure, un débris. Par extension, la raclure s'est donc mise à désigner un individu méprisable, voire abject. Dans le film « les Trois Frères », on se souvient de cette scène mémorable de l'huissier dans laquelle Didier Bourdon insulte allègrement l'agent qui aligne les amendes : « Vous pouvez mettre 5 000 parce que j'vais rajouter : Gros con de tête de merde qui pue l'vomi de, de... » « ... De raclure de bidet ! » conclut Bernard Campan. En ce sens, la raclure reste dans la droite lignée des « ordure », « pourriture » et « enflure ». De l'art de faire du déchet une insulte corsée. leparisien.fr, Raclure - Le Parisien

Images d'illustration du mot « raclure de bidet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Raclure de bidet

Retour au sommaire ➦

Partager