La langue française

Psychopathologie

Définitions du mot « psychopathologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSYCHOPATHOLOGIE, PSYCHO-PATHOLOGIE, subst. fém.

Science qui étudie les maladies, les troubles psychiques. Psychopathologie de l'enfant; laboratoire de psychopathologie. Son analyse [de Freud] ne devient (...) vraisemblable qu'au moment où elle quitte le domaine du normal pour emprunter tous ses exemples à la névrose et plus généralement à la psychopathologie (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 24).Élève de Charcot, il [Ribot] considère les maladies mentales comme des expériences toutes faites qui permettent de suivre la régression des états normaux, et peut être tenu (...) comme le fondateur de la psycho-pathologie (Hist. sc.,1957, p. 1657).
Prononc. : [psikopatɔlɔ ʒi]. Étymol. et Hist. 1896 méd. (Annales des sciences psychiques, Recueil d'observations et d'expériences, 6, p. 63 ds Quem. DDL t. 10); cf. 1920 (Goblot). Comp. de l'élém. formant psycho-* et de pathologie*.
DÉR.
Psychopathologique, psycho-pathologique, adj.Qui relève de la psychopathologie. L'accord [au sujet des psychoses] serait unanime si la notion de constitution psychopathologique avait une signification aussi vague et aussi vaste que celle de type (Delay, Ét. psychol. méd.,1953, p. 151).[Durkheim] montre que tout suicide peut et doit être expliqué à la fois par des causes sociales (y compris les cas psycho-pathologiques) et par des causes individuelles (Traité sociol.,1967, p. 51). [psikopatɔlɔ ʒik]. 1resattest. 1951 (Piéron, Vocab. de la psychol.), cf. 1953 constitution psychopathologique (Delay, loc. cit.); de psychopathologie, suff. -ique*.

PSYCHOPATHOLOGIE, PSYCHO-PATHOLOGIE, subst. fém.

Science qui étudie les maladies, les troubles psychiques. Psychopathologie de l'enfant; laboratoire de psychopathologie. Son analyse [de Freud] ne devient (...) vraisemblable qu'au moment où elle quitte le domaine du normal pour emprunter tous ses exemples à la névrose et plus généralement à la psychopathologie (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 24).Élève de Charcot, il [Ribot] considère les maladies mentales comme des expériences toutes faites qui permettent de suivre la régression des états normaux, et peut être tenu (...) comme le fondateur de la psycho-pathologie (Hist. sc.,1957, p. 1657).
Prononc. : [psikopatɔlɔ ʒi]. Étymol. et Hist. 1896 méd. (Annales des sciences psychiques, Recueil d'observations et d'expériences, 6, p. 63 ds Quem. DDL t. 10); cf. 1920 (Goblot). Comp. de l'élém. formant psycho-* et de pathologie*.
DÉR.
Psychopathologique, psycho-pathologique, adj.Qui relève de la psychopathologie. L'accord [au sujet des psychoses] serait unanime si la notion de constitution psychopathologique avait une signification aussi vague et aussi vaste que celle de type (Delay, Ét. psychol. méd.,1953, p. 151).[Durkheim] montre que tout suicide peut et doit être expliqué à la fois par des causes sociales (y compris les cas psycho-pathologiques) et par des causes individuelles (Traité sociol.,1967, p. 51). [psikopatɔlɔ ʒik]. 1resattest. 1951 (Piéron, Vocab. de la psychol.), cf. 1953 constitution psychopathologique (Delay, loc. cit.); de psychopathologie, suff. -ique*.

Psychopathologie, subst. fém.Science qui étudie les maladies mentales et les troubles psychiques. La pathologie, et même une certaine «psychopathologie de la vie quotidienne» connaissent ces actions en marge du contrôle même lointain de la volonté (Ricoeur, Philos. volonté, 1949, p.39).

Wiktionnaire

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)

Nom commun

psychopathologie \psi.ko.pa.tɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Psychologie) Discipline ayant pour objet d’étude les conduites pathologiques et pour but d’en décrire le fonctionnement, la genèse et les processus en permettant le changement.
    • Psychopathologie de la vie quotidienne. (titre d’un livre de Sigmund Freud, 1901)
    • Si tant est que la psychopathologie soit une démarche juste et justifiable, chacun de nous correspond à un ensemble spécifique, évolutif et complexe, mélangeant selon les moments certains traits plus ou moins caractéristiques de telle ou telle organisation psychique. « Il n'existe pas de type pur », me répétait la psychanalyste Solange Nobécourt. — (Saverio Tomasella, La folie cachée, 2015, p. 41)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « psychopathologie »

(1896)[1] Dérivé de pathologie avec le préfixe psycho-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « psychopathologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psychopathologie psikopatɔlɔʒi

