La langue française

Pentecôte

Définitions du mot « pentecôte »

Trésor de la Langue Française informatisé

PENTECÔTE1, subst. fém.

A. − RELIGION
1. RELIG. JUIVE. Solennité commémorant la Révélation du Sinaï et appelée comme telle Fête de la promulgation de la Tora (qui coïncidait avec la fin de la moisson, et était marquée par la présentation au Temple de Jérusalem de deux pains faits du froment nouveau ainsi que de l'offrande des prémices, sept «espèces» parmi lesquelles le blé et l'orge nouveaux). Synon. usuel fête des Semaines*.Les fêtes annuelles, qui drainent vers Jérusalem les familles des villages judéens ou galiléens (...), commémorent l'histoire vécue: les péripéties de la Sortie d'Égypte avec la Pâque, la Révélation du Sinaï avec la Pentecôte, la traversée du désert avec la Fête des Tabernacles (Encyclop. univ.t.91971, p.531).
2. RELIG. CHRÉT. Fête solennelle qui se célèbre le septième dimanche après Pâques, en commémoration de la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. Entendre la messe tous les jours; communier aux trois grandes fêtes de Pâques, de Pentecôte et Noël (Montalembert, Ste Élisabeth, 1836, p.76):
. La poésie irait grand train si je la laissais faire: mais demain c'est la Pentecôte, grande fête qui dispose au recueillement, qui fait taire l'âme pour prier et demander l'Esprit Saint, l'Esprit d'amour et d'intelligence qui fait connaître et aimer Dieu. E. de Guérin, Journal, 1837, p.130.
P. métaph. Je ne parle pas ici de l'amitié bienfaisante qui unit dès maintenant beaucoup de chrétiens séparés, mais de l'Amour divin qui suscite les pentecôtes (MgrChevretds Le Monde, 19 janv. 1952, p.9, col. 4).
B. − P. méton. Période de temps aux alentours de l'une ou l'autre de ces fêtes. Lundi de Pentecôte. Je n'aurai pas fini la première moitié de mon chapitre à la Pentecôte, époque où décidément j'irai à Paris (Flaub., Corresp., 1879, p.233).
REM. 1.
Pentecôtisme, subst. masc.,relig. Forme de spiritualité, née dans les églises protestantes des États-Unis, mettant l'accent sur la vie dans l'Esprit-Saint et dans l'exercice de ses dons, notamment la glossolalie, et dont les partisans se sont souvent constitués en églises ou sectes en rupture avec leurs églises d'origine. Les premiers leaders du pentecôtisme classique ne se proposaient point de fonder une nouvelle secte chrétienne. Ils cherchaient un renouveau des Églises existantes (...). Néanmoins, en dépit de ces intentions, le mouvement pentecôtiste est devenu l'un des plus diviseurs de l'histoire de la chrétienté (Fr. Sullivan, Le Mouvement pentecôtiste, Montréal, 1973, p.35).
2.
Pentecôtiste, adj. et subst.,relig. a) Adj. Relatif au pentecôtisme; du pentecôtisme. Croyance, expérience, foi pentecôtiste. b) Adj. et subst. (Qui est) partisan du pentecôtisme. Les plus classiques des pentecôtistes ne reconnaissent un authentique baptême dans l'Esprit que si ce signe [la glossolalie] l'accompagne (Fr. Sullivan, Le Mouvement pentecôtiste, Montréal, 1973, p.15).Les catholiques pentecôtistes sont bien convaincus qu'il n'y a aucun conflit entre leur catholicisme et leur esprit pentecôtiste (Fr. Sullivan, Le Mouvement pentecôtiste, Montréal, 1973, p.25).Depuis 1920 mais surtout à partir de la Grande Crise, les «sectes» déferlent sur l'Amérique latine, placées sous le signe du renouveau pentecôtiste, dont on sait que la grande originalité consiste à réintégrer au sein du christianisme les rites de possession et différents ensembles (...) familiers aux cultures populaires (Ch. Lalive, d'Épinay ds Archives de sc. soc. des relig., 52/1,1981, p.87).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃tko:t]. V. pent-. Littré: ,,[-ko:t] et non comme disent quelques-uns: [-kɔt]``, mais Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930: [-ko:t] ou [-kɔt]. Pt Rob., Warn. 1968, Lar. Lang. fr.: [-ko:t]. Martinet-Walter 1973 (14/17): [-kɔt]/[-ko:t]. Ac. 1694 et 1718: -coste; dep.1762: -côte. Étymol. et Hist.1. Fin xes. pentecostem «fête chrétienne célébrée le 7edimanche après Pâques» (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, glose du v. 475); 1119 pentecuste (Philippe de Thaon, Comput, 3305 ds T.-L.); fin xiies. pentecoste (Lai cor, 8, ibid.); 2. 1534 «fête juive» (Lefevre d'Etaples, Bible, II, 12, fo394 vo). Du lat. eccl. pentecoste «Pentecôte», gr. π ε ν τ η κ ο σ τ η ́ «cinquantième jour après la Pâque, la Pentecôte», trad. de l'hébreu shābhū ōth «fête des Semaines», c'est-à-dire «la Pentecôte». Fréq. abs. littér.: 227. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 219, b) 269; xxes.: a) 565, b) 293. Bbg. Becker (Ph. A.). Pasques closes, close Pentecoste. Rom. Forsch. 1944, t.58, p.154. _Ehrhard (P.). −Die Horstartige Ausbreitung von Wörtern und Formen. Vox rom. 1970, t.29, p.216, 225.

