La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « papillotant »

Papillotant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin papillotant papillotants
Féminin papillotante papillotantes

Définitions de « papillotant »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAPILLOTANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de papilloter*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant de l'oeil, des paupières, du regard] Qui papillote (v. papilloter II A 1). Synon. clignotant.Avoir des yeux papillotants. Le Mage (...) plongea en moi son regard papillotant, ébloui par le jour solaire (Arnoux,Juif Errant,1931, p.62).
B. − [En parlant d'un objet brillant ou d'une source lumineuse intense] Qui papillote (v. papilloter II B), qui éblouit par une multitude de points lumineux ou par une lumière intermittente. Synon. chatoyant, scintillant; clignotant, tremblant.Rayons papillotants; couleurs papillotantes. Je voyais les lustres des salons tourner en rond avec des centaines de milliers de lumières papillotantes (A. Daudet, Nabab,1877, p.221).
Au fig. Qui accumule les effets, les expressions brillantes, qui éblouit. Style papillotant des Goncourt. À force d'incises, de retouches, d'épithètes papillotantes, cette conférence, d'ailleurs, prenait corps (Estaunié,Empreinte,1896, p.190).
Prononc. et Orth.: [papijɔtɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. 1935. Fréq. abs. littér.: 29.

Wiktionnaire

Adjectif - français

papillotant \pa.pi.jɔ.tɑ̃\

  1. Qui papillote.
    • Je ferai remarquer que j'ai obtenu des images accidentelles de semblables disques papillotants noirs et blancs, avec ou sans interposition d'un verre rouge, et que l'état de fatigue définitif est exactement le même pour toutes les parties du disque ; dans l'image accidentelle je n'ai pas pu voir la moindre différence entre les anneaux papillotants et les autres, bien que l'image accidentelle fût assez nette pour me permettre d'y distinguer très-bien le bord du disque et le petit bouton formé par l'extrémité de l'axe. — (H. Helmholtz, Optique physiologique, traduit par Émile Javal & N. Th. Klein, Paris : chez Victor Masson & fils, 1867, p. 456)
    • Chez les imitateurs, la description de fantaisie arrive à n'être plus que de l'image papillotante. On pique un trait sur chaque idée, et on tombe dans le mauvais goût, en se croyant original et varié. — (Antoine Albalat, L'art d'écrire enseigné en vingt leçons, Armand Colin et Cie, éditeurs, 1899, page 267 → lire en ligne)
    • Renoir est certainement le plus apprécié de tous les peintres impressionnistes. En juxtaposant de petites touches papillotantes, il parvient à traduire la mobilité des formes sous la lumière. — (Grande-Bretagne (sous la direction de Michael Leapman), chapitre « Londres », sous-chapitre « West End et Westminster », sous-chapitre « La National Gallery », encadré « Les Parapluies (1881-1886) ». Éditions Hachette, collection « Guides Voir », 1996. Édition originale parue en 1995, sous le titre « Great Britain », éditions Dorling Kindesley, collection « DK Eyetwitness Travel Guides ».)
    • (Figuré)Mais il en fait cette fois un caractère structural de la pensée de l'enfant, « papillotante » et incapable de concentration. C'est ainsi que cette rêverie se trouve interprétée de manière à privilégier l'aspect logique sur l'aspect affectif, de la pensée de l'enfant, […]. — (Dominique Ottavi, Jean Piaget et le progrès de la pensée, in De Darwin à Piaget: Pour une histoire de la psychologie de l’enfant, CNRS Éditions, 2009, p. 277)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAPILLOTANT, ANTE. adj.
Qui papillote. Il a des yeux papillotants. Une lumière papillotante. Fig., Style papillotant.

Étymologie de « papillotant »

Participe présent adjectivé de papilloter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « papillotant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
papillotant papijɔtɑ̃

Citations contenant le mot « papillotant »

  • Faciliformes repaires des aspioles, ils se déchaînent aux grandes malines, s’amadouent, se séduisent, ils s’enchantent, se guettent, se tyrannisent, se courtisent, se chevauchent. Ils s’enfourchent, ils s’accouplent, ils s’empalent par-devant, se décapitent, se crucifient pour l’amour d’un petit vent. Infatigables réseleuses, ils batifolent, offrent et présentent leurs dentelles éthérées, écume moussante d’une aube de levant. Ils se suggèrent, ils se touchent, ils se frôlent, ils se caressent, ils frémissent, ils s’enlacent au gré d’un souffle papillotant. Ils tremblent, ils tressaillent, ils sursautent, ils s’évanouissent tels des vierges, en voiles de faille parées, au tournoi de leurs amants vaincus. Pareils à des obélies délaissées sur des berges bafouées, ils s’étiolent alors à devenir transparent. Ils s’effilochent, ils s’embobèchent, jouent à cache-cache, tête-bêche se découvrent au firmament. Ils papillotent, ils s’étourdissent en longs écheveaux se dévidant, ils se colorent de lamés ambrés, ils se souviennent d’images troublées de vérité immaculée. , Éternel présent
  • Certes les Goncourt ont un style qui déconcerte, papillotant et plein de fièvre, pas très naturel. Certes leur volonté d’être résolument modernes c’est-à-dire analyser jusqu’à l’exaustion toute la complexité de l’époque où l’on vit, peut déconcerter d’autant plus que leur écriture est précieuse et sophistiquée. Certes leurs ouvrages curieux parfois, parsemés d’anecdotes, documentés à merveille (livres historiques) peuvent exaspérer par leur minutie. Cependant, les Goncourt méritent mieux que cette indifférence dans laquelle ils sont rejetés depuis plus leur disparition. Leur œuvre également. Quand on dégage celle-ci du courant naturaliste, on perçoit d’étranges éclats, une humanité prise en flagrant délit de bizarrerie. , Edition Nancy et agglomération | Les frères Goncourt, célèbres mais inconnus
  • Cet élégant Américain de 66 ans aux cheveux blancs, le regard papillotant, se présente dépassé par une affaire ponctuée d’embrouilles avec ses partenaires, dont il serait sorti «ruiné». Installé en Italie après avoir tenu une galerie à San Francisco, il s’emmêle, farfouillant en quête de documents dont même son avocat avoue qu’il n’avait pas connaissance. Il avait pourtant le temps de les produire, en quatorze années d’instruction. Gary Snell a acheté des moulages en plâtre de sculptures de Rodin à des marchands (dont l’accusation a cependant écarté la responsabilité). Libération.fr, Gary Snell, le faussaire présumé de Rodin - Culture / Next

Images d'illustration du mot « papillotant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « papillotant »

Langue Traduction
Anglais flickering
Espagnol parpadeando
Italien tremolante
Allemand flackern
Chinois 闪烁
Arabe الخفقان
Portugais tremeluzente
Russe мерцающий
Japonais ちらつき
Basque flickering
Corse palpeggiante
Source : Google Translate API

Synonymes de « papillotant »

Source : synonymes de papillotant sur lebonsynonyme.fr

Papillotant

Retour au sommaire ➦

Partager