Citations contenant le mot « psychopathologie »

  • Robert Courtois (MD, PhD) est enseignant-chercheur en psychologie clinique et psychopathologie à l’Université de Tours - Équipe de recherche : EE 1901 QualiPsy (Qualité de vie et santé psychologique). Il est également praticien hospitalier psychiatre à temps partiel au CHU de Tours et responsable du CRIAVS Centre-Val de Loire (Centre ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles) (https://www.criavs-cvl.fr/). Ses thématiques de recherche concernent les processus psychopathologiques, vulnérabilités individuelles, facteurs de risque et de protection des conduites de l’adulte dans des situations traduisant des difficultés d’adaptation : (i) Devenir adulte : conduites à risque, addictions, sexualité à risque ; (ii) Relations interpersonnelles : violence, violences sexuelles, violences conjugales, harcèlement ; (iii) Parcours de vie, environnement aversif, ajustement face à la maladie : personnalité, résilience, santé psychologique et qualité de vie. Ces thématiques peuvent relever du champ de la psychologie clinique, de la psychologie de la santé ou de la psychologie et psychiatrie légale. The Conversation, Robert Courtois – The Conversation
  • Dr en psychopathologie-Habilitée à Diriger les Recherches Club de Mediapart, Nomination d'un garde des sceaux showman des prétoires | Le Club de Mediapart
  • Docteur en psychologie clinique et psychopathologie, aujourd'hui attachée du service d'oncologie médicale au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, le docteur Marilyne Baranes qui vit dans le Val-de-Marne, est aussi une spécialiste du Posttraumatic stress disorder (PTSD) ou Syndrome de stress post traumatique, du trouble psycho-traumatique et du burn-out. Elle lance un cri d'alerte en affirmant qu'il faut dès maintenant prévenir les multitraumatismes que la situation sanitaire due au Covid-19 va fatalement engendrer. leparisien.fr, Stress post traumatique : le cri d’alarme d’une docteur en psychologie sur l’après-coronavirus - Le Parisien
  • Daniel Derivois est psychologue clinicien, docteur en psychologie et psychopathologie clinique et licencié en sciences de l'éducation. Professeur des Universités en psychopathologie et psychologie clinique à l’Université de Bourgogne Franche-Comté, il conduit des recherches sur le traumatisme, la résilience et les problématiques identitaires au Laboratoire Psy-DREPI (Dynamiques Relationnelles et Processus Identitaires – EA 7458) dont il est le directeur adjoint. Il a assuré la responsabilité scientifique de plusieurs recherches sur le traumatisme et la résilience sur les victimes de catastrophes naturelles ou de violences conjugales. Dans le champ de la protection de l’enfance, il intervient auprès d'enfants et d'adolescents fragilisés dans les familles et les institutions. The Conversation, Daniel Derivois – The Conversation
  • Docteur en physique, ingénieur en optique et licencié en psychologie clinique et psychopathologie. Responsable de (...) Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Les sornettes en question - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Psychologue clinicienne diplômée en psychologie clinique et psychopathologie ainsi qu'en développement et cognition, je suis Cottel Bérengère installée sur la commune d'Antibes et propose des consultations psychologiques pour les adultes, les adolescents, les enfants et les couples. Thérapie brèves ou longues. , Cottel Bérengère-Bérengère Cottel psychologue Antibes (français/english)
  • « Cette étude est très excitante car nous avons constaté une réelle amélioration chez ceux qui utilisaient l’intervention basée sur la messagerie texte en plus des soins normaux. Cela était vrai pour les personnes souffrant de certaines des formes les plus graves de maladie mentale », a expliqué le co-auteur, William J. Hudenko, professeur adjoint de recherche au département de sciences psychologiques et cérébrales de Dartmouth, et professeur adjoint adjoint de psychologie clinique à la Geisel School of Medicine de Dartmouth. « Les résultats sont prometteurs et nous prévoyons que les personnes souffrant de psychopathologie moins sévère pourraient même mieux réussir avec ce type d’intervention mobile. » Actualités Santé, La prochaine génération de thérapie en santé mentale - Actualités Santé

Traductions du mot « psychopathologie »

Langue Traduction
Anglais psychopathology
Espagnol psicopatología
Italien psicopatologia
Allemand psychopathologie
Chinois 心理病理学
Arabe علم النفس المرضي
Portugais psicopatologia
Russe психопатология
Japonais 精神病理学
Basque psikopatologia
Corse psicopatologia
Source : Google Translate API

Synonymes de « psychopathologie »

Source : synonymes de psychopathologie sur lebonsynonyme.fr

Psychopathologie

Retour au sommaire ➦

Partager