Pallium : définition de pallium


Pallium : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pallium \pa.ljɔm\ masculin

  1. (Religion) Ornement fait de laine blanche, semé de croix noires et béni par le pape, qui l’envoie aux archevêques métropolitains, pour marque de leur dignité, et quelquefois l’accorde à des évêques comme faveur particulière. Le pape le porte par dessus ses vêtements pontificaux, il est le seul à pouvoir le porter à sa guise, son port est réglementé pour les autres ecclésiastiques.
    • Disciple de Remi d'Auxerre, et archidiacre de l’Église de Reims, Seulfe fut élu à la mort d'Hervée, du consentement du roi Robert, et sacré par Abbon, évêque de Soissons, […]. En 923, il fit demander le pallium au pape Jean X qui le lui adressa avec des lettres confirmatrices des privilèges de son Église. — (Honoré Fisquet, La France pontificale (Gallia christiana), histoire chronologique et biographique des archevêques et évêques de tous les diocèses de France depuis l'établissement du christianisme jusqu'à nos jours, divisée en 17 provinces ecclésiastiques - Métropole de Reims - Reims, Paris : E. Repos, 1864-1873, page 52)
    • La 5 451 habitait Auch. J’aimais cette ville. Je trouvais charmant de modestie, de la part d’un chef-lieu de département, de n’avoir pas plus d’habitants que la plupart des sous-préfectures et de compter parmi eux un archevêque qui avait droit au pallium et à la croix recroisetée. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 104)
  2. (Anatomie) Forme primitive du cortex cérébral.
    • Le cortex cérébral dérive du pallium .
  3. (Anatomie) Partie du manteau de mollusques qui secrète la coquille.

Nom commun

pallium \Prononciation ?\ neutre

  1. Manteau grec, toge.
  2. Couverture de lit, couvre-pieds.
  3. Suaire, linceul.
  4. Tenture, rideau, voile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pallium : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALLIUM. (UM se prononce OME.) n. m.
Mot emprunté du latin où il signifie Manteau. Il se dit d'un Ornement fait de laine blanche, semé de croix noires et béni par le pape, qui l'envoie aux archevêques, pour marque de leur dignité, et quelquefois l'accorde à des évêques comme faveur particulière. Cet archevêque a reçu le pallium. Les archevêques portent le pallium, dans certaines cérémonies, par-dessus leurs habits pontificaux.

Pallium : définition du Littré (1872-1877)

PALLIUM (pal-li-om') s. m.
  • 1Manteau dont les Grecs avaient coutume de se couvrir, par opposition aux Romains qui portaient la toge ; de là vient qu'on distinguait les comédies palliatæ où les personnages étaient grecs, et les togatæ où ils étaient romains.
  • 2Aujourd'hui, bande de laine blanche, large de trois ou quatre doigts, chargée de croix noires et attachée à un rond, qui se met sur les épaules, avec deux pendants longs d'un pied, l'un devant et l'autre derrière. Le pallium est un ornement pontifical, propre aux souverains pontifes, aux patriarches, aux primats et aux métropolitains, qu'ils portent par-dessus leurs habits pontificaux comme marque de leur juridiction. Le pape envoie le pallium aux évêques. Nonobstant mes bulles, ma prise de possession et mon pallium, le roi ne me tiendrait jamais pour archevêque de Paris, Retz, V. 404. Quand viendrez-vous, monseigneur, prendre le pallium ? Maintenon, Lett. au card. de Noailles, 6 nov. 1695. En 595, le roi Childebert demanda le pallium et le vicariat de l'Église romaine pour Virgile, évêque d'Arles ; et, ce qu'il y a de remarquable, le pape, sujet des empereurs, n'accordait le pallium que de leur consentement, Naudet, Inst. Mém. inscr. et belles-lettres, t. VIII, p. 523.

    Terme de blason. Se dit d'une croix par laquelle on représente le pallium.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pallium : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PALLIUM, s. m. (Hist. ecclésiast. Jurisprud.) terme emprunté du latin, qui signifie ordinairement un manteau ; il signifie en matiere canonique un ornement que certain prélats ont droits de porter, & qui a probablement pris la place d’un manteau qu’on leur donnoit en cérémonie. C’est apparemment aussi de-là qu’il a conservé le nom de pallium.

