La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « phallophore »

Phallophore

[falɔfɔr]
Ecouter

Définitions de « phallophore »

Phallophore - Nom commun

  • (Antiquité) Officiant religieux dédié à Dionysos, chargé de porter le symbole phallique lors des cérémonies dédiées à la fertilité.

    Dans l'antiquité gréco-romaine, le phallophore portait fièrement l'emblème phallique en hommage à Dionysos, dieu de la fertilité et du vin, lors des processions rituelles.
    (Citation fictive)
  • (Usage humoristique) Personne de sexe masculin.

    Regardez les journaux télévisés : l'immense majorité des personnages qui font l'actualité sont des phallophores.
    — Nancy Huston, Le Monde

Étymologie de « phallophore »

Du grec ancien φαλλοφόρος, phallophoros (« porteur de phallus ») et composé de φαλλός, phallos (« phallus ») et de φορός, phorós (« porteur »).

Usage du mot « phallophore »

Évolution historique de l’usage du mot « phallophore » depuis 1800

Citations contenant le mot « phallophore »

  • Plus en tout cas que ces foutus beaux parleurs qui poussent des cris de vierge effarouchée lorsque on égratigne leur splendeur de phallophores.
    L'actu en patates — Journée de la femme : n’offrez pas de fleur ! – L'actu en patates
  • Juste une toute petite correction. Phallus signifie en grec pénis (πεος) en érection. Le mot phallophore désigne donc qu’un homme en érection et pas toute la gent masculine. Sauf si les hommes sont tous descendants directs d’Henri IV.
    Langue sauce piquante — phallophores et gynécide – Langue sauce piquante

Traductions du mot « phallophore »

Langue Traduction
Anglais phallophore
Espagnol falóforo
Italien phallophore
Allemand phallophor
Chinois 阳茎
Arabe فالوفور
Portugais falóforo
Russe phallophore
Japonais ファロフォア
Basque phallophore
Corse phallophore
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.