La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « préfet »

Préfet

Variantes Singulier Pluriel
Masculin préfet préfets

Définitions de « préfet »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉFET, subst. masc.

A. − ANTIQ. ROMAINE. Titre donné à un très grand nombre de magistrats et de hauts fonctionnaires sous la République et sous l'Empire, chargés de l'administration de Rome ou de fonctions militaires. Préfet de la ville, de l'annone, des vigiles. V. annone ex. 2, cohorte ex. 1.
Préfet (du prétoire*). Gouverneur d'une province. Préfet d'Égypte. Si saint Ambroise fût resté gouverneur de Ligurie, en supposant même qu'il eût eu de l'avancement, et fût devenu, comme son père, préfet des Gaules, il serait maintenant parfaitement oublié (Renan, Avenir sc., 1890, p.454).
B. − HIST. [Sous le premier Empire] Officier de la cour. Préfet du palais (impérial). Le café fut servi, ce soir-là dans la galerie des cartes. Un préfet du palais apporta la tasse de l'empereur sur un plateau de vermeil (Zola, E. Rougon, 1876, p.165).
C. − ADMIN. PUBL. Haut fonctionnaire nommé par le président de la République par décret pris en Conseil des ministres, et représentant l'État et le gouvernement dans chaque département français. Tout d'abord, le préfet prit des mesures concernant la circulation des véhicules et le ravitaillement (Camus, Peste, 1947, p.1281).M. Edgard Pisani, préfet de la Haute-Marne, fera une conférence sur: «Le métier de préfet» (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.9, col. 6).
Préfet de région. Préfet qui a pour mission de mettre en oeuvre la politique du gouvernement concernant le développement économique et l'aménagement du territoire de sa circonscription dite région de programme:
. En effet, la réforme de mars 1964, en ce qui concerne la région, a prévu que le trésorier payeur général est obligatoirement consulté par le préfet de région, sur l'aspect financier (...) des mesures envisagées et que son avis figure au dossier. Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.309.
Préfet de Paris (av. 1967 préfet de la Seine). Haut fonctionnaire qui avait à Paris les pouvoirs d'un maire sauf en matière de police et d'état civil. Une commission chargée par le préfet de la Seine de faire un rapport sur les fouilles entreprises dans l'ancienne église des Célestins (Hist. sc., 1957, p.1377).Déjà nommé, le préfet de Paris exerce à titre intérimaire les fonctions de l'ancien préfet de la Seine (Belorgey, op.cit., p.416).
Rem. Dep. la loi du 2 mars 1982 relative à la décentralisation, le préfet porte le nom de commissaire de la République, le sous-préfet, celui de commissaire de la République adjoint. Ces nouv. dénominations s'accompagnent d'un transfert du pouvoir exécutif qui passe de l'admin. préfectorale aux mains des élus du suffrage universel: Le rôle du préfet (qu'on appelle désormais commissaire de la République) s'est singulièrement réduit, et les tutelles techniques et administratives qu'il exerçait sur les élus ont été supprimées. Représentant le gouvernement, il a perdu des prérogatives vis-à-vis des assemblées locales et régionales (Le Monde, Dossiers et doc., janv. 1984, no107, p.1, col. 2).
[Dans certaines grandes villes comme Paris, Lyon, Marseille] Préfet de police. Haut fonctionnaire nommé par le gouvernement, responsable de la police municipale, judiciaire et administrative. Dubois, préfet de police, homme d'une assez belle figure et d'une manière assez décidée. Il a l'habitude de parler comme s'il était à la tribune, habitude qu'il a prise durant ses fonctions conventionnelles, quoique lui-même ait très peu parlé. Mais il s'en dédommage dans la Chambre (Constant, Journaux, 1804, p.175).Je reçois, à l'occasion, le gouverneur de la Banque de France, le secrétaire général du quai d'Orsay, le préfet de police, le directeur du service des renseignements (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p.127).
