La langue française

Poker

Définitions du mot « poker »

Trésor de la Langue Française informatisé

POKER, subst. masc.

JEUX
A. − Jeu de cartes où l'on mise de l'argent, fondé sur le bluff, dans lequel chaque joueur disposant de cinq cartes peut gagner s'il possède la combinaison la plus forte ou s'il amène ses adversaires à renoncer au coup de cartes par sa force de conviction, l'importance de sa mise ou de sa relance. Partie de poker; table de poker; gagner, perdre au poker. Quand elle avait chez elle de ces célébrités de la littérature et de la politique elle se contentait, comme la duchesse de Guermantes, de les faire jouer au poker (Proust,Guermantes 1, 1920, p.195).V. bluff ex. 1, 2:
1. ... le rôle de l'argent est d'autant plus considérable que la part du hasard est plus grande et par conséquent la défense du joueur plus faible. On le vérifie aisément par la différence des jeux de cartes où toutes les lames sont distribuées, ce qui permet en principe d'en conjecturer la place (ainsi dans le bridge) et qui sont alors jeux de combinaison, où le gain ne constitue qu'un intérêt accessoire, et les jeux à talon (tel le poker) qui sont, souvent à juste titre, les seuls à être catalogués par la législation comme jeux d'argent et de hasard. Jeux et sports, 1967, p.163.
En partic. Ensemble de quatre cartes ayant chacune la même valeur. Synon. full.Poker d'as, de dames, de rois. Le carré, encore appelé poker, réunion des quatre cartes de la même valeur dans les quatre couleurs (Alleau1964).
Poker menteur. Variante du poker où les cinq cartes passent de main en main, chaque joueur devant annoncer une combinaison plus forte que la précédente à son voisin immédiat, qui accepte ou refuse la déclaration. Pendant un certain temps, le poker menteur, moins savant et plus simple que le poker, est divertissant et varié (Alleau1964).
P. anal. Poker d'as ou poker dice. Jeu qui se joue avec cinq dés dont les faces représentent l'as, le roi, la dame, le valet, le dix et le neuf. Comment ne pas admettre que le destin qui avait joué avec nous tous au poker dice n'était un barman ivre qui nous avait fait boire des satanés cocktails, plus nombreux et d'une mixture moins avouable que les sorbets (...)? (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.125):
2. Il reste encore une vingtaine de clients, des célibataires, de petits ingénieurs, des employés. Ils déjeunent en vitesse dans des pensions de famille qu'ils appellent leurs popotes et, comme ils ont besoin d'un peu de luxe, ils viennent ici, après leur repas, ils prennent un café et jouent au poker d'as... Sartre,Nausée, 1938, p.20.
B. − Au fig. S'il fallait en arriver à des attaques stratégiques contre-cités, ce stade ne serait abordé que progressivement par des actions partielles très limitées. On imagine que, devant ces menaces croissantes, l'un des deux partenaires se lassera le premier de ce poker infernal, et que l'on aura quand même fait l'économie des destructions massives (Beaufre,Dissuasion et strat., 1964, p.43).
Coup de poker. Choix audacieux dans lequel entre une grande part de bluff. −J'ai un peu tout connu au niveau métier, dit-il. Les folles expériences, les espérances déçues et les véritables coups de poker (L'Est Républicain, Magazine dimanche, 21 oct. 1983, p.17, col. 3-4).
Partie de poker. Opération délicate ou situation conflictuelle au cours de laquelle hommes politiques, diplomates ou hommes d'affaires usent d'influence, de bluff ou d'intimidation pour l'emporter. En ce moment, ce qui se passe en Europe, ce n'est peut-être pas autre chose qu'une monumentale partie de poker, où chacun cherche à gagner par intimidation (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.359).En bref, il m'expliqua comment l'Allemagne et l'Italie jouaient avec la France et l'Angleterre une partie de poker où celles-ci se laissaient abuser par le bluff de leurs adversaires (Tharaud,Envoyé archange, 1939, p.171).
Prononc. et Orth.: [pɔkε:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Plur. des pokers. Étymol. et Hist. 1. a) 1855 nom d'un jeu de cartes américain (M. de Fontenay, L'Autre monde, p.115 ds Quem. DDL t.2); b) 1884 «réunion de quatre cartes de même valeur (au jeu de poker)» (Laun, Petit Traité du jeu de poker, 15 ds Höfler Anglic.); c) 1936 partie de poker en parlant d'une situation conflictuelle très serrée et délicate (Martin du G., loc. cit.); 2. 1921 poker d'as (Giraudoux, Suzanne, p.52); 1932 poker dice (Lar. 20e). Empr. à l'anglo-amér. poker att. comme terme désignant un jeu de cartes dep. 1834 (Americanisms) et d'orig. obsc. (Americanisms propose le fr. poque «jeu de cartes où l'on se sert de casiers appelés poques» apparenté à poquer*, v. FEW t.6, p.643b. NED et DAE le rapprochent de l'all. Poch, Pochspiel corresp. germ. du fr. poque. Kluge y voit plus simpl. un dér. de l'angl. to poke «frapper, battre» de même orig. germ. que poquer à cause de l'action de frapper les cartes sur la table. Poker d'as est une adapt. par fausse étymol. du phonétisme de l'anglo-amér. poker dice, att. dep. 1874 (Americanisms) et comp. de poker et dice, plur. de die «dé». Fréq. abs. littér.: 66. Bbg. Bonn. 1920, p.108.

