La langue française

Péan, paean

Définitions du mot « péan, paean »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÉAN, PAEAN, subst. masc.

A. − ANTIQ. GR. Hymne d'allégresse et de reconnaissance en l'honneur d'Apollon. Dans les banquets des clubs (...) on chantait le paean en l'honneur d'Apollon (Taine, Philos. art., t.2, 1865, p.173).
P. ext. Chant collectif entonné pour honorer certaines divinités ou certains héros. La prière est dite à haute voix par le prêtre de Neptune (...); la foule, bordant la mer, unit ses invocations à celle du pilote; le péan est chanté, tandis que la voile se déploie aux rayons et au souffle de l'aurore (Chateaubr., Mém., t.2, 1848, p.290).
B. − P. anal. Hymne de louange, chant d'espoir ou de victoire. Plus on relit l'Épître à François et plus on y trouve à admirer. C'est un des grands paeans de la Renaissance française (Larbaud, Vice impuni, 1941, p.44).
Chanter, entonner (le) péan. Chanter, crier victoire. Les travailleurs anglais n'étaient pas les derniers à applaudir le triomphe de l'Empire au Jubilé de diamant de la reine Victoria, ni les travailleurs allemands à célébrer la naissance du Reich après 1870, ni les travailleurs américains à entonner le péan dans l'expansion qui précéda les redoutables années 30 (Perroux, Écon. XXes., 1964, p.340).
Prononc. et Orth.: [peɑ ̃]. Ac. 1935: péan, paean. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971: plur. des péans. Étymol. et Hist. 1673 antiq. gr. Poean «hymne en l'honneur d'Apollon ou d'un autre dieu» (F. Blondel, Comparaison de Pindare et d'Horace, Paris, pp.149 et 152); 1752 paean (Trév. Suppl.); av. 1747 (Burette, Recherches sur les peans ds Mém. de l'Acad. des belles Lettres, t.X, pp.301-302 ds Encyclop. t.12). Empr. au lat. class. Paean «Pean, l'un des noms d'Apollon» et «l'hymne en l'honneur de ce dieu ou d'un autre dieu», lui-même empr. au gr. Π α ι α ́ ν de même sens. Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Arveiller (R.). Contribution à l'ét. du lex. fr. Mél. Gamillscheg (E.). 1968, p.31.

Wiktionnaire

Nom commun

péan \pe.ɑ̃\ masculin

  1. (Antiquité) Chant, hymne d’allégresse en l’honneur d’Apollon ou d’autres divinités.
    • Après quoi venaient sans doute, gravé toujours sur la même face de la pierre, le premier péan à Asklepios (l. 38-40), puis sur l'autre côté de la stèle, un péan à Apollon de quatre strophes (l. 41-55), un autre à Asklepios (l. 56-73) assez célèbre, […]. — (Brigitte Le Guen-Pollet, La vie religieuse dans le monde grec du Ve au IIIe siècle avant notre ère, Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, 1991, p. 175)
  2. Chant louangeur ou porteur d’espoirs.
    • Voir un pays se disant foncièrement pacifique contraindre d’innocents bambins à chanter un péan et un appel au meurtre, cela passe l’imagination. — (Théodore Monod à propos de la France et de La Marseillaise, selon la page « L'opinion de nombreuses personnalités à propos de la modification de la Marseillaise », du site http:/paroles.marseillaise.over-blog.fr, non daté)

Adjectif

péan \pe.ɑ̃\ invariable

  1. (Héraldique) Voir de péan.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PÉAN (pé-an) s. m.
  • Terme d'antiquité grecque. Chant solennel, à beaucoup de voix, que l'on chantait dans les circonstances importantes en de graves événements ; il était adressé à Apollon d'ordinaire, mais aussi à d'autres dieux et à plusieurs divinités à la fois. La poésie lyrique… grave dans ses nomes, ses péans, ses hymnes, Bouché-Leclercq, Rev. politique et littér. 20 mars 1875.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « péan »

Du latin Paean (un des noms d’Apollon et chant en son honneur).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Παιὰν, de παίων, παιήων, le dieu qui guérit, le péan étant à l'origine une prière pour être sauvé de quelque péril.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « péan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
péan peɑ̃

Citations contenant le mot « péan »

  • Le concours a été également relayé par l’association des parents d’élèves. Même si la troupe espère un maximum de Pontpéanais, le concours n’en est pas moins ouvert à tout le monde, sans limite d’âge. « Si les enfants participent, nous adapterons notre communication. De toute façon, les lectures destinées à être publiées sur Facebook sont faites sans préciser le nom de l’auteur, ni son âge » précise t-il. , Pont-Péan. Les Arts maniaques, le théâtre visio - Rennes.maville.com

Traductions du mot « péan »

Langue Traduction
Anglais paean
Espagnol himno de alegría
Italien peana
Allemand lobrede
Chinois 佩恩
Arabe أنشودة
Portugais hino
Russe пеан
Japonais paean
Basque paean
Corse paianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « péan »

Source : synonymes de péan sur lebonsynonyme.fr

Péan

Retour au sommaire ➦

Partager