La langue française

Polémarque

Sommaire

  • Définitions du mot polémarque
  • Étymologie de « polémarque »
  • Phonétique de « polémarque »
  • Citations contenant le mot « polémarque »
  • Traductions du mot « polémarque »

Définitions du mot « polémarque »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLÉMARQUE, subst. masc.

ANTIQ. GR. Magistrat civil ou militaire chargé de l'administration des affaires militaires et du commandement en chef des armées. Les polémarques des Grecs demandèrent quelques-unes de ces belles armures que l'on fabriquait à Carthage; le grand-conseil vota des sommes pour cette acquisition (Flaub.,Salammbô, t.1, 1863, p.64).À Athènes le juge des étrangers a été le polémarque, c'est-à-dire le magistrat qui était chargé des soins de la guerre et de toutes les relations avec l'ennemi (Fustel de Coul.,Cité antique, 1864, p.249).
[À Athènes] Archonte-polémarque. V. archonte syntagmes.
P. anal., auj. Spécialiste des affaires militaires. La situation, je crains bien, est la même (j'en ai parlé depuis 10 ans à quelques-uns de nos polémarques...) seulement, aujourd'hui, il s'agit de l'énorme Afrique du Nord et d'un adversaire éventuel qui n'est pas loin (Valéry,Lettres à qq.-uns, 1945, p.195).
Prononc. et Orth.: [pɔlemaʀk]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1738 (C. Rollin, Hist. anc., OEuvres, t.5, 346 ds Pougens ds Littré). Empr. au gr. π ο λ ε ́ μ α ρ χ ο ς «chef d'une armée, polémarque».

polémarque .« Dans la Grèce Antique, officier, magistrat chargé de l'administration de la guerre » (fréq. abs. littér. : 5)

Wiktionnaire

Nom commun

polémarque masculin

  1. (Antiquité)Titre militaire dans la Grèce antique. À Athènes ce titre était donné au troisième des neuf archontes, qui avait le commandement de l'armée et pouvoir de justice sur les étrangers vivant à Athènes.
    • Celui-ci en fit don, comme d'une merveille, à un ancien polémarque du Gojam qui attendait dans la ville d'asile de Mota en Enneussé que sa fortune se relevât. (Arnauld d'Abbadie; « Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie » -1868)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POLÉMARQUE (po-lé-mar-k') s. m.
  • Chez les anciens Grecs, commandant d'armée. Isménie et Léontide, tous deux alors polémarques, c'est-à-dire généraux d'armée et les premiers magistrats de Thèbes, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 346, dans POUGENS.

    À Athènes, le polémarque ou troisième archonte n'était point général. il était plutôt ministre de la guerre, et avait l'administration de ce qui la concerne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POLÉMARQUE, (Hist. anc.) magistrat d’Athènes. C’étoit le troisieme des neuf archontes, & son département étoit le militaire sur-tout pendant la guerre, ce qui n’empêchoit pas qu’il ne connût aussi des affaires civiles avec ses autres collegues. On lui donnoit aussi le titre d’archistrateque ou de généralissime dans les guerres importantes. Dans celles de moindre consequence, on se contentoit de créer dix strateques ou généraux, autant qu’il y avoit de tribus à Athènes. Le polémarque devoit consulter ces strateques. Il avoit outre cela sous lui deux hipparques ou généraux de la cavalerie, & dix phylarques qui en étoient comme les mestres de camp, dix taxiarques ou colonels qui commandoient l’infanterie. Dans la suite, le polémarque devint un magistrat purement civil, dont les fonctions furent renfermées dans le barreau. Chez les Etoliens on donnoit ce nom à celui qui avoit la garde des portes de la ville.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « polémarque »

(Siècle à préciser) Du grec ancien πολέμαρχος, polemarkhos (« chef de guerre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Πολέμαρχος, de πόλεμος, guerre (voy. POLÉMIQUE), et ἄρχειν, commander (voy. ARCHONTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « polémarque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polémarque pɔlemark

Citations contenant le mot « polémarque »

  • L'ancienne monarchie n'existe plus. Cette royauté, si elle a existé, a probablement disparue au VIIIe siècle avant J.-C. A présent des institutions qui reposent sur trois éléments essentiels : des magistrats désignés pour un an comme les neuf archontes (l'archonte éponyme + l'archonte roi + l'archonte polémarque + les 6 thesmothètes) toujours pris dans l'aristocratie, le conseil de l'aréopage formé des anciens archontes sortis de charge avec des pouvoirs politiques et judiciaires, et l'assemblée du peuple, à laquelle appartenaient tous les citoyens. , Athènes, cité grecque antique d'exception

Traductions du mot « polémarque »

Langue Traduction
Anglais polemarch
Espagnol polemarch
Italien polemarco
Allemand polemarch
Chinois 极三月
Arabe النجم
Portugais polemarch
Russe полемарх
Japonais ポールマーチ
Basque polemarch
Corse polemarca
Source : Google Translate API
Partager