Cet ornement est formé de deux bandes larges chacune de trois doigts, pendantes devant & derriere les épaules jusqu’à la ceinture, en forme de cercle, enchâssées par les extrémités en des lames de plomb, & tissue avec du fil & de la laine de deux agneaux blancs qui sont bénis sur l’autel dans l’église de sainte Agnès de Rome, le jour de la fête de cette sainte ; il est posé pendant une nuit sur les châsses de S. Pierre & S. Paul, & consacré ensuite sur l’autel de S. Pierre, où les métropolitains, & ceux des évêques qui en ont le privilége doivent le prendre, en prétant le serment accoutumé.

Le pallium est regardé communément comme la marque de la dignité archiépiscopale ; & en effet, le pape Innocent III. dit que le nom d’archevêque est conféré par le pallium, dans le chapitre nisi aux decretales, de autoritate & usu pallii : non tamen, dit-il, deberet se archiepiscopum appellare priusquam à nobis pallium suscepisset, in quo pontificalis officii plenitudo cum archiepiscopalis nominis appellatione confertur.

Le pape Grégoire VII. dans une lettre à l’archevêque de Rouen, se plaint de ce qu’il ne demande pas le pallium ; lui représentant que les archevêques, trois mois après leur consécration, sont obligés, selon le droit, d’en faire la réquisition au saint siege, & leur enjoint que dans la suite il n’ordonne plus d’évêques ni de prêtres, & qu’il n’entreprenne point de consacrer des églises jusqu’à ce qu’il ait obtenu du saint siege le pallium.

Ce même pape écrivant à un évêque de Vérone, qui lui avoit demandé le pallium, déclare qu’il ne pouvoit lui accorder sa requête, parce que les decrets de ses prédécesseurs papes vouloient que les archevêques allassent en personne à Rome recevoir cet honneur.

Enfin, le concile tenu à Tours en 1583, défend aux archevêques l’administration de leur évêché, avant d’avoir demandé ou obtenu le pallium.

Cependant M. l’archevêque d’Ausch dans l’assemblée du clergé en 1665, au sujet du différend qu’il eut avec M. de Perefixe, archevêque de Paris, prouve, par beaucoup de raisons, que le pallium n’est point la marque essentielle de l’archiépiscopat, qu’il ne distingue point les rangs entre les métropolitains, & ne donne point la perfection ni la derniere main à leur autorité : le pallium, dit ce prélat, n’appartenoit originairement qu’au pape seul ; selon plusieurs auteurs, il a pris son origine des empereurs ; il n’étoit point en usage avant le jv. siecle : il y a six cens ans & plus, que tous les évêques grecs en usent communément en tous les offices de l’église, comme d’un autre ornement.

Les papes en ont accordé l’usage & l’honneur à quelques évêques ; savoir, au cardinal évêque d’Ostie, parce que c’est lui qui consacre le pape élu ; à celui de Pavie, en Lombardie ; à celui de Lucques, en Toscane ; à celui de Bamberg, en Allemagne ; aux évêques de cinq églises de Hongrie, & à celui de Messine, en Sicile ; & en France aux évêques d’Autun & du Puy en Auvergne : ce dernier est appellé en latin Aniciensis episcopus, ce qui a fait croire à quelques-uns, que c’étoit un évêque d’Annecy.

A la fin d’un consistoire tenu par le pape, S. S. par une grace particuliere accorda le pallium à l’évêque de Marseille, le 3 Septembre 1731.

Baronius rapporte, qu’en l’an 893, le pape Formosus fut admonesté par Foulques, archevêque de Reims, de ne plus ravilir l’honneur & la dignité du pallium, en le communiquant trop librement non seulement aux primats & archevêques, mais aux premiers évêques qui le lui demandoient.

Le concile de Basle & la pragmatique-sanction défendent aux papes de rien prendre pour le manteau ou pallium, qu’ils avoient coutume de vendre bien chérement aux archevêques métropolitains, ce que quelques-uns n’ont pas laissé de faire encore nonobstant ces decrets.

