La langue française

Préconçu

Sommaire

  • Définitions du mot préconçu
  • Étymologie de « préconçu »
  • Phonétique de « préconçu »
  • Citations contenant le mot « préconçu »
  • Traductions du mot « préconçu »
  • Synonymes de « préconçu »

Définitions du mot préconçu

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉCONÇU, -UE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de préconcevoir*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une production intellectuelle ou artist.]
1. Conçu, imaginé, pensé par avance. Synon. préétabli.Cadre, jugement, raisonnement, sujet, système, type préconçu. [La doctrine de la finalité] dit que les parties ont été assemblées sur un plan préconçu, en vue d'un but (Bergson,Évol. créatr., 1907, p.89).Il faut suivre Rembrandt de ses plus humbles notes, dessinées tous les jours au vol, à ses oeuvres les plus préconçues (Faure,Hist. art, 1921, p.49).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. [L'analyse réductrice] saisit bien la vie en mouvement, elle ne la saisit pas dans son mouvement. Elle tend à la rabattre sur un système de références immobiles, stéréotypées; elle la fige dans le préconçu et le révolu (Mounier,Traité caract., 1946, p.574).
2. Idée préconçue
a) Cour., souvent péj. Idée qui est admise d'avance, sans avoir été mise à l'épreuve et sans critique suffisante. Synon. préjugé, prévention.Pour y parvenir [à saisir ce qui lui apparaît comme étant la réalité], il s'acharne [l'auteur réaliste] à débarrasser ce qu'il observe de toute la gangue d'idées préconçues et d'images toutes faites qui l'enveloppent, de toute cette réalité de surface que tout le monde perçoit sans effort et donc chacun se sert, faute de mieux (Sarraute,Ère soupçon, 1956, p.141).
b) Domaine de la méthode exp.V. idée I A 4 a.
B. − [En parlant d'un comportement, d'une attitude] Que l'on adopte à priori, sans réfléchir, sans attendre l'épreuve de l'expérience. Hostilité préconçue. Il est malaisé de conserver une antipathie préconçue contre une très jolie femme qui vous apparaît pour la première fois les yeux noyés de larmes (Feuillet,Veuve, 1884, p.79).Être injuste envers telle revue dirigée par des catholiques; (...) avoir une indulgence préconçue envers telle autre, d'inspiration protestante (Martin du G.,Notes Gide, 1951, p.1405).
REM.
Préconcevable, adj.,hapax. Qui peut être conçu, énoncé par avance. S'il advient que l'oeuvre d'art soit une réponse et admirée comme telle, il advient aussi, pendant les grandes mutations artistiques, qu'elle fasse taire la question acceptée jusque-là. L'idée d'art, devenue une idée ouverte, a cessé d'être préconcevable (Malraux,Voix sil., 1951, p.607).
Prononc. et Orth.: [pʀekɔ ̃sy]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1640 «conçu dans l'esprit avant toute observation, avant tout examen approfondi» (J. A. Comenius, Janua aurea reserata quatuor linguarum trad. en fr. et ital., p.3, § 6); 1758 (Diderot, De la poésie dramatique, p.244). Dér. de conçu, part. passé adj. de concevoir*; préf. pré-*. Fréq. abs. littér.: 153.

Wiktionnaire

Adjectif

préconçu \pʁe.kɔ̃.sy\

  1. Qui a été conçu ou imaginé d’avance ; qui est admis sans examen.
    • On a abusé des prophéties de deux manières : premièrement en publiant de fausses prophéties ; secondement, en interprétant les vraies à la légère, c'est-à-dire avec, une idée préconçue. — (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896, par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • Et il faut que notre expérience s'incline devant les idées préconçues et les principes d'un tas de crétins, envoyés à la Chambre parce qu'ils ont bien déliré pendant les trois semaines d'une période électorale dans les arrière-salles de café. — (André Cayatte & ‎Philippe Lamour, Un monstre, Nouvelles Éditions Latines,, 1934, p. 175)

Forme de verbe

préconçu \pʁe.kɔ̃.sy\

  1. Participe passé masculin singulier de préconcevoir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉCONÇU (pré-kon-su, sue) adj.
  • Qui a été conçu, imaginé, pensé d'avance. Opinion préconçue. Le sacrifice que l'on fait de soi-même en idée est une disposition préconçue à s'immoler en réalité, Diderot, Éloge de Richardson. Je comprends… que, d'après cette idée, en elle-même vraisemblable, mais préconçue, on ait passé par-dessus des difficultés…, Letronne, Analyse critique des représentations zodiacales de Denderah et d'Esné.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « préconçu »