Wiktionnaire

Nom commun

poker \pɔ.kɛʁ\ masculin

  1. (Cartes à jouer) Sorte de jeu de cartes où chaque joueur doit former la meilleure combinaison de cinq cartes possible, selon la hiérarchie des mains de poker.
    • Quand elle avait chez elle de ces célébrités de la littérature et de la politique elle se contentait, comme la duchesse de Guermantes, de les faire jouer au poker. Ils aimaient souvent mieux cela que les grandes conversations à idées générales où les contraignait Mme de Villeparisis. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, tome 3, Le Côté de Guermantes, 1920–21)
    • Quand on joue au poker à ce niveau, ce n'est pas avec des perdreaux de l'année. Sans que cela suppose nécessairement des accointances avec le crime organisé. — (David Garcia, Histoire secrète de l'OM, Flammarion, 2013, page 4)
    • Après, nous avons, en vrac, les addicts au poker, aux jeux en ligne, au tchat, à Facebook. Et, pour finir, les addicts... au chocolat. Oui, au chocolat. — (Didier Pourquery, Les mots de l'époque: 100 tics, trouvailles et autres extravagances du langage quotidien, Éditions Autrement, 2014)
  2. Tisonnier.
    • Un grand découragement le poigna ; le vide de sa vie murée lui apparut, et, tout en tisonnant le coke avec son poker, M. Folantin, penché en avant sur son fauteuil, le front sur le rebord de la cheminée, se mit à parcourir le chemin de croix de ses quarante ans, s’arrêtant, désespéré, à chaque station. — (Joris-Karl Huysmans, À vau l’eau, Henry Kistemaeckers, Bruxelles, 1880)

Verbe

poker \po.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (Anglicisme)

  1. Se signaler à un autre membre de Facebook, sans lui envoyer de message particulier.
    • Facebook ne sert pas qu’à «liker» et à «poker». — (journal Direct Matin, 25 janvier 2011)
    • En pokant un membre (ami ou pas), c’est comme si vous lui tapiez sur l’épaule pour lui dire coucou, je suis là. — (site www.memoclic.com)
    • On m’a poké je fais quoi ? — (site www.cluster21.com)

Nom commun

poker \ˈpoʊ.kəɹ\

  1. (Dénombrable) Canne métallique utilisée pour stimuler le feu de bois dans une cheminée, tisonnier.
  2. (Cartes à jouer) (Indénombrable) Poker (jeu).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POKER. n. m.
Mot anglais. Sorte de jeu de cartes.