Préfet maritime. Officier général de la marine nationale, généralement vice-amiral, placé à la tête d'une région maritime. Aussi, le Maréchal, ses ministres, le préfet maritime, le commandant en chef de la flotte, paralysés par les conséquences de leur propre abandon, ne trouvent rien à prescrire à ces puissants navires de guerre que de s'envoyer eux-mêmes par le fond (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p.49).
D. − RELIG. CATH. (admin. eccl.).
Préfet apostolique. Ecclésiastique représentant le Saint-Siège à la tête d'une circonscription territoriale en pays de mission (d'apr. Foi t.1 1968).
Préfet des brefs. ,,Prélat, chef des secrétaires du pape chargés d'expédier des brefs`` (Lar. Lang. fr.).
Préfet de congrégation. Cardinal qui dirige une congrégation romaine. Le cardinal Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation romaine pour la doctrine de la foi (Le Monde, 28 févr. 1985, p.10, col. 2).
E. −
1. ENSEIGN. [Dans les établissements privés] Préfet (des études). Membre du personnel de direction qui, sous l'autorité du directeur, a la responsabilité de la discipline et des études. Le préfet des études, avec son pouce mouillé sur ses lèvres, feuilleta le registre et puis souligna de son gros index cerclé de noir les lignes tracées en marge du cahier: M. Piédagnel tient des propos inconsidérés (A. France, Orme, 1897, p.16).Plus tard, au collège, il m'arrivera de trouver déserte une salle de classe surpeuplée de camarades anonymes, et je la sentirai se remplir d'une intense présence à la seule entrée du préfet d'études (H. Bazin, Vipère, 1948, p.102).
[En Belgique] Directeur d'un athénée. Il s'était formé pour moi un vocabulaire de somptueux malentendus dont les ambiguïtés commençaient avec le mot même d'athénée (...), pays d'un certain nombre de vocables hermétiques à troublantes ressemblances: le préau et le préfet (M. Thiry, Simul et autres cas, Bruxelles, 1963, p.204).
2. Vieilli. Préfet de congrégation. Responsable d'une confrérie de laïques. −Encore là, Clan? dit-il; un préfet de congrégation ne devrait jamais être en retard. Léonard balbutia, saisi d'un respect craintif: −Je m'en vais, Père, on sort seulement de la messe (Estaunié, Empreinte, 1896, p.12).
Prononc. et Orth.: [pʀefε]. Ac. 1694: prefet ou prefect; 1718: prefect: ,,le c ne se prononce point, et plusieurs ne l'écrivent plus``; dep. 1740: préfet. V. abject. Étymol. et Hist. A. 1. a) Ca 1170 prefect «maître, chef» (Rois, éd. E. R. Curtius, XVI, 9); b) α) 1216 Antiq. romaine (Anger, Trad. Vie S. Grégoire, 843 ds T.-L.: li prefect de la cité [Rome]); β) 1876 préfet du palais (Zola, E. Rougon, p.198); 2. a) 1775 préfet du trésor «administrateur d'une région proposée pour une nouvelle division financière de la France» (Pierre André***, Sur les finances, p.90 d'apr. Brunot t.6, p.506); b) α) 1793 «magistrat de département» (Quelques idées sur une constitution populaire pour un grand état, 2 mars ds Révolutions de Paris, publ. pa L. Prudhomme, t.15, no190, p.415); 1800 (Loi du 28 pluviôse, an VIII [17 févr.] ds B. des lois, no17, art. 115 [3esérie, t.1], p.1: Il y aura, dans chaque département, un préfet, un conseil de préfecture, et un conseil général de département); β) 1800 préfet de police (Loi du 28 pluviôse, an VIII, ibid., p.7); γ) 1800 préfet maritime (Loi du 7 floréal, an VIII [26 avr], ibid., no23, art. 158, p.2). B. 1. a) 1668 «celui qui dans un collège religieux, surveille les études et la conduite des élèves» (J. d'Aranton D'Alex, Constitutions et instructions synodales de S. François de Sales, 4 ds Quem. DDL t.15); b) 1690 Prefet des Brefs (Fur.); c) 1714 Prefet Apostolique (Le Père Godefroy Loyer, Relation du voyage d'Issiny ds P. Roussier, L'Etablissement d'Issiny, 1687-1702, Paris, L. Larose, 1935, p.121); 2. 1958 belgicisme (FEW t.9, p.293b). Empr. au lat. praefectus «homme qui est à la tête d'une chose; gouverneur, intendant, administrateur», part. passé subst. de praeficere «mettre à la tête, établir comme chef» (de prae, v. pré- et facere, v. faire). Fréq. abs. littér.: 1951. Fréq. abs. littér.: xixes.: a) 4579, b) 2802; xxes.: a) 3081, b) 1033.

