La langue française

Pédérastie

Définitions du mot « pédérastie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÉDÉRASTIE, subst. fém.

Attirance amoureuse et sexuelle d'un homme pour les jeunes garçons, enfants ou adolescents (avec ou sans rapports homosexuels correspondants); p.ext., homosexualité masculine. Synon. homosexualité, inversion* sexuelle (masculine), péché* contre nature, vice* contre nature (vx), sodomie, sodomisation, uranisme.Être enclin à, s'adonner à la pédérastie. [La morale de Lycurgue] encourageant le meurtre des Hilotes, le vol et la pédérastie (Fourier, Nouv. monde industr., 1830, p.40).L'amour pour l'amour conduit à la pédérastie, à l'onanisme et à la prostitution (Proudhon, Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.182).Je soutiens qu'un hétérosexuel coureur et débauché peut amener plus de trouble dans les ménages que ne ferait un pédéraste. Herbart fait judicieusement observer que les époques où la pédérastie a été le plus admise ne semblent nullement avoir été des époques de «dénatalité» (Gide, Journal, 1936, p.1259).
Rem. Les corresp. fém. (homosexualité féminine) sont lesbianisme, saphisme, tribadisme (vx).
Prononc. et Orth.: [pedeʀasti]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1580 (J. Bodin, Demonom., fo145 vods Gdf. Compl.). Empr. au gr. π α ι δ ε ρ α σ τ ι ́ α «id.», dér. de π α ι δ ε ρ α σ τ η ́ ς v. pédéraste. Fréq. abs. littér.: 50.
DÉR.
Pédérastique, adj.,parfois péj. Qui a trait aux pédérastes, à la pédérastie. Des caresses des corps serpentants, ondulants, gracieusés en des contournements légèrement pédérastiques (Goncourt, Journal, 1881, p.138).Il défaillait de désir, le souffle lui manquait à chaque pas, mais il avait tellement l'habitude de marcher en silence auprès de jeunes vies sans soupçon qu'il avait fini par aimer pour elle-même la longue patience pédérastique (Sartre, Mort ds âme, 1949, p.124). [pedeʀastik]. 1reattest. 1862 (Goncourt, op.cit., p.1191); de pédérastie, suff. -ique*; cf. le gr. π α ι δ ε ρ α σ τ ι κ ο ́ ς «qui concerne l'amour pour les jeunes garçons», dér. de π α ι δ ε ρ α σ τ η ́ ς, v. pédéraste. Fréq. abs. littér.: 16.
BBG.Dub. Dér. 1962, p.39.

Wiktionnaire

Nom commun

pédérastie \pe.de.ʁas.ti\ féminin

  1. Dans la Grèce Antique, désigne une relation à but éducatif entre un homme mûr et un jeune garçon, dont les rapports sexuels ne sont qu'une dimension.
    • Cette période de l'éducation où on accorde le plus d'intention à l'enfant et où une relation des plus surprenantes pouvait être nourrie avec son précepteur : c'est la "pédérastie". Cela relevait-il d'une forme de prostitution juvénile normalisée ? En fait, à l'époque, ce rapport pédérastique était vraisemblablement moins amoral que pédagogique. — (Education spartiate : la pédérastie, une relation maître-élève très ambigüe, France inter, 2019 → lire en ligne)
  2. Attirance érotique d’un homme pour les jeunes garçons, généralement adolescents ou préadolescents.
    • Un jour qu’on luy demandoit si la pederastie n’estoit pas un crime : « À Dieu ne plaise », respondit-elle, « que je condamne ce que Socrate a pratiqué. » À son sens la pederastie est louable ; mais cela est assez gaillard pour une pucelle. — (Gédéon Tallemant des Réaux, Historiettes, 1657-1690, à propos de Marie de Gournay)
    • Les moines chargés d’élever la jeunesse ont été toujours un peu adonnés à la pédérastie. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique portatif, 1764)
    • Rome nous rappelle que suicide et pédérastie sont faits communs chez des hommes parfaitement équilibrés, et l’honneur de leur pays. — (Henry de Montherlant, Carnets, années 1930 à 1944)
    • La pédérastie est la forme la plus inépuisable de l’amour, parce que c'est l’amour de la jeunesse. — (Roger Peyrefitte, Notre amour, 1967)
  3. (Désuet) Homosexualité masculine.
    • Comment comprendrait-elle que, pour des mercenaires du Corps expéditionnaire […], il n'y a pas vraiment de honte dans la pédérastie ou la gouinerie? — (Lucien Bodard, La Guerre d'Indochine, vol.3, 1963, page 683)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÉDÉRASTIE. n. f.
Vice contre nature.

