La langue française

Ovaire

Sommaire

  • Définitions du mot ovaire
  • Étymologie de « ovaire »
  • Phonétique de « ovaire »
  • Citations contenant le mot « ovaire »
  • Traductions du mot « ovaire »
  • Synonymes de « ovaire »

Définitions du mot ovaire

Trésor de la Langue Française informatisé

OVAIRE, subst. masc.

PHYSIOLOGIE
A.− [Chez la femelle des animaux ovipares et vivipares] Organe génital généralement pair, qui produit des ovules et sécrète des hormones sexuelles. Ovaire des mammifères, des oiseaux. La trompe, reçoit l'oeuf au moment où il se détache de l'ovaire, le conduit au dehors si l'animal est ovipare, ou dans la matrice s'il est vivipare (Cuvier, Anat. comp., t.1, 1805, p.34).C'est l'hormone de l'ovaire (folliculine) qui fait apparaître le plumage particulier de la poule, qui suscite le rut chez les mammifères (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p.148):
1. Il faut donc que la reine en pondant ait la faculté de reconnaître ou de déterminer le sexe de l'oeuf qu'elle dépose, et de l'approprier à l'alvéole sur lequel elle s'accroupit (...). Comment, parmi des myriades d'oeufs que contiennent ses deux ovaires, sépare-t-elle les mâles des femelles, et comment descendent-ils à son gré dans l'oviducte unique? Maeterl., Vie abeilles, 1901, p.160.
En partic. [Chez la femme] Chacune des deux glandes génitales, situées sur les côtés de l'utérus, qui produisent des ovules et sécrètent des hormones sexuelles. Kyste, tumeur de l'ovaire. [Charcot] découvre les zones hystérogènes, peut, en maniant adroitement les ovaires, enrayer ou accélérer les crises (Huysmans, Là-bas, t.1, 1891, p.234):
2. Nous avons vu que le facteur endocrinien joue un rôle certain dans le développement des cancers du sein. On s'efforce de corriger les excès d'hormones femelle (...). Dans le même esprit, on a proposé des castrations par ablations des ovaires ou radiothérapie ovarienne pour tarir la source de folliculine. Quillet Méd.1965, p.504.
B. − [Chez les végétaux] Partie inférieure du pistil, formée d'une ou de plusieurs loges, qui renferme les ovules et qui, après fécondation, deviendra le fruit. L'auxine est normalement apportée dans l'ovule par le pollen et l'on pense que la pollinisation doit stimuler la production d'auxine par l'ovaire (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.739):
3. Chez les Rosacées fruitières, la fécondation d'un ovule sur dix (espèces à fruits à pépins) et d'un ovule sur deux (espèces à fruits à noyau) suffit à provoquer l'évolution de l'ovaire en fruit. Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p.67.
REM.
Ovarique, adj.,physiol., rare. Synon. de ovarien.Kyste, veine ovarique. Il se pourrait même que la sécrétion ovarique ne joue d'une façon détournée qu'un simple rôle d'irritant local (Roussy dsNouv. Traité Méd.fasc. 5, 21929, p.481).Chez certaines femelles, les chaleurs provoquent un état de prostration encore appelé tic ovarique: les modifications des organes génitaux ne laissent prise à aucun doute (Brion, Jurispr. vétér., 1943, p.238).
Prononc. et Orth.: [ɔvε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist.1. 1672 (M. Charas, Nouvelles expériences sur la vipère, ds Fr. mod. t.14, p.292); 2. 1718 bot. (S. Vaillant, Discours sur la structure des fleurs, p.14). Empr. au lat. sc. mod. ovarium (ovaria, xiiies. ds Latham, v. aussi Du Cange). Fréq. abs. littér.: 173.
DÉR.
Ovarite, subst. fém.,gynécol., méd. vétér. Inflammation d'un ovaire ou des deux ovaires. Chez la vache les ovarites chroniques post-aphteuses sont connues (Villemin1975).Il existe chez la femme des ovarites ourliennes (Apert dsNouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.395).[ɔvaʀit]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1832 (Raym.); dér. sav. de ovaire, suff. -ite*.