Le premier évêque de France qui eut le pallium fut Vigile, archevêque d’Arles ; il lui fut accordé par saint Grégoire, à la priere de Childeberg ; le pape n’envoyoit alors le pallium aux archevêques du royaume de Bourgogne, que du consentement des empereurs d’Orient ; c’est ce que l’on apprend d’une lettre du pape Vigile à Auxone, archevêque d’Arles, auquel il dit qu’il doit en informer l’empereur, ainsi que la raison, la fidélité & le respect qu’il lui doit le demandent. Mém. m. s. de Dombes par M. Aubret.

Le pape n’accorde pas l’usage du pallium à tous les archevêques ; Alexandre VII. ne voulut jamais accorder cet honneur au cardinal Antoine Barberin, neveu d’Urbain VIII. qui étoit archevêque de Reims, & qui ne l’eut que du tems de Clément IX. aussi n’a-t-il jamais fait aucune consécration d’aucun évêque son suffragant.

Le droit de pallium n’est pas réel, mais personnel ; un archevêque ou évêque ne peut le céder à un autre, tellement que le pallium doit être enseveli à la mort du prélat qui en jouissoit.

Le pape peut porter le pallium dans toutes les églises où il se trouve.

Il n’en est pas de même des autres évêques ; les primats ne reçoivent le pallium que comme métropolitains, & non comme primats, c’est pourquoi ils ne peuvent porter le pallium hors de leur diocèse, de même que les métropolitains ou autres évêques qui ont droit de pallium par privilege ; ils ne peuvent le porter dans la province d’un autre évêque, à moins que ce ne soit de son consentement.

Le pape peut porter le pallium tous les jours, au-lieu que les archevêques & évêques qui ont l’usage du pallium n’en peuvent user qu’en certain jours de l’année ; savoir les jours de Noël & de S. Jean, de S. Etienne, de la Circoncision, de l’Epiphanie, le jour des Rameaux, le Jeudi-saint in cœna Domini, le Samedi-saint, les trois fêtes de Pâques & de la Pentecôte, le jour de S. Jean-Baptiste & de tous les apôtres, les trois fêtes de la Vierge, le jour de la Toussaints, celui de la dédicace de l’église, & les principales fêtes propres à chaque église, les jours de l’ordination des clers, au sacre des évêques, & au jour de l’anniversaire de sa consécration.

L’archevêque ou évêque qui a l’usage du pallium, ne peut dire la sainte messe sans être revétu du pallium, suivant le canon 4 d’un concile de Mâcon, ce qui ne doit néanmoins s’entendre que des fêtes & autres jours où il a droit de porter le pallium.

Les prélats qui ont le pallium ne peuvent le porter hors le service divin ; ils ne peuvent même le porter à une procession qui sort hors de l’église, quoiqu’ils y assistent vétus pontificalement. S. Grégoire le grand, écrivant à Jean de Ravenne, qui s’attribuoit le droit de porter le pallium hors le service divin, lui représente qu’aucun autre métropolitain ne s’arrogeoit un tel droit, & qu’il doit se conformer à cet égard à la coutume générale, ou produire quelque privilege particulier qui l’en dispense.

Voyez aux decret. le tit. de autor. & usu pallii. La bibliot. cant. t. II. p. 160. Pasquier, recherches de la Fr. liv. III. ch. ix. Fevret, liv. III. ch. iij. art. 16. les lois ecclésiastiques, les mémoires du clergé, & ici les mots Archeveques, Eveques, Consecration. (A)

Pallium, dans le Blason, ce mot signifie une espece de croix, qui représente le pallium ou l’ornement archiépiscopal, que l’on envoie de Rome aux métropolitains. Voyez sa figure dans nos Planches héraldiq. où il est ainsi blasonné, de gueules au pallium croisé d’argent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Pallium : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « pallium » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « pallium »

Étymologie de pallium - Wiktionnaire

Voyez palla (« robe, manteau, tenture »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de pallium - Littré

Lat. pallium, manteau (voy. POÊLE, s. m.).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pallium - Wiktionnaire

Du latin pallium (« manteau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pallium »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pallium paljɔm play_arrow

Citations contenant le mot « pallium »

