La langue française

Quintefeuille

Sommaire

  • Définitions du mot quintefeuille
  • Étymologie de « quintefeuille »
  • Phonétique de « quintefeuille »
  • Citations contenant le mot « quintefeuille »
  • Traductions du mot « quintefeuille »

Définitions du mot « quintefeuille »

Trésor de la Langue Française informatisé

QUINTEFEUILLE, subst.

A. − Subst. fém., BOT. [Nom usuel de la potentille] On pourrait confondre la quintefeuille avec le fraisier commun; mais on l'en distinguerait à ses feuilles, qui sont plus petites, et dont chaque pétiole porte cinq ou sept folioles (Kapeler, Caventou,Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 576).Il prenait, à désherber, un plaisir dont j'ai pu souvent (...) observer les étranges détours (...). Parfois c'était un liseron à la racine interminable, parfois une quintefeuille, parfois un pissenlit qui n'entendait pas céder (Duhamel,Terre promise, 1934, p. 117).
B. − P. anal. (de forme)
1. ARCHIT., subst. masc. Rosace à cinq lobes. Quintefeuilles sculptés sur des murs (...) à titre de simple décoration (Jossier1881).
2. HÉRALD., subst. fém. Meuble représentant une fleur à cinq pétales. Vergy − de gueules, à trois quintefeuilles d'or (Grandm.1852).La quintefeuille (...) jusqu'au XVIesiècle (...) se confond avec la rose héraldique (Past.Hérald.1979, p. 159).
Prononc. et Orth.: [kε ̃tfœj]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiies. bot. subst. fém. quintefole (Gloss. Tours, 331 ds T.-L.); 2. spéc. ca 1253 [ms. 1585] hérald. quintefueile (Glover's Roll, 70 ds Brault); fin xives. quintesfieules (Armor. de Fr., Cab. hist., VI, 37 ds Gdf., s.v. fieule); 3. 1875 archit. subst. masc. (Lar. 19e). Francisation d'apr. quinte, fém. de quint* du lat. quinquefolium terme de bot., v. aussi André Bot., comp. de quinque « cinq » et folium « feuille », du gr. π ε ν τ α ́ φ υ λ λ ο ν « id. ».

Wiktionnaire

Nom commun

quintefeuille \kɛ̃t.fœj\ féminin

  1. Plante de la famille des rosacées, ainsi nommée parce que sa feuille a cinq folioles.
    • […], cependant que les intègres moutons du Bon Pasteur brouteraient, en bénissant Dieu, les quintefeuilles et les trèfles d’or dans les pâturages enviés de la Terre de promission. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs, Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • Bien sûr, il n’attendait pas un miracle de cette longue feuille rugueuse couverte d’un duvet blanchâtre, mais il eut soudain une envie désespérée de chercher, dans cette prairie aux couleurs chatoyantes et aux odeurs capiteuses, les plantes médicinales dont le nom lui revenait à la mémoire : l’aconit, la belladone, l’ergot de seigle, la stramoine, la jusquiame, le colchique, la digitale, l’adonis, le sénevé, le raisin d’ours, la gentiane, le muguet, la saponaire, la prêle, la potentille, la quintefeuille, le tussilage, le millepertuis, le genévrier, la mille-feuille, l’orchidée, l’aunée, le mélilot et la myrtille. — (Branimir Šćepanović‎, La Bouche pleine de terre, 1975. Traduit du serbo-croate par Jean Descat, 1975. Éditions du Rocher, 2008, pp. 77-78.)
  2. (Héraldique) Meuble héraldique représentant une fleur à cinq pétales.
    • Dans les attributions d’office, seulement six types de motifs végétaux sont employés, seuls ou en nombre : la gerbe, le trèfle et la rose, chacun sur deux écus ; la quintefeuille, le palmier et la fougère sur un écu.— (Revue française d'héraldique et de sigillographie, Volumes 71 à 72, ( 2002 ).)
    • Écu à la quintefeuille posé diagonalement. Assez fréquente, notamment dans la France du nord et de l’ouest, la quintefeuille, formée de cinq pétales autour d’un cœur circulaire, est la représentation médiévale de la rose héraldique . — (Mémoires de la Commission départementale d'histoire et d'archéologie du Pas-de-Calais, Volumes 22 à 23, ( 1985 ).)
    • Quintefeuille: Fleur à cinq pétales ou fleurons arrondis, ayant chacun une pointe, dont le centre est percé en rond, de manière que l’on voit le champ de l’écu à travers.— (Pierre Charles Armand de Loizeau de Grandmaison, Dictionnaire héraldique, contenant l’explication et la description des termes et figures usités dans le blason, des notices sur les ordres de chevalerie, les marques des charges et dignités, les ornements et l’origine des armoiries, les rois d’armes et les tournois, etc., ( 1852 ).)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

QUINTEFEUILLE. n. f.
Plante de la famille des Rosacées, ainsi nommée parce que sa feuille a cinq folioles.

Littré (1872-1877)

QUINTEFEUILLE (kin-te-feu-ll', ll mouillées) s. f.
  • Plante rosacée, dont les feuilles digitées à cinq folioles ont l'apparence de cinq feuilles sur un même pétiole (potentilla reptans, L.).

    Terme de blason. Fleur de pervenche à cinq pétales.

HISTORIQUE

XVIe s. Quinte-fueille, ce nom procede des cinq fueilles que ceste herbe porte en chacune queue, De Serres, 615.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « quintefeuille »

Du latin quinquefolium composé de quinque (« cinq ») et folium (« feuille ») et du grec ancien πεντάφυλλον.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. quinquefolium, de quinque, cinq, et folium, feuille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « quintefeuille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
quintefeuille kɛ̃tfœj

Citations contenant le mot « quintefeuille »

  • Les potentilles sauvages peuvent être facilement confondues avec des fraisiers, notamment la quintefeuille (Potentilla reptans). Plus proche encore est le " faux-fraisier " (Potentilla fragariastrum), très commune dans les bois et qui avant la fructification ressemble à s'y méprendre (mais en un peu plus petit) au fraisier des bois. Toutefois, le réceptacle floral ne devient jamais charnu, contrairement au fraisier. auJardin.info, Potentille arbustive, Potentilla fruticosa : planter, cultiver, multiplier
  • Accolade, zigzag, basilic, quintefeuille, godron et doucine pour n'en citer que quelques-uns. Un nom et son dessin: l'ornement s'articule, se décline, foisonne et chatoie, autant que les motifs et le vocabulaire. Ce lexique se double de deux chapitres liés aux compositions ornementales et décors liés aux techniques. Une bible! Le Figaro.fr, Dix livres d'architecture ou de patrimoine à offrir

Traductions du mot « quintefeuille »

Langue Traduction
Anglais cinquefoil
Espagnol cinquefoil
Italien cinquefoil
Allemand cinquefoil
Chinois 金箔
Arabe ملف
Portugais cinquefoil
Russe лапчатка
Japonais キノコ
Basque cinquefoil
Corse cinquefoil
Source : Google Translate API
Partager