Pétré : définition de pétré

chevron_left
chevron_right

Pétré : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PÉTRÉ, -ÉE, adj.

A. − Rocheux, couvert de pierres. Désert, plaine, sentier pétré(e). Nous suivons un torrent pétré à travers des plateaux stériles. Il semble que la même cause ait désolé cette vaste pierraille et le coeur de mon cocher (Barrès,Voy. Sparte, 1906, p.180).L'Herzégovine est un pays de grands plateaux calcaires, âpres et dénudés, couverts souvent de lapièz. C'est par excellence un pays pétré; la maison est tout entière de pierres, et recouverte de grandes plaques de calcaire formant dalles (Brunhes,Géogr. hum., 1942, p.82):
. Ne connaissant que leurs montagnettes pelées et pétrées, ils [les Tarasconnais] n'auraient jamais pensé qu'il pût y avoir tant d'arbres à la fois sur des montagnes si hautes. A. Daudet,Tartarin Alpes, 1885, p.163.
GÉOGR., vieilli. Arabie Pétrée. Partie de l'Arabie qui comprend l'isthme de Suez, la presqu'île du Sinaï et la partie septentrionale des côtes de la mer Rouge (d'apr. G. Pauly, R. Hausermann, Atlas universel de géogr., Paris, G. Guérin, s.d., p.32). La Bible nous dit les ravissements des israélites, errants dans l'Arabie Pétrée, à jeun et défaillants, quand ils virent tout à coup descendre la nourriture ailée (Michelet,Oiseau, 1856, p.311).
B. − ANAT. Synon. de pétreux.L'apophyse pétrée du temporal (Calmette,Infection bacill. et tubercul., 1920, p.202).
Prononc. et Orth.: [petʀe]. Ac. dep. 1762: pétrée, adj. fém. Étymol. et Hist. 1. 1550 «(plante) qui croît sur les pierres» (G. Gueroult, Hist. des plantes de L. Fousch, CCLXVI ds Gdf. Compl.); 2. 1690 Arabie Petrée (Fur.); 1885 «(montagne) couverte de pierres» (supra ex.); 3. av. 1788 «qui a la consistance de la pierre» (Buffon, Hist. nat., t.5, p.227 ds IGLF); 1814 anat. (Nysten). Empr. au lat. imp. petraeus «qui croît sur les pierres», Petraea «Arabie Pétrée». Fréq. abs. littér.: 13.

Pétré : définition du Wiktionnaire

Adjectif

pétré \pet.ʁe\

  1. (Didactique) (Extrêmement rare) Qui est pierreux, rocheux.
    • La nef s’était fichée dans l’axe d’une faille et le bois s’était désagrégée[sic], sans que le contenu de la cale s’égaille dans les courants, protégé par le berceau pétré. — (Sylvain Tesson, Une vie à coucher dehors, Gallimard, 2009, p. 115.)
  2. (Exclusivement) Qualifie la partie de l’Arabie qui est couverte de pierres, de rochers.
    • L’Arabie Pétrée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pétré »

Étymologie de pétré - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin Petraea (« Arabie Pétrée »), de petraeus (« de pierre, pierreux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pétré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pétré petre play_arrow

Traductions du mot « pétré »

Langue Traduction
Corse innamuratu
Basque kneaded
Japonais こねる
Russe замешивают
Portugais amassado
Arabe يعجن
Chinois
Allemand geknetet
Italien impastato
Espagnol amasado
Anglais kneaded
Source : Google Translate API

Synonymes de « pétré »

Source : synonymes de pétré sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires