La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prendre son trou »

Prendre son trou

Définitions de « prendre son trou »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

prendre son trou \pʁɑ̃dʁ sɔ̃ tʁu\ intransitif — (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. Se taire, se faire discret, se retirer, ne pas se mêler des affaires des autres.
    • Je vais te donner un conseil : prends ton trou pis essaie plus jamais, jamais, de me menacer! — (David Goudreault, La bête et sa cage (2016), in La bête intégrale, Stanké, 2018, p. 379)
    • Qu’ils prennent leur trou, qu’ils se couchent, qu’ils écrasent: on les félicitera alors pour leur tolérance, pour leur maturité collective. — (Mathieu Bock-Côté, La coalition nationaliste de 2020, Le Journal de Montréal, 19 octobre 2020)
    • Malheureusement, ces deux individus courageux ont perdu. Leur cause – pourtant tout à fait légitime – n’a pas été retenue.
      Preuve que devant la religion, les autorités prennent leur trou.
      — (Richard Martinerau, Le virus ne contamine pas les hassidiques?, Le Journal de Québec, 6 janvier 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « prendre son trou »

De prendre et trou.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prendre son trou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prendre son trou prɑ̃drœ sɔ̃ tru

Évolution historique de l’usage du mot « prendre son trou »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « prendre son trou »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Prendre son trou

Retour au sommaire ➦

Partager