La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « raccroc »

Raccroc

Définitions de « raccroc »

Trésor de la Langue Française informatisé

RACCROC, subst. masc.

A. − JEUX (billard), vieilli. Coup inattendu et heureux, dû au hasard plutôt qu'à l'habileté. Et l'emballeur de la rue Amelot eut beau faire une série de raccrocs (...). M. Matoussaint le regarda caramboler, tranquillement (Coppée, Vingt contes nouv., 1883, p. 259).
P. métaph. L'hostilité d'un univers où l'âme humaine est un raccroc, une réussite de hasard (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 365).
Loc. fig.
De raccroc. De hasard, d'occasion. Une somptuosité pauvre et de raccroc, comme un intérieur de vieille actrice retirée (Goncourt, Journal, 1862, p. 1029).Et pourtant (...) [Philippe VI] n'était qu'un roi de raccroc, un neveu, un cousin de roi (Druon, Lis et lion, 1960, p. 51).
Par raccroc. Par hasard; grâce à une chance inespérée. Obtenir un examen par raccroc. On ne m'écrit guère de Paris et je ne sais les nouvelles que par raccroc (Mérimée, Lettres E. Ellice, 1860, ds R. Universelle, t. 38, 1929, p. 522).Faguet ne lui donne pas de place [à Flaubert] parmi ses maîtres du XIXesiècle (...) et lui consacre plus tard, par raccroc, un petit volume hâtif (Thibaudet, Réflex. crit., 1936, p. 79):
Pour revenir aux vrais élèves de Port-Royal, à ceux qui le sont non par raccroc, mais en ligne directe, ce qui les caractérise, c'est la marque profonde que cette éducation leur laisse, l'attache constante à leurs maîtres, et, même à travers les dispersions orageuses du monde, le câble de retour à la foi. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 516.
B. − Action de ressaisir, de rattraper quelque chose. Le spectacle d'une folle jeunesse qui se noie dans les plaisirs et dans l'orgie au sortir de l'enfance est de tous les temps: il est vrai qu'ici ces circonstances caractéristiques d'être colonel presque à la jaquette et de faire sa première communion de raccroc à la dernière heure (...) impriment à l'historiette une variété piquante et y mettent en plein la signature du XVIIIesiècle (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 11, 1867, p. 157).
C. − Vieilli. [En parlant des prostituées] Racolage. Synon. raccrochage.Il glissait au ménage avec cette goule, lui qui, pour ne pas payer, vivait autrefois des raccrocs de la rue (Zola, L'Œuvre, 1886, p. 247).D'inquiétantes silhouettes, dans l'ombre bleue, les lumières, le grouillement, se perdaient pour réapparaître et se dérober encore, au milieu du raccroc obstiné des femmes (Carco, Jésus-la-Caille, 1914, p. 92).
Prononc. et Orth.: [ʀakʀo]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1374 « renouvellement d'une fête, spécialement d'un repas de noce » (Arch., JJ 105, pièce 504 ds Gdf., s.v. racroc); 2. a) 1798 coup de raccroc « coup inattendu et heureux dans un jeu » (Ac.); 1810 raccroc « id. » (Molard, Mauv. lang. corr., p. 225); 1862 subst. + de raccroc « dû au hasard » (Goncourt, loc. cit.); 1864 verbe + de raccroc « par hasard, en plus » (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 9, p. 34); b) 1835 par raccroc « par une chance inespérée (au jeu) » (Ac.); 1845 « id. (en gén.) » (Besch.); 3. 1950 fig. « action de raccrocher, de rattraper quelque chose » (Arnoux, Contacts all., p. 15). Déverbal de raccrocher*. Fréq. abs. littér.: 21. Bbg. Tafel (Ch. E.). Beitr. zur frz Etymol. Bonn, 1976, p. 40.

Wiktionnaire

Nom commun - français

raccroc masculin (pluriel à préciser)

  1. Action d’attraper au hasard ; coup heureux où il y a plus de chance que d’adresse.
    • Il n’a obtenu ce succès que par raccroc.
    • Cela me désoriente de penser que je ne suis un artiste que par raccroc. Cette certitude creuse un vide dans mes pensées et c'est ce vide qui est mon moi... — (Joë Bousquet, Traduit du silence, Gallimard, 1941, p. 150)
  2. (Vieilli) (Jeux) Coup réussi par hasard, au billard.
  3. (Vieilli) Racolage en parlant des prostituées.
    • D’inquiétantes silhouettes, dans l’ombre bleue, les lumières, le grouillement, se perdaient pour réapparaître et se dérober encore, au milieu du raccroc obstiné des femmes. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, Le Mercure de France, Paris, 1914)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RACCROC. n. m.
Action d'attraper au hasard, coup heureux où il y a plus de chance que d'adresse. Il n'a obtenu ce succès que par raccroc.

Littré (1872-1877)

RACCROC (ra-kro ; le c ne se lie pas et ne se prononce pas ; au pluriel, l's se lie : des ra-kro-z incroyables) s. m.
  • Terme de jeu. Coup de raccroc, ou, simplement, raccroc, un coup non visé, où il y a plus de bonheur que d'adresse. Il a fait cette bille par un raccroc, de raccroc, par raccroc. Ce coup-là n'est qu'un raccroc.

HISTORIQUE

XIVe s. Après icellui mariage fait, il eust en l'ostel d'iceulx mariez une feste ou assemblée de gens que l'en dist ou païz [au pays de Caux] racroc, Du Cange, receptum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « raccroc »

Voy. RACCROCHER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déverbal sans suffixe de raccrocher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raccroc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raccroc rakro

Fréquence d'apparition du mot « raccroc » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « raccroc »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « raccroc »

  • Et puis, il y a eu trois minutes de grâce pour autant d’essais. Tout débute par cette relance kamikaze de Jean-Pascal Barraque sous ses poteaux pour finir en terre promise après deux coups de pied à suivre, puis la chevauchée de Rémi Siega sur son aile et enfin l’essai de raccroc de Stephen Parez, après une pénalité jouée rapidement alors que les Néo-Zélandais regardaient ailleurs. « C’est une grande date pour le VII en France, le résultat du travail de la fédération depuis 2016 », se réjouit un Bernard Laporte encore en chemise. Avec trois victoires en trois matchs, les Bleus rêvent déjà de podium.
    Le Monde.fr — La gazette virtuelle des JO : le « hakagate » de Bernard Laporte, descente en kayak et drapeau volé
  • On ne le voit jamais marquer des buts pas beaux, vous savez, des buts de raccroc avec un sentiment de mauvais goût, de mauvaise haleine, un pointu à la Suarez.
    Real Madrid : « Karim Benzema a dignifié le football », selon Omar Da Fonseca

Traductions du mot « raccroc »

Langue Traduction
Anglais hang up
Espagnol colgar
Italien appendere
Allemand auflegen
Chinois 挂断
Arabe يشنق
Portugais desligar
Russe повесить трубку
Japonais 電話を切る
Basque eskegi
Corse riappiccà
Source : Google Translate API

Synonymes de « raccroc »

Source : synonymes de raccroc sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot raccroc au Scrabble ?

Nombre de points du mot raccroc au scrabble : 13 points

Raccroc

Retour au sommaire ➦