La langue française

Psychosomatique

Définitions du mot « psychosomatique »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSYCHOSOMATIQUE, PSYCHO-SOMATIQUE, adj.

MÉDECINE
A.− ,,Qui se rapporte à l'influence du psychisme sur l'organisme`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Affection, manifestation, trouble psychosomatique; origine psychosomatique de certaines maladies. Que dire de ces innombrables algies vertébrales, cervicales, lombaires, taxées de rhumatismales (...), alors qu'il suffit d'un peu de bon sens pour y voir l'expression d'un désordre psychosomatique et en obtenir la guérison par quelques semaines de vacances (Ravault, Vignon, Rhumatol.,1956, p. 590).Certains [patients] présentaient des symptômes associant à cette asthénie une maladie dite psycho-somatique, telle qu'asthme, ulcères gastro-duodénaux ou névralgie faciale (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p. 58).V. psychothérapie ex. de Sill. 1965.
B.− Médecine psychosomatique. Médecine qui accorde une grande importance à l'interaction des facteurs organiques et psychiques. Médecine psychosomatique utilisant l'entendement humain comme agent thérapeutique (Philos., Relig., 1957, p. 44-14).La médecine psycho-somatique, dérivée en grande partie de l'œuvre de Pavlov et de ses élèves (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 674).
Empl. subst. fém. sing. [Avec ell. de médecine] La psychosomatique est une théorie qui met l'accent sur l'unité humaine (H. Bazin, Fin asiles, 1959, p. 176).La psychosomatique est (...) un traitement scientifique de relaxation en profondeur pour combattre les troubles nerveux, psychologiques se répercutant sur le physique (Neyron1970).
P. méton. Qui relève d'une telle médecine. C'est à tous les thérapeutes de toutes spécialités que s'impose désormais l'approche psychosomatique de la pathologie (AncelinSc. hum.1982).
Prononc. : [psikosɔmatik]. Étymol. et Hist. 1. 1904 individualité psycho-somatique (Dr Wahl, c.r. : F. Del Greco in Annales médico-psychol., I, p. 511 ds Quem. DDL t. 29); 1946 interactions psychosomatiques (J. Hécaen et H. Duchène, La médecine psychosomat., dans La Presse médicale, 2 nov., p. 730 ds Foulq.-St-Jean); 2. 1946 médecine psychosomatique (Id., ibid.); 1960 affections psychosomatiques (Porot). Comp. de l'élém. formant psycho-* et de somatique*; cf. l'angl. psychosomatic dès 1863 au sens de « qui concerne à la fois le corps et l'esprit » (C. Read ds NED Suppl.2); en 1938 qualifiant une affection et en 1939 s'appliquant à la branche de la médecine traitant ce type d'affection : Psychosomatic medecine [titre d'un périodique], ibid.
DÉR.
Psychosomaticien, -ienne, subst.Spécialiste de médecine psychosomatique. Des psychosomaticiens ont réuni un certain nombre de cas d'hypertension artérielle sans atteinte rénale dus à ce mécanisme des à-coups émotifs répétés et prolongés (Porot1960).Hélène Michel-Wolfromm est devenue une gynécologue et psychosomaticienne de très grande qualité (A. Minkowskids Paris-Match,15 mars 1975ds Gilb. 1980).− [psikosɔmatisjε ̃], fém. [-jεn]. − 1reattest. 1946 (H. Hécaen et H. Duchène, loc. cit.); dér. sav. de psychosomatique, suff. -ien*.
BBG. − Quem. DDL t. 29.

PSYCHOSOMATIQUE, PSYCHO-SOMATIQUE, adj.

MÉDECINE
A.− ,,Qui se rapporte à l'influence du psychisme sur l'organisme`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Affection, manifestation, trouble psychosomatique; origine psychosomatique de certaines maladies. Que dire de ces innombrables algies vertébrales, cervicales, lombaires, taxées de rhumatismales (...), alors qu'il suffit d'un peu de bon sens pour y voir l'expression d'un désordre psychosomatique et en obtenir la guérison par quelques semaines de vacances (Ravault, Vignon, Rhumatol.,1956, p. 590).Certains [patients] présentaient des symptômes associant à cette asthénie une maladie dite psycho-somatique, telle qu'asthme, ulcères gastro-duodénaux ou névralgie faciale (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p. 58).V. psychothérapie ex. de Sill. 1965.
B.− Médecine psychosomatique. Médecine qui accorde une grande importance à l'interaction des facteurs organiques et psychiques. Médecine psychosomatique utilisant l'entendement humain comme agent thérapeutique (Philos., Relig., 1957, p. 44-14).La médecine psycho-somatique, dérivée en grande partie de l'œuvre de Pavlov et de ses élèves (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 674).
Empl. subst. fém. sing. [Avec ell. de médecine] La psychosomatique est une théorie qui met l'accent sur l'unité humaine (H. Bazin, Fin asiles, 1959, p. 176).La psychosomatique est (...) un traitement scientifique de relaxation en profondeur pour combattre les troubles nerveux, psychologiques se répercutant sur le physique (Neyron1970).
P. méton. Qui relève d'une telle médecine. C'est à tous les thérapeutes de toutes spécialités que s'impose désormais l'approche psychosomatique de la pathologie (AncelinSc. hum.1982).
Prononc. : [psikosɔmatik]. Étymol. et Hist. 1. 1904 individualité psycho-somatique (Dr Wahl, c.r. : F. Del Greco in Annales médico-psychol., I, p. 511 ds Quem. DDL t. 29); 1946 interactions psychosomatiques (J. Hécaen et H. Duchène, La médecine psychosomat., dans La Presse médicale, 2 nov., p. 730 ds Foulq.-St-Jean); 2. 1946 médecine psychosomatique (Id., ibid.); 1960 affections psychosomatiques (Porot). Comp. de l'élém. formant psycho-* et de somatique*; cf. l'angl. psychosomatic dès 1863 au sens de « qui concerne à la fois le corps et l'esprit » (C. Read ds NED Suppl.2); en 1938 qualifiant une affection et en 1939 s'appliquant à la branche de la médecine traitant ce type d'affection : Psychosomatic medecine [titre d'un périodique], ibid.
DÉR.
Psychosomaticien, -ienne, subst.Spécialiste de médecine psychosomatique. Des psychosomaticiens ont réuni un certain nombre de cas d'hypertension artérielle sans atteinte rénale dus à ce mécanisme des à-coups émotifs répétés et prolongés (Porot1960).Hélène Michel-Wolfromm est devenue une gynécologue et psychosomaticienne de très grande qualité (A. Minkowskids Paris-Match,15 mars 1975ds Gilb. 1980).− [psikosɔmatisjε ̃], fém. [-jεn]. − 1reattest. 1946 (H. Hécaen et H. Duchène, loc. cit.); dér. sav. de psychosomatique, suff. -ien*.
BBG. − Quem. DDL t. 29.