Participe passé de préconcevoir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pré…, préfixe, et conçu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « préconçu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préconçu prekɔ̃sy

Citations contenant le mot « préconçu »

  • La Quinzaine est un grain de sable qui prouve que quelque chose est possible en dehors des idées préconçues.
  • Ecrivez vite sans sujet préconçu, assez vite pour ne pas retenir et ne pas être tenté de vous relire. De André Breton / Manifeste du surréalisme
  • Les idées préconçues sont des rails sur lesquels les individus se déplacent. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • Il est aisé de s'accrocher à ses stéréotypes et ses idées préconçues, on se sent ainsi rassuré dans sa propre ignorance. De Michelle Obama / American grown, 2012
  • L'oeuvre d'art ne s'obtient que par contrainte et par la soumission du réalisme à l'idée de beauté préconçue. De André Gide / Prétextes
  • Il n'y aurait rien de pire à mes yeux que de participer à un projet préconçu, prémâché, formaté. De Leonardo DiCaprio
  • Cette nuit me plaisait. Les choses grandissent la nuit, mon imagination ouvre ses portes, les idées préconçues s'évanouissent. On cherche parfois le paradis aux mauvais endroits. Alors qu'on l'a à ses pieds. Ou dans son lit. De Bob Dylan / Chroniques : Volume 1
  • – En fait, je travaille sans plan préconçu. Ce sont les personnages qui me guident. Quand je commence à écrire, je ne sais pas où cela va m’amener. L’histoire débute par un coup de hasard : un jogger qui se blesse et un secouriste qui découvre un premier cadavre, tout à fait par hasard. Ensuite, je fais évoluer mon histoire et mes personnages au gré des événements. Et puis j’adore entremêler ainsi le destin de plusieurs personnages différents, qui n’ont a priori rien pour se croiser, mais que le hasard finalement met en présence… , Guerlédan : «La nef des damnés », un polar angoissant... et d'actualité ! | Le Courrier Indépendant
  • Le crime contre l’humanité a ceci de spécifique : il touche (soit par la nature du génocide, soit par la déshumanisation dont ont pu procéder les autres cas, comme l’esclavage par excellence) à l’humanité de tout un chacun. Ce qui a été nié durant des siècles à une partie de l’humanité réduite en servitude ne saurait concerner que seuls ceux qui s’en sentent les descendants directs : il s’agit d’un crime dont la mémoire doit importer à tout un chacun. À condition que l’on consente à cette sorte d’universalité du crime contre l’humanité que constitue l’esclavage, l’idéal d’un partage des mémoires, qui demeure un objectif autant qu’un effort singulier, doit permettre de dire l’histoire dans une lucidité commune. Aucun œcuménisme préconçu ne préside à cet objectif, qui fixe un but à atteindre au gré d’un processus éthique de la mémoire, lui-même lié à la notion de Relation. Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, Edouard Glissant, Une traversée de l’esclavage : Quand le directeur du CIEEG, Loïc Céry s’emploie à montrer la force visionnaire de Glissant sur les questions liées à l’histoire de l’esclavage et ses mémoires (1/2) - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360°
  • Or une partie importante des intellectuels occidentaux refuse de reconnaître ces faits. Ils entretiennent une représentation manichéenne non seulement des événements passés mais également de ceux qui les confrontent aux faits historiques qui vont à l’encontre de ce qu’ils imaginent être l’URSS et son système communiste. Pour formuler cela autrement, tous ceux qui osent rappeler les millions de victimes de cette idéologie sont traités de fasciste. Or, en refusant de reconnaître tous ces crimes soviétiques, on adapte l’histoire a un schéma préconçu basé sur le mensonge. , Entretien avec Andrzej Nowak, auteur de « La défaite de l'Empire du Mal : l'an 1920 » | Visegrád Post

Traductions du mot « préconçu »

Langue Traduction
Anglais preconceived
Espagnol preconcebido
Italien preconcetto
Allemand vorgefasst
Chinois 先入为主
Arabe مسبقة
Portugais preconcebido
Russe предвзятый
Japonais 先入観
Basque preconceived
Corse preconcepitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « préconçu »

Source : synonymes de préconçu sur lebonsynonyme.fr
Partager