La langue française

Pourchas

Sommaire

  • Définitions du mot pourchas
  • Étymologie de « pourchas »
  • Phonétique de « pourchas »
  • Citations contenant le mot « pourchas »
  • Images d'illustration du mot « pourchas »
  • Traductions du mot « pourchas »
  • Synonymes de « pourchas »

Définitions du mot « pourchas »

Trésor de la Langue Française informatisé

POURCHAS, subst. masc.

Vx ou littér.
A.− Action de poursuivre (v. ce mot I A) avec acharnement (un animé qui fuit) pour s'en emparer. Synon. chasse, poursuite, recherche.Même s'il parvenait à les saisir [des puces] (...) elles (...) repartaient sitôt sauves et bondissaient comme devant (...). Il enrageait, et dans l'énervement de ce pourchas inutile acheva de compromettre son sommeil (Gide, Caves,1914, p. 777).Le pourchas de l'ennemi (L. Daudet, Rech. beau,1932, p. 203).
B.− Action de chercher avec ardeur et assiduité à obtenir les faveurs d'une femme, à l'épouser. Ce ne sera pas ces grêles soupirants qui feront le pourchas d'une prudente veuve (Péguy, Ève,1913, p. 910).Puisque, de femmes, je n'ai jamais pu ni voulu me priver, il me répétait à chaque pourchas amoureux : « Vas-y, mais passe outre » (Gide, Thésée,1946, p. 1418):
... je crois le baron fort épris de l'Isabelle; (...) il s'est engagé dans la troupe pour suivre ses amours. Ce n'est pas vous qui trouverez ce pourchas galant de mauvais goût, puisque la dame de ses pensées excite votre fantaisie. Gautier, Fracasse,1863, p. 229.
C.− Loc. prép. Au pourchas de. À la recherche obstinée de M. Ingres, le représentant le plus illustre de l'école naturaliste dans le dessin, est toujours au pourchas de la couleur. Admirable et malheureuse opiniâtreté! (Baudel., Salon,1846, p. 152).Argonautes au pourchas de la toison d'or (Gautier, Fracasse,1863p. 323).
REM.
Pourchasse, subst. fém.,synon. vx.Une autre, à peine âgée de douze ans (...) mais déjà stylée à la pourchasse d'un épouseur (M. Sand ds Revue des Deux-Mondes, 1erfévr. 1862, p. 946 ds Littré). Tout de suite, la danse commençait (...) l'ahurissement d'une pourchasse enragée, Flick tapant à droite et à gauche, sans rime, raison, cause ni prétexte, avec l'acharnement furieux d'un charretier saoul (Courteline, Train 8 h 47,1888, 1repart., II. p. 26).
Prononc. et Orth. : [puʀ ʃ ɑ], [-ʃa]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1140 « peine, effort » (Geoffroi Gaimar, Hist. des Angl., éd. A. Bell, 3345 : le purchad); 1534 « action de poursuivre » (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder et M. A. Screech, Prologue, 77 : prochaz). Déverbal de pourchasser*. Fréq. abs. littér. : 19.

Wiktionnaire

Nom commun

pourchas \puʁ.ʃa\ masculin

  1. (Désuet) Action de pourchasser, de rechercher.
  2. (Désuet) Poursuite, et particulièrement poursuite amoureuse.
    • Nous rançonnerons au pourchas les Maures qui sont des Philistins! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il remâchait, avec une sorte d’amère délectation, les heures de pourchas fastidieux, à l’affût de la poire charitable et tapable. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
    • La condition nécessaire pour que je sois, par-delà un monde que je fais venir à l'être, ce que je ne suis pas et que je ne sois pas ce que je suis, c'est qu'au cœur du pourchas infini que je suis, il y ait perpétuellement un insaisissable donné. — (Jean-Paul Sartre, L'être et le néant, 1943, Tel, Galimard p. 443)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POURCHAS (pour-châ) s. m.
  • Terme vieilli. Ce qu'on pourchasse, occupation. Et, n'étant homme en tel pourchas nouveau, Guère ne mit à déclarer sa flamme, La Fontaine, Coc. Et cœurs en tels pourchas Risquent du moins autant que cerfs et biches, Rousseau J.-B. Épigr. I, 22.