Wiktionnaire

Nom commun - français

préfet \pʁe.fɛ\ masculin (pour une femme, on dit : préfète)

  1. (Antiquité) Haut magistrat romain chargé de l’administration de la ville.
    • Mais l’homme de confiance dont il se sert pour correspondre avec le préfet des Gaules, Félix, est un juif, nommé Gozola. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (En particulier) Commandant de la garde prétorienne.
  3. (France) Fonctionnaire qui représente le pouvoir exécutif central à la tête d’une préfecture, chargé de l’administration générale d’un département ou d’une région.
    • La mairie répondit qu’elle n’avait pas d’ordre et que cela regardait la préfecture.
      « Va pour la préfecture ! » fit Bravida. Et le voilà parti sur l’express de Marseille, à la recherche du préfet, ce qui n’était pas une petite affaire, attendu qu’à Marseille il y avait toujours cinq ou six préfets en permanence et personne pour vous dire lequel était le bon.
      — (Alphonse Daudet, La défense de Tarascon, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 65.)
    • Si on l’acclame, si on l’embrasse, si le préfet la montre au peuple, si on lui joue la Marseillaise, c’est parce que, belle, robuste et saine, elle s’opiniâtre contre tous dans la stérilité volontaire. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Ne s’organise-t-il pas, assez souvent, de ces beuveries monstrueuses, du genre de celles que le préfet du Morbihan crut devoir, au début de la présente année, dénoncer, dans une lettre adressée aux maires ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • On l’avait bien vu voici quelque années à Manise, quand un autre Préfet, déjà soumis à la Fédération des Chasseurs, avait prétendu prohiber le pacage en forêt, aux bestiaux, même partiellement entravés. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • A coups d’amendes, le préfet Foy, créature du prince-président, brisait les feuilles montagnardes ardennaises. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • Dans le cas des chantiers de travaux publics, comme par exemple les infrastructures de transport ou les travaux de voirie, les grands maîtres d’ouvrage au niveau national et les préfets au niveau local coordonneront et prioriseront les chantiers à poursuivre ou à relancer. — (COVID-19 : continuité de l’activité pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics, communiqué de presse commun à sept ministères et trois fédérations du 21 mars 2020)
  4. (Religion) Prêtre chargé de la discipline dans certains collèges religieux.
    • Le préfet des études.
  5. (Belgique) Directeur administratif d’un athénée, un établissement d’enseignement secondaire.
    • Les élèves sont calmes car ils ont aperçu le préfet.
    • La préfète s’occupe de l’administratif et le proviseur des problèmes de discipline.
  6. (Québec) Personne chargée de l’administration d’une municipalité régionale de comté. Il est soit élu au suffrage universel soit c’est un des maires des municipalités de la municipalité régionale de comté qui est nommé.
    • Le préfet de La Matapédia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉFET (pré-fè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pré-fè-z actifs ; préfets rime avec traits, succès, mauvais, etc.) s. m.
  • 1Celui qui, chez les Romains, occupait une préfecture. Le préfet des Gaules. Burrhus était préfet ou gouverneur de Rome, emploi important qui le rendait maître de toute l'Italie, Diderot, Claude et Nér. I, 42.

