La langue française

Polyarchie

Sommaire

  • Définitions du mot polyarchie
  • Étymologie de « polyarchie »
  • Phonétique de « polyarchie »
  • Citations contenant le mot « polyarchie »
  • Traductions du mot « polyarchie »

Définitions du mot « polyarchie »

Wiktionnaire

Nom commun

polyarchie \pɔ.li.aʁ.ʃi\ féminin

  1. Gouvernement de personnes issues de milieux et de classes différents au sein de la même structure ou de la même entité.
    • Il est contre le parlementarisme, le fédéralisme, l'oligarchie, la dyarchie, la tétrarchie, la pentarchie et la polyarchie.
    • De la polyarchie à la pléistocratie, esquisse d’une théorie de la régulation conjointe.
  2. Polycentrisme du pouvoir.
    • La polyarchie des principes de justice engendre une dynamique, un système de plaintes organisé selon une logique circulaire de dénonciations et de critiques. (Observatoire des inégalités)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POLYARCHIE (po-li-ar-chie) s. f.
  • État où plusieurs possèdent l'autorité. Quand une monarchie spirituelle [la papauté] se posait en face d'une polyarchie temporelle [la féodalité], Cournot, Consid. sur la marche des idées, t. I, p. 83.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « polyarchie »

Πολὺ, beaucoup, et ἄρχειν, commander.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien πολυαρχία, poluarkhía → voir poly- et -archie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polyarchie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polyarchie pɔljarʃi

Citations contenant le mot « polyarchie »

  • Le partage du monde en cultures différentes s’avère aujourd’hui non seulement en principe, mais aussi de manière de plus en plus concrète et visible par tous : les distances – réelles et virtuelles – raccourcies ainsi que le web mondialisé – ou quasiment – rendent le monde plus petit. Dans ce contexte, l’interconnexion des cultures, des peuples, des pays se fait plus évidente, plus concrète. Cette configuration nouvelle demande à penser urgemment ce concert à mille voix, cette polyarchie, ce cosmopolitisme. Le nouvel Economiste, Vous avez dit cosmopolite ?
  • La République islamique présente toutes les ambiguïtés d’un régime autoritaire oscillant entre un raidissement répressif et la nécessaire prise en compte d’une société en changement. L’actuelle configuration politico-institutionnelle laisse envisager une timide préférence des dirigeants iraniens pour le passage progressif à une forme (restreinte) d’« hégémonie inclusive ». Le politiste Robert Dahl soulignait trois formes d’« assouplissement » possibles pour un État autoritaire : l’évolution vers une oligarchie compétitive (à travers l’acceptation de la contestation publique), une hégémonie inclusive (via un élargissement de la participation politique) ou une polyarchie (du fait d’une conjonction de ces deux processus). En institutionnalisant des procédures électorales (marquées certes par un pluralisme limité et contrôlé) tout en optant pour la répression de toute velléité contestataire, le régime semblerait donc s’orienter vers le deuxième type de scénario[52]. Le Vent Se Lève, Iran : d’une insurrection l'autre
  • Selon l’auteure, «la fin de la traditionnelle hiérarchie du pouvoir étatique a eu pour conséquence l’émergence de la polyarchie qui impose le partage du pouvoir et exige des compétences dont ne disposent ni les anciens gouvernants habitués à l’ordre du pouvoir centralisé, ni les nouveaux gouvernants sans expérience de gestion des affaires publiques et plutôt animés par le ressentiment, un désir inassouvi de vengeance et une volonté d’imposer qui un modèle de société, qui un modèle économique». Webmanagercenter, Vient de paraître : «Transition politique et développement inclusif », de Riadh Zghal | Webmanagercenter
  • Même la représentation chrétienne ne changerait que légèrement car le système politique libanais est « ploutocratique », c’est-à-dire que seules les personnes et les formations politiques les plus riches peuvent remporter les élections législatives surtout avec le déclassement social des Libanais en raison de la crise financière et monétaire. Les résultats d’élections législatives anticipées verraient donc la victoire de la même « polyarchie ». Il y aurait tout au plus quelques nouvelles têtes, quelques gains pour certaines formations politiques et quelques pertes pour d’autres. Pas de changement radical.  , Pour le salut du Liban, Samy Gemayel devrait être constructif plutôt qu’un opposant systématique
  • Les forces destinées à construire cette nouvelle société sont cependant diverses, inégalement (et globalement peu) formées à l’action publique, et pas forcément en accord sur tous les aspects du projet. La confusion dantesque qui a accompagné la constitution du futur gouvernement, entre la fin octobre et la mi-décembre lorsque ces lignes sont écrites, témoigne de l’impréparation et des divisions du nouveau pouvoir. Entre les réseaux militaires, les Églises évangéliques, les émules des Chicago Boys, le large éventail de la droite politique cherchant à se recycler sous le nouveau régime, les figures prestigieuses (le juge Moro est aujourd’hui ministre de la Justice), des désaccords surviennent déjà. Rien ne dit, cependant, que les ajustements et conflits au sein de cette polyarchie ne produiront pas davantage d’autoritarisme et de violence. Rien ne dit, par ailleurs, que ce qui reste des institutions démocratiques brésiliennes après quatre ans de délitement – en particulier les cours de justice – seront capables ou désireuses de faire obstacle à la mise à mort de la Nouvelle République (1988-). Et ce d’autant moins que les forces armées, dont les troupes et les officiers subalternes adhèrent de façon enthousiaste au nouveau pouvoir, risquent de constituer à la fois une ressource pour celui-ci et un élément difficilement contrôlable par la hiérarchie militaire. Rien pour l’heure ne laisse espérer que le système politique sera suffisamment résistant et résilient pour maintenir au Brésil un véritable ordre démocratique. , L’ascension de l’extrême droite au Brésil - La Vie des idées

Traductions du mot « polyarchie »

Langue Traduction
Anglais polyarchy
Espagnol poliarquía
Italien poliarchia
Allemand polyarchie
Chinois 多体系
Arabe تعدد الأدوار
Portugais poliarquia
Russe полиархия
Japonais ポリアーキー
Basque polyarchy
Corse poliarquía
Source : Google Translate API
Partager