La langue française

Privance

Définitions du mot « privance »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRIVANCE, subst. fém.

Vieilli. Familiarité. Le poëte [Santeul], à son tour, avait ses susceptibilités et ses ombrages, et l'effarouchement succédait tout d'un coup chez lui au trop de privance (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t.12, 1855, p.47).
Être dans la/les privance(s) de qqn. Être très familier, intime avec quelqu'un. M. de Saint-Simon était dans ses privances [du duc de Bourgogne] grâce à sa liaison comme filiale avec le duc de Beauvilliers (La Varende,Saint-Simon, 1955, p.86).
Prononc.: [pʀivɑ ̃:s]. Étymol. et Hist. 1remoit. xiies. «douceur, affabilité» (Psautier Oxford, CXXXI, éd. F. Michel, p.349); ca 1180 «amitié» (Proverbe au vilain, 173b ds T.-L.); ca 1200 «familiarité, commerce intime» (Dialogues Grégoire, éd. W. Foerster, p.20). Dér. de privé*; suff. -ance*.

Wiktionnaire

Nom commun

privance \Prononciation ?\ féminin

  1. (Désuet) Privé.
    • Mme de Lude avait une vieille amie qui était de l'ancienne connaissance de Nanon [la domestique de confiance de Mme de Maintenon], et qu'elle voyait quelquefois en privance. — (Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, Mémoires)
  2. (Désuet) Privauté, intimité.
    • Une fonction si haute et si singulière mit le maréchal dans une grande privance d’affaires avec le roi. — (id.)

Nom commun

privance \Prononciation ?\ féminin

  1. Privauté.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Affaires intimes, vie privée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRIVANCE (pri-van-s') s. f.
  • Familiarité particulière (terme vieilli). Le duc de Chevreuse, le duc de Beauvilliers, son beau-frère, et leurs épouses avaient alors les plus intimes privances avec le roi et avec Mme de Maintenon, Saint-Simon, 16, 192. Mme de Lude avait une vieille amie qui était de l'ancienne connaissance de Nanon [la domestique de confiance de Mme de Maintenon], et qu'elle voyait quelquefois en privance, Saint-Simon, 39, 191.

HISTORIQUE

XIIIe s. Trestoutes mes privances par lor conseil ferai, Berte, VII.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PRIVANCE. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Et alsi come entre les corages soi amanz donet la privance grand hardement de cariteit, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 180.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « privance »

Privé 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Composé de priver, privant et -ance. Note : Fréquent chez Saint-Simon, le terme est présenté comme vieilli par Littré au dix-neuvième siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XIIe siècle) De priver (« rendre particulier, intime »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « privance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
privance privɑ̃s

Citations contenant le mot « privance »

  • C est sur, l afghanistan est une grande privance de Montsegur, la vieille Médicis nous fait son kan Igout! Le Figaro.fr, Afghanistan : 29 morts dans une attaque contre un rassemblement politique à Kaboul
  • Mérite et naissance coexistaient, de même qu’élites anciennes et modernes. Il faut ainsi imaginer Versailles non comme un milieu figé dans ses privilèges, mais comme un creuset bigarré. Où gratter les parquets ou les papiers n’était pas humiliant. Bien au contraire puisque tout un chacun était assidu et attentif à plaire. Avec, peut-être, une ascension à la clef. Ainsi les valets de la privance du roi. Ces Nyert, Bontemps et Blouin officieusement aussi influents que des secrétaires particuliers et devant lesquels la plus haute noblesse pouvait s’effacer. Ils ont pu s’enrichir et même former des dynasties. Atavist, Heureux comme un courtisan
  • Les serviteurs du roi se regroupent en plusieurs métiers, dont la Chambre du roi s’occupant de tout ce qui touche à l’aspect intime du monarque. Parmi les 60 personnes sous l’autorité du Premier Gentilhomme de la chambre, les barbiers ordinaires et les valets de chambre-barbiers ont pour mission de « peigner le roi, tant le matin qu’à son coucher, lui faire le poil et l’essuyer aux bains et étuves et après qu’il a joué à la paume ». Ces artisans de confiance sont choisis par le roi, sont dévoués à sa personne, certains devenant des confidents, auxquels ils accordent des brevets : une place enviée « dans la privance du roi ». , La perruque, de l'antiquité à Louis XIV

Traductions du mot « privance »

Langue Traduction
Anglais deprivation
Espagnol privación
Italien privazione
Allemand entbehrung
Chinois 剥夺
Arabe الحرمان
Portugais privação
Russe лишение
Japonais 剥奪
Basque gabezia
Corse privazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « privance »

Source : synonymes de privance sur lebonsynonyme.fr

Privance

Retour au sommaire ➦

Partager