    Préfet du prétoire, le chef de la légion prétorienne, destinée à la garde des empereurs. Les préfets du prétoire qui, pour le pouvoir et pour les fonctions, étaient à peu près comme les grands vizirs de ces temps-là, Montesquieu, Rom. 17.

    À partir de Constantin, il y eut quatre préfets du prétoire, qui étaient à la tête des quatre grands départements de l'empire.

    Préfet de la chambre sacrée, espèce de chambellan des empereurs de Constantinople.

  • 2Dans l'organisation administrative actuelle de la France, le magistrat chargé de l'administration générale d'un département. Comment ne pas voir que, dans cette guerre [la guerre de Russie], tout était à craindre, jusqu'à nos alliés ? Napoléon n'entendait-il pas leurs rois inquiets dire qu'ils n'étaient que ses préfets ? Ségur, Hist. de Nap. II, 2.
  • 3Sous-préfet, voy. ce mot à son rang.

    Préfet de police, magistrat chargé de la police dans le département de la Seine ; il a été institué par un arrêté du 13 août 1800.

  • 4Préfet maritime, officier général de la marine militaire qui est investi du commandement dans un arrondissement maritime.
  • 5Préfets du palais impérial, fonctionnaires chargés de surveiller l'administration du palais impérial, pendant le règne de Napoléon Ier, sous les ordres du grand maréchal. Ces fonctions ont été rétablies depuis 1852.
  • 6Il se disait autrefois, dans plusieurs colléges, des maîtres qui avaient l'intendance du bon ordre et de la police. Le préfet des études. Le père préfet. Ainsi lorsqu'en un coin, qui leur tient lieu d'asile, D'écoliers libertins une troupe indocile, Loin des yeux d'un préfet au travail assidu, Va tenir quelquefois un brelan défendu, Boileau, Lutr. III. Il y a dans le discours de M. Le Batteux des anecdotes sur mon ancien préfet l'abbé d'Olivet, dont je connais parfaitement la fausseté, Voltaire, Lett. de Bordes, 10 janv. 1767.

    Il y a encore un préfet des études au collége Rollin, au collége Sainte-Barbe et chez les jésuites.

  • 7Préfet apostolique, titre donné aux ecclésiastiques qui sont placés à la tête du clergé ainsi que du service religieux dans certaines colonies.

    Préfet de Rome, cardinal chargé de la police.

    Préfet des brefs, chef des secrétaires du pape, qui expédie les brefs.

    Préfet se dit aussi du chef de certains monastères. Le préfet des capucins lui a assuré avoir ouï dire…, Buffon, Hist. nat. homme, Œuvr. t. V, p. 95.

  • 8Titre d'un magistrat dans quelques cantons de la Suisse.
  • 9Nom marchand d'une coquille univalve ; espèce de cône.

HISTORIQUE

XIIe s. Si l'ocist là ù il fud enivrez en la maisun Arsa le prefect de Thersa, Rois, 307.

XIVe s. Les prefects du pueple… Telz prefectz sont aucuns complices et ministres du tyrant, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Le païs de Valleis s'estoit contre l'evesque, prefect et seigneur, rebellé, Hist. de Loys III, duc de Bourbon, p. 359, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « préfet »

Provenç. prefeit ; catal. praefecte ; espag. prefecto ; ital. prefetto ; du lat. praefectus, de praeficere, mettre à la tête, de prae, en avant, et facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin praefectus, de praeficere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « préfet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préfet prefɛ

Fréquence d'apparition du mot « préfet » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « préfet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « préfet »

