La langue française

Parador

Sommaire

  • Définitions du mot parador
  • Étymologie de « parador »
  • Phonétique de « parador »
  • Citations contenant le mot « parador »
  • Images d'illustration du mot « parador »
  • Traductions du mot « parador »
  • Synonymes de « parador »

Définitions du mot parador

Trésor de la Langue Française informatisé

PARADOR, subst. masc.

En Espagne, hôtel de grand confort, généralement aménagé dans une demeure historique ou de caractère et dont la gestion dépend des services du tourisme national. La route d'Arenas de San Pedro (...) vous hisse, à quelque treize cents mètres, jusqu'au parador de Gredos, un ancien relais de diligences aménagé par l'État en hôtel confortable, décoré avec goût (T'Serstevens,Itinér. esp.,1963, p.237).Pourquoi ne pas prévoir une charte, un cahier des charges précis permettant de réaliser une hôtellerie témoin, qui ne manquerait pas de connaître le même succès que les «paradores» d'un pays voisin? (Jocard,Tour. et action État,1966, p.176).
Vx. Auberge confortable et bien aménagée en Espagne. Nous descendîmes à un superbe parador, d'une propreté parfaite, où l'on nous donna deux belles chambres avec un balcon ouvrant sur une place (Gautier,Tra los montes,1843, p.61).
Prononc. et Orth.: [paʀadɔ:ʀ]. Plur. des paradors mais supra «paradores» (esp.). Étymol. et Hist.1. 1843 «auberge confortable et bien aménagée (en Espagne)» (Gautier, loc. cit.); 2. 1963 «hôtel de grand confort dont la gestion dépend des services du tourisme national (en Espagne)» (T'Serstevens, loc. cit.). Mot esp. signifiant «auberge» (1734, Autoridades), dér. de parar au sens de «faire halte», proprement «disposer», du lat. parare «préparer, arranger», v. parer1.

Trésor de la Langue Française informatisé

PARADOR, subst. masc.

En Espagne, hôtel de grand confort, généralement aménagé dans une demeure historique ou de caractère et dont la gestion dépend des services du tourisme national. La route d'Arenas de San Pedro (...) vous hisse, à quelque treize cents mètres, jusqu'au parador de Gredos, un ancien relais de diligences aménagé par l'État en hôtel confortable, décoré avec goût (T'Serstevens,Itinér. esp.,1963, p.237).Pourquoi ne pas prévoir une charte, un cahier des charges précis permettant de réaliser une hôtellerie témoin, qui ne manquerait pas de connaître le même succès que les «paradores» d'un pays voisin? (Jocard,Tour. et action État,1966, p.176).
Vx. Auberge confortable et bien aménagée en Espagne. Nous descendîmes à un superbe parador, d'une propreté parfaite, où l'on nous donna deux belles chambres avec un balcon ouvrant sur une place (Gautier,Tra los montes,1843, p.61).
Prononc. et Orth.: [paʀadɔ:ʀ]. Plur. des paradors mais supra «paradores» (esp.). Étymol. et Hist.1. 1843 «auberge confortable et bien aménagée (en Espagne)» (Gautier, loc. cit.); 2. 1963 «hôtel de grand confort dont la gestion dépend des services du tourisme national (en Espagne)» (T'Serstevens, loc. cit.). Mot esp. signifiant «auberge» (1734, Autoridades), dér. de parar au sens de «faire halte», proprement «disposer», du lat. parare «préparer, arranger», v. parer1.

Wiktionnaire

Nom commun

parador \pa.ʁa.dɔʁ\ masculin

  1. (Désuet) Hôtel, auberge espagnole.
    • Nous descendîmes à un superbe parador, d'une propreté parfaite, où l'on nous donna deux belles chambres avec un balcon ouvrant sur une place. — (Gautier, Tra los montes, 1843, page 61)
    • Torrequemada est remarquable par l’absence complète de vitres : il n’y a de carreaux qu’au parador qui, malgré ce luxe inouï, n’en a pas moins une cuisine avec un trou dans le plafond. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  2. (De nos jours) En Espagne, hôtel de grand confort, aménagé dans une demeure historique ou de caractère et dont la gestion dépend des services du tourisme national.
    • La route d'Arenas de San Pedro (...) vous hisse, à quelque treize cents mètres, jusqu'au parador de Gredos, un ancien relais de diligences aménagé par l'État en hôtel confortable, décoré avec goût. — (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, page 237)
    • Tout ce qui pouvait encore tenir debout en Espagne en termes de châteaux forts moyenâgeux ou de couvents Renaissance avait été converti en parador. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 39)

Nom commun

parador [pa.ɾaˈðoɾ] masculin

  1. Auberge.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Parador.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « parador »

(XIXe siècle) De l’espagnol parador (« halte, arrêt »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De parar (« faire halte, s’arrêter ») avec le suffixe -ador.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parador »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parador paradɔr

Citations contenant le mot « parador »

  • RESTAURANTS : La salle du petit-déjeuner est située au niveau inférieur. Les hôtes profitent d'un buffet assez copieux proposant de nombreuses spécialités espagnoles comme du fromage local, du jambon ibérique, des tortillas…Elle est moins lumineuse que les salles du rez-de-chaussée mais offre tout de même une belle vue sur les jardins du parador. Le restaurant sert le midi et le soir des spécialités régionales comme de la viande de veau «morucha» (une race locale), du cochon de lait, du jambon ibérique de Guijuelo et des vins AOC locaux. , Test du Parador de Salamanque, Espagne

Images d'illustration du mot « parador »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parador »

Langue Traduction
Anglais parador
Espagnol parador
Italien parador
Allemand parador
Chinois 超人
Arabe بارادور
Portugais parador
Russe парадор
Japonais パラドール
Basque paradore
Corse parador
Source : Google Translate API

Synonymes de « parador »

Source : synonymes de parador sur lebonsynonyme.fr
Partager