Étymologie de « poker »

(Nom) De l’anglais poker.
(Verbe) Francisation du verbe anglais poke.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poker »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poker pɔkɛr

Citations contenant le mot « poker »

  • Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis. De Philippe Bouvard
  • L’écriture doit être une invention permanente, par déclinaison, mutation, coup de poker. De Hubert Haddad / Evene.fr - Mars 2006
  • Le poker permet de tout oublier, y compris qu’on n’a pas les moyens d’y jouer. De Philippe Bouvard
  • Au poker, ce qui compte, ce n'est pas le jeu que tu as en main mais le jeu que ton adversaire se figure que tu as. De Bernard Werber / L'Empire des Anges
  • Hollywood n'est rien d'autre qu'une gigantesque partie de poker où chacun détient à tour de rôle le pouvoir de dire non. De Antonio Banderas / Ciné Live - Juillet 2001
  • C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. De Bernard Werber / L'Empire des anges
  • Si vous êtes à une table de poker et que vous n’arrivez pas à savoir lequel de vos adversaires va être le pigeon de la soirée, c’est qu’il y a de bonnes chances que ce soit vous. De Paul Newman
  • Léo Lombardozzi : C’est surtout une question de travail. Et d’affinités, selon les formats : tournoi, le cash game ou expresso. Il n’y a pas de licence pour te certifier : «joueur professionnel». Tu l’es quand cela paie ton loyer et ta bouffe. C’est pas comme au foot, une histoire de statut entre le monde amateur en National et la Ligue 2 professionnelle. Au poker, tu as des mecs qui vont se prétendre pros, alors qu’ils gagnent moins que d’autres qui ne revendiquent aucun statut. Tout est une question de considération. Maintenant que je suis sponsorisé par Winamax, aux yeux du grand public, je suis professionnel. Mais des joueurs sponsorisés dans le monde il y en a très peu, une trentaine. Sportune, Léo Lombardozzi : "Je suis un peu le Villas-Boas du poker"
  • La photo putaclic de club poker sur  facebook, j’ai recraché mon café en cliquant sur le lien pour savoir si banban « feeling » avait cassé le club poker pour l’éternité. Club Poker, STADIUM SERIES DE POKERSTARS : LES RÉSULTATS DU WEEK-END | Poker en ligne
  • Moi j'arrive à ouvrir les coffres dans l'app poker dojo mais je ne comprends pas comment les transférer sur mon compte pokerstars... je me suis connecté avec les mêmes identifiants pourtant.  Club Poker, POKER DOJO : UNE APPLICATION DE POKERSTARS POUR APPRENDRE À JOUER EN S'AMUSANT | Fun et poker
  • Une jeune joueuse de poker du Michigan a été retrouvée morte le 13 juillet dernier. La police a qualifié son décès de «mystérieux» et a demande l’aide des citoyens. , La mystérieuse mort d’une joueuse de poker laisse la police dans l’impasse
  • C'est quoi ton parcours poker? Moi aussi je suis officier de marine mais on navigue pas dans les mêmes univers financiers niveau poker ! Et pourtant j y investi du temps.... Au passage que penses tu du livres poker modern theory? Il paraît que c'est un must have.... Club Poker, Stronger Poker - Poker à temps plein - La communauté NoLife - Club Poker
  • Face à cette partie de poker mondiale, les spécialistes restent sceptiques. Si un vaccin était autorisé en urgence fin 2020, ­sera-t-il sûr et efficace? "L'urgence ne doit pas faire oublier la sécurité, insiste Cecil ­Czerkinsky, ­ex-directeur ­adjoint de l'International ­Vaccine Institute, à Séoul (Corée). Il faut souvent un an pour voir apparaître les effets indésirables." lejdd.fr, Poker mondial autour du vaccin ­contre le Covid-19

Images d'illustration du mot « poker »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poker »

Langue Traduction
Anglais poker
Espagnol póker
Italien poker
Allemand poker
Chinois 扑克
Arabe لعبة البوكر
Portugais pôquer
Russe покер
Japonais ポーカー
Basque poker
Corse poker
Source : Google Translate API

Synonymes de « poker »

Source : synonymes de poker sur lebonsynonyme.fr

Poker

Retour au sommaire ➦

Partager