  • Pour la première fois en France métropolitaine, un archevêque recevra le pallium dans sa cathédrale. Il s’agit de Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen (Seine-Maritime), à qui ce vêtement-insigne tissé de fine laine blanche d’agneau et composé de deux bandes pendantes brodées de six croix de soie noire et porté autour du cou par le pape et les archevêques métropolitains lors des solennités, sera imposé jeudi 8 septembre, à 18 h 30, en la cathédrale Notre-Dame de Rouen, par Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France. La Croix, Monseigneur Dominique Lebrun reçoit le pallium jeudi
  • Le 6 octobre, saint Remi sera fêté à la basilique. Dans le même temps, le cardinal Vingt-Trois remettra à l’archevêque de Reims le pallium reçu en juin à Rome. Journal L'Union abonné, À Reims, à la basilique Saint-Remi, une double cérémonie se prépare
  • Jusqu’à maintenant, le pape imposait de ses mains le pallium au cours d’une célébration en la basilique Saint-Pierre lors de la solennité des saints Pierre et Paul, le 29 juin. Tissé de fine laine blanche d’agneau composé de deux bandes pendantes brodées de six croix de soie noire, le pallium, porté autour du cou, symbolise le lien spécial de communion avec Rome d’un archevêque métropolitain. Ce titre est attribué à l’archevêque placé à la tête d’une province ecclésiastique et ayant autorité sur d’autres diocèses. La Croix, Les archevêques métropolitains recevront le pallium du nonce dans leur diocèse
  • Revenir sur la tombe de Saint Pierre est impressionnant pour l’archevêque de Kigali qui trouve que célébrer la fête des Saints Pierre et Paul avec le Saint-Père, dans le cadre précis de la remise du pallium qui rappelle la mission d’un archevêque métropolitain est très significatif. , Remise du Pallium : Mgr Antoine Kambanda fait l’éloge du pardon - Vatican News
  • Les 96 bougies de la couronne ont été allumées, dimanche, pour la fête de la Saint-Remi. Et le cardinal Vingt-Trois a imposé, sur les épaules de l’archevêque de Reims, le pallium reçu à Rome. Journal L'Union abonné, À Reims, une Saint-Remi flamboyante à la basilique
  • « Excellence Mgr Fridolin Ambongo, chaque fois que vous verrez ce pallium, vous vous souviendrez que vous avez été oint pour le ministère épiscopal, vous étiez choisi par Dieu et par conséquent, vous ne manquerez pas des grâces pour accompagner vos fidèles. C’est par la volonté de Dieu que vous êtes pasteur de Kinshasa », a affirmé, dimanche 7 juillet Mgr Ettore Balestrero, nonce apostolique en RD-Congo à Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, en lui imposant le pallium devant des milliers de catholiques au stade Tata Raphael de la Kethulle à Kinshasa. La Croix Africa, En RD-Congo, imposition du pallium à l’archevêque de Kinshasa par le nonce apostolique - La Croix Africa
  • Dérivant d’un manteau porté dans l’Antiquité, le pallium actuel apparaît au 5e siècle, comme symbole de l’autorité de l’empereur romain. Avec la chute de l’Empire romain d’Occident et l’amoindrissement du pouvoir de Byzance sur Rome, le pape remplace peu à peu l’empereur dans certaines de ses prérogatives et récupère certains de ses symboles d’autorité. cath.ch, La pallium, signe d'autorité et de communion – Portail catholique suisse
  • Au cours de la messe, il a remis leur « pallium » aux 26 nouveaux archevêques métropolitains présents, parmi lesquels Mgr Michel Aupetit, nouvel archevêque de Paris. La Croix, Les nouveaux archevêques ont reçu leur pallium
  • Trente et un nouveaux archevêques métropolitains ont reçu leur pallium des mains du pape François, samedi 29 juin, parmi lesquels, l’archevêque de Reims, Mgr Éric de Moulins-Beaufort. La Croix, Le pape a remis le pallium aux nouveaux archevêques

Images d'illustration du mot « pallium »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pallium »

Langue Traduction
Corse palliu
Basque pallium
Japonais パリウム
Russe паллий
Portugais pálio
Arabe الباليوم
Chinois
Allemand pallium
Italien pallio
Espagnol palio
Anglais pallium
Source : Google Translate API

Mots similaires