  • Un véritable jeu de chaises musicales s'est tenu ce mercredi 29 juillet à l’issue du dernier Conseil des ministres avant les congés ministériels. Le gouvernement Castex au complet - les 31 ministres et les 11 secrétaires d'Etat fraîchement nommés - était réuni afin d'acter une cinquantaine de nominations. Au total, un tiers des départements se sont vus attribuer un nouveau préfet ce mercredi.
    Politique | Valse des préfets en Lorraine : qui part, qui arrive ?
  • Emmanuel Macron a nommé ce mercredi 18 nouveaux préfets de département et en a déplacé 15 autres, dans le plus vaste mouvement préfectoral depuis le début du quinquennat, après les 13 nouveaux préfets nommés en janvier.
    leparisien.fr — Emmanuel Macron nomme 18 nouveaux préfets dont plusieurs ex-conseillers - Le Parisien
  • Le conseil des ministres de ce mercredi a livré une petite surprise : Anne-Gaelle Baudouin-Clerc quitte son poste de préfète du Puy-de-Dôme après deux ans de service. Deux nouveaux préfets arrivent dans le Cantal et la Haute-Loire.
    France Bleu — Trois nouveaux préfets pour le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire
  • La Haute-Loire va avoir, dans les prochaines semaines, un nouveau préfet. Nicolas de Maistre laissera la place à Eric Etienne.
    www.leveil.fr — Qui est Eric Etienne, futur préfet de Haute-Loire ? - Le Puy-en-Velay (43000)
  • La nomination de Pascal Lelarge comme nouveau préfet de Corse a été officialisée ce mercredi 29 juillet, en conseil des ministres. Âgé de 63 ans, il arrive du Finistère où il a été préfet près de quatre ans.
    France Bleu — Pascal Lelarge nommé préfet de Corse
  • Jean-Benoît Albertini, préfet de l'Essonne depuis le 23 mai 2018, quittera bien ses fonctions à compter du 24 août prochain. Sur proposition de l'actuel ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, celui qui avait succédé à Josiane Chevalier est nommé « secrétaire général du ministère de l'intérieur et haut fonctionnaire de défense et haut fonctionnaire chargé du développement durable de ce même ministère », comme l'indique le compte rendu du conseil des ministres de ce 29 juillet publié sur le site de l'Elysée.
    leparisien.fr — Le préfet Jean-Benoît Albertini quitte le département de l’Essonne - Le Parisien
  • Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, est venu en visite mercredi soir dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard après deux semaines d'incidents. Le représentant de l'Etat a rencontré les policiers de la zone mais s'est surtout entretenu avec des jeunes du quartier.
    France Bleu — Le préfet du Doubs en visite à la Petite-Hollande après deux semaines de violences urbaines
  • Lors du conseil des ministres de ce mercredi 29 juillet 2020, Etienne Stoskopf, ancien directeur adjoint du cabinet du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a été nommé préfet des Pyrénées-Orientales. L'actuel représentant de l'Etat dans le département, Philippe Chopin, deviendra pour sa part préfet du Puy-de-Dôme. La date du passage de témoin n'est pas encore connue.
    lindependant.fr — Pyrénées-Orientales : Etienne Stoskopf, un ancien du cabinet de Castaner, nommé préfet - lindependant.fr
  • Un nouveau préfet en Corrèze. Salima Saa va succéder à Frédéric Veau. Elle a été nommée en conseil des ministres par le gouvernement parmi les 18 nouveaux préfets de départements.
    France Bleu — Salima Saa, une ancienne dirigeante d'entreprise, nommée préfet de la Corrèze
  • L'actuel préfet de Côte-d'Or et de Bourgogne-Franche-Comté fait l'objet d'une mesure individuelle prise ce mercredi en conseil des ministres.
    France Bleu — Le préfet de région Bernard Schmeltz va quitter ses fonctions

Traductions du mot « préfet »

Langue Traduction
Anglais prefect
Espagnol prefecto
Italien prefetto
Allemand präfekt
Chinois 长官
Arabe المحافظ
Portugais prefeito
Russe префект
Japonais
Basque prefetak
Corse prefettu
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot préfet au Scrabble ?

Nombre de points du mot préfet au scrabble : 10 points

Préfet

Retour au sommaire ➦