Littré (1872-1877)

PÉDÉRASTIE (pé-dé-ra-stie) s. f.
  • Vice contre nature.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pédérastie »

Παιδεραστεία, de παιδεταστὴς, pédéraste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1580) Première attestation dans La Démonomanie des sorciers, du juriste Jean Bodin. Du grec ancien παιδεραστία, paiderastía (« amour des garçons »). Voir pédéraste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pédérastie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pédérastie pederasti

Citations contenant le mot « pédérastie »

  • La pédérastie grecque autorisait la relation passive, les Romains eux, ne pouvaient être soumis, ils devaient conquérir. Or César avait été l'aimé de Nicomède, roi de Bithynie, et ne pouvait le cacher. Cela l'a rendu justement plus puissant car il fut le premier à ne pas s'en cacher. France Culture, Nos sentiments amoureux ont-ils évolué depuis l'Antiquité ? Les réponses d'Eva Cantarella
  • La pédérastie est un cas bandable. De Paul Verlaine
  • Savez-vous ce qu'était la pédérastie ? Bien qu'il pouvait s'agir d'un simple mode d'initiation reconnu comme étant normal dans le processus éducatif spartiate entre 12 et 18 ans, la relation intime alors établie entre le jeune adolescent spartiate et son maître-précepteur suscite encore quelques interrogations. France Inter, Education spartiate : la pédérastie, une relation maître-élève très ambigüe
  • Nous avons donc droit à une pub pour la pédérastie, ou la pédophilie. On ne peut même pas dire que le message soit subliminal, c'est très clair : on s'aimera. Vous me direz peut-être : "Bon, il s'agit juste d'un câlin, pas d'une fellation ni d'une sodomie !" Il ne faut pas avoir l'esprit mal tourné. Mais on explique au personnel des centres aérés que même un "câlin", avec un enfant, c'est (à juste titre) considéré comme à éviter absolument, surtout sans témoins. Club de Mediapart, Un jour, mon Prince viendra ... | Le Club de Mediapart
  • Les autorités berlinoises ont orchestré un programme d'une extraordinaire perversité pour placer des enfants en famille d'accueil sous la garde de pédophiles notoires, selon un nouveau rapport. Imaginé par un infâme défenseur de la pédérastie et soutenu par des politiciens, il n'a pris fin que récemment. Club de Mediapart, Les autorités de Berlin ont sciemment placé des enfants chez des pédophiles | Le Club de Mediapart
  • C'est vrai que chez nous la pédérastie est considérée comme une richesse, mais les pays majoritairement musulmans ne sont pas très LGBT qi+ friendly !  , Turquie: Faute d’autorisation pour le tournage, le géant du streaming Netflix annule la production d'une série mettant en scène un personnage gay
  •  Il jouait le gros bras viril pour cacher sa pédérastie ? , Accusations de viol : Selon Le Point, le codétenu de 23 ans qui affirme avoir été victime de Adama Traoré en mai 2016 dans la prison d'Osny a été indemnisé
  • Au final, Gabriel Matzneff, qui coule une vieillesse paisible, entouré d'honneurs et de respect, peut se féliciter de n'avoir jamais appartenu au clergé catholique. S'il avait été prêtre, il ne fait aucun doute que sa pédérastie (dico) lui aurait valu les foudres de la justice et de toute la « bonne presse », sans parler des réseaux sociaux. , 29 décembre 2019 - Grâce à Dieu, Gabriel Matzneff n'est pas prêtre - Herodote.net

Traductions du mot « pédérastie »

Langue Traduction
Anglais pederasty
Espagnol pederastia
Italien pederastia
Allemand päderastie
Chinois 专制
Arabe اللواط
Portugais pederastia
Russe педерастия
Japonais 百姓
Basque pederasty
Corse pederastia
Source : Google Translate API

Synonymes de « pédérastie »

Source : synonymes de pédérastie sur lebonsynonyme.fr

Pédérastie

Retour au sommaire ➦

Partager