Wiktionnaire

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)

Adjectif

psychosomatique \psi.kɔ.sɔ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’influence de l’esprit sur le corps (maladies psychosomatiques).
    • Le manque d’appétit dû au stress est un trouble psychosomatique.
    • Les peurs et les angoisses, qui accompagnent ces tourments, se traduisent aussi par des symptômes psychosomatiques : se sentir moche, avoir mal à la tête, des vertiges, des nausées ou des crampes à l'estomac. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 106)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « psychosomatique »

Composé du préfixe psycho- et de somatique. du grec "psukhê": âme et "sôma" : corps
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « psychosomatique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psychosomatique psikɔsɔmatik

Citations contenant le mot « psychosomatique »

  • Le terme « psychosomatique » (du grec psyché : esprit, et soma : corps) renvoie à l’influence du psychisme sur le corps dans l’apparition de symptômes plus ou moins pathologiques. The Conversation, Vidéo : Les maladies psychosomatiques existent-elles ?
  • Vous en avez sans doute entendu parler… on appelait ça : les maladies psychosomatiques. Une théorie apportée par les psychanalystes affirmait que les maladies étaient toutes provoquées par la pensée… mais à l’époque la communication sur le sujet était tellement mauvaise que les gens ont tout compris de travers. Ils pensaient qu’on leur disait qu’ils n’étaient pas malades mais qu’ils inventaient leur maladie, or, les symptômes étaient bien là ! Ils n’inventaient rien ! Ce fut un tôlé radical. Tout le monde a rejeté en bloc cette idée, préférant le discours des médecins qui reconnaissaient bel et bien le symptôme et qui ne les faisaient pas passer pour des fous. FemininBio, Maladie psychosomatique : vos pensées influencent votre santé - FemininBio
  • Le malheur est l’unique cause des maladies psychosomatiques et le bonheur son seul remède. De John A. Schindler
  • Bref, sans aller jusqu’à se faire des cheveux blancs, les enfants de diplômés se faisaient des cheveux remplis de cortisol. Des questionnaires complémentaires n’ont toutefois pas révélé chez eux un sentiment de stress subjectif plus important que chez les autres, signe qu’ils n’avaient pas forcément conscience de la tension rampante qu’ils subissaient. Les chercheurs recommandent tout de même d’y être attentif, car elle pourrait augmenter le risque de pathologie psychosociale – dépression, anxiété… – ou psychosomatique. cerveauetpsycho.fr, Parents diplômés, enfant stressé ? | Cerveau & Psycho
  • Stéphane Gayet : Le terme psychosomatique connaît un net engouement depuis quelques décennies déjà. Les ouvrages qui traitent du sujet se sont multipliés et se vendent bien. Mais derrière ce terme avenant, se cache une véritable nébuleuse et de graves abus de son utilisation. Atlantico.fr, L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes | Atlantico.fr
  • À l’inverse, la plupart des dermatologues négligent l’aspect psychosomatique. Pour eux, tout est strictement biologique et ne peut se traiter qu’à l’aide de médicaments. Pour le Pr Laurent Misery, chef du service dermatologie du CHU de Brest et auteur de Votre peau a des choses à vous dire (éd. Larousse), la réalité est plus nuancée : beaucoup de maladies de peau "ont des intrications psycho-dermatologiques". Marie Claire, Eczema psychosomatique : quand le psychisme prend le dessus - Marie Claire
  • Le mot psychosomatique vient à l’esprit dès que l’on suspecte une origine psychologique à un symptôme ou à une maladie. D’où viennent précisément ces états, qui en souffre, et comment les soigner ? Sciences Humaines, D'où viennent les troubles psychosomatiques ?
  • INFO. À la moindre alerte, vous vous affolez. Intérieurement, vous sauvez les apparences en persuadant votre entourage que vous êtes toujours en pleine forme. Plus vous cogitez, plus vous paniquez. Et plus les troubles d’ordre psychosomatique vous guettent. On tourne en rond. Envie d'en savoir plus ? Découvrez le profil santé de la Vierge. Femme Actuelle, Vierge : connaissez-vous vraiment ce signe ? Faites le test ! : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « psychosomatique »

Langue Traduction
Anglais psychosomatic
Espagnol psicosomático
Italien psicosomatico
Allemand psychosomatisch
Chinois 心身的
Arabe نفسي
Portugais psicossomático
Russe психосоматический
Japonais 心身
Basque psikosomatiko
Corse psicosomatica
Source : Google Translate API

Psychosomatique

Retour au sommaire ➦

Partager