PENTECÔTE2, subst. fém.

Région. (Centre et Ouest). Petite orchidée de couleur rose ou violette, de forme pyramidale, qui croît dans les prairies. Parfois elle apercevait un jeune gars déposer sur la borne des ronds-points un bouquet de pâquerettes ou de pentecôtes (La Varende, Amours, 1944, p.174).
Prononc.: [pɑ ̃tko:t]. Étymol. et Hist. 1864 Pentecoute (H. Beauchet-Filleau, Patois poitevin, p.195). Mot dial., princ. de l'ouest et du centre de la France (v. Lalanne et FEW t.8, p.207b-208a).

Wiktionnaire

Nom commun

pentecôte \pɑ̃t.kot\ ou \pɑ̃.tə.kot\ féminin

  1. La fête de la Pentecôte, lorsqu’utilisée au figuré.
    • La philosophie spinoziste du Christianisme reconnaît dans l'histoire un moment privilégié, celui d'une pentecôte de la Raison. — (Henri Gouhier, Bergson et le Christ des évangiles, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PENTECÔTE. n. f.
Fête que l'Église célèbre le cinquantième jour après Pâques, en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres. Nous serons bientôt à la Pentecôte. Je vous paierai à la Pentecôte. Passer les fêtes de la Pentecôte à la campagne.

Littré (1872-1877)

PENTECÔTE (pan-te-kô-t', et non, comme disent quelques-uns, pan-te-ko-t') s. f.
  • 1Chez les Juifs, fête qui se célébrait le cinquantième jour après le seize du mois de nisan, ou après le second jour de Pâques, et dans laquelle les Juifs offraient à Dieu les prémices de leurs moissons, etc. L'histoire ne spécifie point le jour où Joas fut proclamé ; quelques interprètes veulent que ce fut un jour de fête : j'ai choisi celle de la Pentecôte, qui était l'une des trois grandes fêtes des Juifs, Racine, Ath. Préf.
  • 2Chez les chrétiens, fête qui se célèbre cinquante jours ou, si l'on aime mieux, le septième dimanche après Pâques, en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres. Attendez, désirez et recevez le Saint-Esprit à la Pentecôte, Maintenon, Avis à la duch. de Bourg. t. III, p. 204, dans POUGENS.

    Fig. Jusqu'à la Pentecôte, c'est-à-dire longtemps. Prêchez, patrocinez jusqu'à la Pentecôte, Molière, Éc. des femmes, I, 1.

HISTORIQUE

XIIe s. Ce fu à pentecoste, que il fait bel et clair…, Sax. XII.

XIIIe s. Et dès lors à dix jors [de l'Ascension] vint li Sainz Esperiz sor les disciples, porquoi nos gardons la feste de la Pentecoste, Latini, Trés. p. 145.

XVIe s. Laissez venir donque France et sa routte, Car tel me cuyde avoir gaigné à Pasques, Qui ne m'aura pas à la Pentecouste, Marot, J. V, 17. Pentecostes frezes rouges, ou le laboureur s'estonne, Leroux de Lincy, Prov. t. I, p. 114.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pentecôte »

→ voir Pentecôte
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, pentecoûte (bien des gens de province disent la pentecoute pour la pentecôte, MARG. BUFFET, Observ. p. 140, 1668) ; prov. pentecosta, pandecoste ; esp. pentecostes ; ital. pentecosta ; du lat. pentecoste ; grec πεντηϰοστὴ, le cinquantième jour, de πεντήϰοντα, cinquante, qui vient de πέντε, cinq.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pentecôte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pentecôte pɑ̃tœkot

Images d'illustration du mot « pentecôte »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pentecôte »

Langue Traduction
Anglais pentecost
Espagnol pentecostés
Italien pentecoste
Allemand pfingsten
Chinois 五旬节
Arabe عيد العنصرة
Portugais pentecostes
Russe троицын день
Japonais ペンテコステ
Basque mendekoste
Corse pentecoste
Source : Google Translate API

Pentecôte

Retour au sommaire ➦

Partager