La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « quark top »

Quark top

Définitions de « quark top »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

quark top \kwaʁk tɔp\ masculin (Anglicisme)

  1. (Physique) En physique des particules, quark possédant une charge électrique fractionnelle +2/3 et une masse d'environ 178 000 MeV.
    • Le quark top est noté t.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « quark top »

Composé de quark et du terme anglais top.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « quark top »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
quark top kwark tɔp

Évolution historique de l’usage du mot « quark top »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « quark top »

  • Les physiciens s'intéressent néanmoins à sa masse, qui s'exprime en termes d'énergie, selon la plus célèbre équation d'Einstein (E = mc2). La combinaison des six expériences, menées sur l'accélérateur LHC du Cern et le Tevatron au Fermilab, près de Chicago, a permis de déterminer que la masse du quark top est de 173,34 GeV, avec une précision de 0,76 GeV (où 1 GeV est un milliard de fois l'énergie d'un électron accéléré dans un champ d'un volt). Soit une précision d'environ 0,4 %. LEFIGARO, La masse du quark top est affinée
  • Depuis près d’une décennie, cette universalité de la saveur leptonique est remise en cause suite aux études approfondies de désintégrations du quark b. Ce compagnon du quark top dans la troisième famille, la plus lourde, est devenu un sujet de choix pour la physique des particules. Massif, il se désintègre en particules plus légères sous l’effet de l’interaction faible. Les probabilités de tel ou tel mode de désintégration sont connues et fournissent des renseignements précieux sur la différence entre quarks et antiquarks dans le modèle standard. Cela explique pourquoi les désintégrations du quark b ont été étudiées en détail dans les expériences BaBar, aux États-Unis, et Belle, au Japon, dans les années 2000. Elles ont confirmé que chaque quark du modèle standard et son antiquark associé ont, certes, des comportements légèrement différents, mais que toutes ces différences restent en parfait accord avec le modèle standard. Pourlascience.fr, Un quark fait de la résistance | Pour la Science
  • Un exemple est la découverte du quark top, prédit dans les années 1970, mais observé en 1995 seulement. À partir des années 1960, des expériences avec une particule spéciale nommée « kaon » indiquaient que sa désintégration s’accompagnait de violations de la symétrie CP. Cette symétrie a deux composantes : avec la symétrie de conjugaison de charge, la physique du système reste la même si le signe de la charge de la particule passe de positif à négatif, ou vice versa. Un phénomène ou un objet présente une symétrie de parité si on a le même résultat physique en cas d’inversion de signe de ses coordonnées spatiales (correspondant à un retournement gauche-droite ou haut-bas). Prises ensemble, les symétries de conjugaison de charge et de parité forment la symétrie CP. Chose importante, cette symétrie CP signifie que matière et antimatière doivent se comporter pareillement. Pourlascience.fr, La physique passe à l'axion | Pour la Science
  • Les neutrinos sont des particules très légères (leur masse est mille milliards de fois plus faible que celle du quark top), mais aussi électriquement neutres et quasiment inertes. Ils interagissent rarement avec la matière ordinaire, c’est pourquoi ils sont particulièrement difficiles à détecter. Pourtant, ils pourraient être la clef de nombreux mystères entourant l’origine et l’évolution du cosmos. Trust My Science, Des signes de neutrinos détectés pour la première fois au LHC
  • Ainsi, passée l’euphorie de la découverte, les chercheurs ont entamé un patient travail d’étude du boson de Higgs. Notamment afin de déterminer la façon dont il interagit avec chacune des particules de matière connues. Ainsi, en 2018, ils ont observé son « couplage » au quark top (la particule élémentaire la plus massive connue) et son interaction avec le quark beau (ou bottom). Leur espoir : relever de petites différences par rapport aux prédictions du modèle standard…   Mais la surprise pourrait venir de l’expérience LHCb, dédiée à l’étude de la désintégration de particules appelées mésons B. En effet, d’après le modèle standard, matière et antimatière sont quasiment semblables en tout point. Or l’antimatière est totalement absente de l’Univers, ce qui constitue l’un des grands mystères de la physique fondamentale. D’où l’idée des spécialistes de comparer les propriétés des mésons B et des anti-mésons B dans le but d’observer, qui sait, un écart susceptible de les mettre sur une piste. CNRS Le journal, LHC : dix ans après, l’aventure continue ! | CNRS Le journal

Images d'illustration du mot « quark top »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Quark top

Retour au sommaire ➦

Partager