HISTORIQUE

XIIe s. Ainz [je] sui toz tens en paine et en porchas, Couci, X. Petit me vaut mes pourchas, ib. p. 122.

XIIIe s. Enfant sont apelé de porchaz, qui ne pueent [peuvent] pas mostrer lor pere, et il sont apelé bastard, Digeste, I.

XVIe s. Vous convient estre sages pour fleurer, sentir et estimer ces livres de haute gresse, legiers au prochaz et hardis à la rencontre, Rabelais, I, Prologue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pourchas »

Voy. POURCHASSER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pourchas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pourchas purʃa

Citations contenant le mot « pourchas »

  • Le monde me pourchasse, même les étoiles sont des chiens sur mes traces. De Erri De Luca / Trois Chevaux
  • L’argent qu’on possède est l’instrument de la liberté, celui qu’on pourchasse est celui de la servitude. De Jean-Jacques Rousseau / Les Confessions
  • Les Anglais gardent toute leur vie l'air perplexe et pourchassé d'hommes engendrés à la hâte entre les heures de bureau. De Georges Meredith / Un de nos conquérants
  • Bien peu pressentaient que leur joie serait de courte durée et que, passé l’euphorie révolutionnaire, ils seraient pourchassés comme des traîtres et, pour certains, tout simplement éliminés. De Yassaman Montazami
  • Peut-on tolérer l’économie de rente et son corollaire l’enrichissement illicite dans un pays où l’Islam est la religion d’Etat ? Cette pratique malsaine, inique m’interpelle en tant que citoyen libre de ce pays. «Al- amrbi’lma’rûf, wa- nahy ‘alâ’l- munkir». Cette prescription se traduit par «la commandement du bien et le pourchas du mal». L’économie de rente ne relève-t-elle pas du mal ? , L'économie de rente au Maroc : Un sous-système makhzénien à déconstruire
  • "Il resta ainsi longtemps, très longtemps à ce qu’il crut, misérablement seul, agrippé à la batayole. Une pluie diluvienne tombait par nappes sur ses épaules. Il faisait, pour respirer, de grands efforts convulsifs, et l’eau qu’il avalait était tantôt douce et tantôt salée. La plupart du temps il gardait les yeux énergiquement fermés, comme s’il craignait que l’assaut des éléments n’allât attenter à sa vue. Quand il s’aventurait à entrouvrir une paupière clignotante, il puisait quelque réconfort dans la lueur verte du feu de tribord qui luisait faiblement à travers le pourchas de l’averse et des embruns. Et précisément à l’instant qu’il la contemplait encore, une vague toute droite, que cette lueur désigna, l’étreignit. Il eut juste le temps de voir la crête de la vague s’écrouler, ajoutant son craquement infime à l’effroyable tumulte qui, tout autour de lui, faisait rage. À l’instant suivant la batayole fut arrachée à l’étreinte de ses bras : d’abord aplati sur le dos, il se sentit ensuite brusquement soulevé, emporté à une grande hauteur. Sa pensée première et irrésistible fut que la mer de la Chine tout entière venait de se vider sur le pont. La seconde pensée, plus saine, fut qu’il venait de passer par-dessus bord. Et tout le temps qu’il se sentit flotter, tandis que le ballottaient, roulaient et culbutaient d’énormes eaux, il n’arrêtait pas de répéter mentalement, avec une extrême précipitation : « Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu ! » Éloge de la transmission, Une bibliothèque idéale — Éloge de la transmission

Images d'illustration du mot « pourchas »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pourchas »

Langue Traduction
Anglais chased
Espagnol perseguido
Italien inseguito
Allemand gejagt
Chinois 追逐
Arabe طاردت
Portugais perseguido
Russe преследовали
Japonais 追われた
Basque atzetik
Corse perseguitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « pourchas »

Source : synonymes de pourchas sur lebonsynonyme.fr
Partager