La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « privation de sommeil »

Privation de sommeil

Définitions de « privation de sommeil »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

privation de sommeil \pʁi.va.sjɔ̃ də sɔ.mɛj\ féminin

  1. Fait de provoquer un manque de sommeil, d’empêcher de dormir.
    • Il a été prouvé que la privation de sommeil entraîne une baisse de la résistance aux distractibilités visuelle et auditive (Harrison et Horne, 2000b). — (Florence Guiliani, La vigilance entrepreneuriale : les antécédents liés au sommeil du dirigeant de PME, Thèse de doctorat de Gestion et management, Université Montpellier, 2016, page 102)
    • Dans une plainte adressée aux autorités et publiée, jeudi 25 mars, sur son site, l’opposant russe a expliqué être réveillé « huit fois par nuit » par ses geôliers. « Il s’agit de facto d’un recours à la torture par privation de sommeil », a-t-il écrit. — (Le Monde avec AFP, Emprisonné, Alexeï Navalny affirme être victime de torture « par privation de sommeil », Le Monde. Mis en ligne le 25 mars 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « privation de sommeil »

 Composé de privation et de sommeil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « privation de sommeil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
privation de sommeil privasjɔ̃ dœ sɔmɛj

Citations contenant le mot « privation de sommeil »

  • Irritabilité, nervosité, tristesse… En plus d’agir sur les capacités cognitives, la privation de sommeil impacte les émotions. Elle serait ainsi un facteur de dépression, mais aussi de dépression post-partum. Après avoir éprouvé l’accouchement et la tant redoutée nuit de java (deuxième ou troisième nuit de Bébé), la jeune maman ne rêve que d’une chose : retrouver son lit douillet pendant des heures. Quand ce souhait n’est pas assouvi (et c’est souvent le cas), le moral en pâtit.  Magicmaman.com, Parents, voici ce que la privation de sommeil fait à votre cerveau - Magicmaman.com
  • Comme le rappelle le Dr Marc Rey, « une privation de sommeil peut conduire à un état dépressif, à une anxiété, à des difficultés de concentration. Sans oublier que lorsque l’on dort, notre système immunitaire se consolide. Il n’est pas rare qu’en cas de dette de sommeil, l’on soit davantage sujet aux maux de l’hiver. Enfin, la fatigue et la somnolence diurnes font le lit de l’obésité en modulant les hormones qui régulent l’appétit. » , Santé. Bien dormir : à partir de quand votre sommeil devient-il réparateur ?
  • Le manque de luminosité le matin et des nuits moins sombres auraient ainsi un effet sur la production de mélatonine, l'hormone qui déclenche le sommeil, risquant ainsi d'entraîner une privation de sommeil. Ce qui est un facteur notamment de dépression, d'obésité, de maladie cardiaque, de diabète ou de maladie cardiovasculaire. Les Echos, Etats-Unis : vers la fin du changement d'heure ? | Les Echos

Images d'illustration du mot « privation de sommeil »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Privation de sommeil

Retour au sommaire ➦

Partager