Wiktionnaire

Nom commun

ovaire \ɔ.vɛʁ\ masculin

  1. (Anatomie) (Reproduction) Organe où sont renfermés les œufs dans le corps de la femelle des animaux ovipares.
    • C’est l’hormone de l’ovaire (folliculine) qui fait apparaître le plumage particulier de la poule, qui suscite le rut chez les mammifères. — (Jean Rostand, La Vie et ses problèmes, Flammarion, Paris, 1939, p. 148)
  2. En parlant de la femme, glande placée près des reins, au-dessus de l’utérus, et qui produit les ovules.
    • [Charcot] découvre les zones hystérogènes, [et] peut, en maniant adroitement les ovaires, enrayer ou accélérer les crises. — (Joris-Karl Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 234)
    • La fausse puberté précoce isosexuelle est secondaire à une sécrétion œstrogénique anormale par une tumeur de l’ovaire ou des surrénales sans maturation ovarienne. — (Robert Laplane, ‎Géraud Lasfargues, ‎Denise Laplane, La puberté, Presses universitaires de France, 1971, page 70)
  3. (Botanique) Partie inférieure du pistil formée d’une ou plusieurs loges et contenant les ovules.
    • L’auxine est normalement apportée dans l’ovule par le pollen et l’on pense que la pollinisation doit stimuler la production d’auxine par l’ovaire. — (Histoire générale des sciences, t. 3, vol. 2, 1964, p. 739)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OVAIRE. n. m.
T. d'Anatomie. Organe où sont renfermés les œufs dans le corps de la femelle des animaux ovipares. Il désigne aussi, en parlant de la Femme, Chacune des deux glandes symétriques placées près des reins, au-dessus de l'utérus, et qui remplissent des fonctions analogues. Il s'emploie dans le même sens en parlant des Femelles des animaux vivipares. Il se dit, par analogie, en termes de Botanique, de la Partie inférieure du pistil qui contient les ovules destinés à devenir la graine.

Littré (1872-1877)

OVAIRE (o-vê-r') s. m.
  • 1 Terme d'anatomie. Organe destiné à la production des œufs dans les animaux soit ovipares soit vivipares.
  • 2 Terme de botanique. Partie du pistil qui renferme les semences. Voulant faire des observations sur les ovaires des plantes et leur fécondation, il fallait qu'il [Spallanzani] comparât les ovaires du même individu dans des circonstances différentes ; il choisit pour cela le genêt d'Espagne, où l'on trouve, dans le même temps, des fleurs dans leurs étuis, d'autres qui éclosent, et d'autres qui tombent, Sennebier, Ess. art d'observer, t. I, p. 297, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OVAIRE, s. m. (Botan.) parmi les Botanistes le mot ovaire désigne l’endroit où les semences des plantes sont attachées, & où elles reçoivent leur nourriture. Il y a des plantes dont l’ovaire est découvert, comme celui des renoncules, du clématitis, &c. Il y en a d’autres dont l’ovaire est fait en cornet, en gaine, en boëte, &c. & par conséquent dont les semences sont couvertes, comme on le voit dans l’aconit, dans la linaire, dans l’apocin, &c. Ainsi le mot d’ovaire est plus étendu que celui de capsule, car toutes les capsules sont des especes d’ovaire, & tous les ovaires ne sont pas des capsules. (D. J.)

Ovaire, s. m. (Anatom.) les deux corps blanchâtres, ovales, applatis, qu’on nomme ovaires, attachés aux côtés du fond de l’utérus, si petits avant l’âge de puberté, relevés & polis dans cet âge, ridés dans les vieilles, & remplis de cicatrices dans celles qui ont eu plusieurs enfans, sont d’une substance encore inconnue ; voici ce qu’en disent les Anatomistes.

Ces organes sont situés dans le bassin de l’hypogastre, sur la face interne de l’os des îles, aux côtés du fond de la matrice, dont ils ne sont éloignés que de deux bons travers de doigt.

Ils sont attachés à ce viscere par un ligament fort, que les anciens prenoient mal-à-propos pour un vaisseau déférant, puisqu’il n’est pas creux ; & les trompes de Fallope leur tiennent encore lieu d’une seconde attache à la matrice, aussi bien que ses ligamens larges, sur lesquels ils sont placés : par-en-haut, ils sont attachés aux vaisseaux spermatiques, par le moyen du péritoine, de sorte qu’ils y sont comme suspendus. Lorsque les femmes ne sont pas grosses, leur situation est parallele au fond de la matrice ; mais au tems de la grossesse, ils approchent plus de ses côtés & de son cou, dont son fond se trouve alors fort éloigné.

La figure des ovaires n’est pas exactement ronde, mais large & applatie, tant à leur partie antérieure, qu’à leur partie postérieure ; & leur surface est inégale dans les vieilles femmes, mais égale & polie dans les jeunes.

Leur grandeur est différente selon les âges : les jeunes filles les ont d’un plus gros volume que les femmes d’un âge avancé ; leur grosseur n’excéde pas néanmoins pour l’ordinaire celle d’un œuf de pigeon.

Ils sont couverts de deux membranes : l’une qui leur est propre, & l’autre qu’ils empruntent du péritoine. Etant dénués de ces membranes, leur substance paroît assez blanche : elle est composée de membranes & de fibres attachées lâchement les unes avec les autres ; & entretissues de beaucoup de veines, d’arteres & de nerfs. Leurs veines & leurs arteres viennent des spermatiques, & ils reçoivent des nerfs des intercostaux ; ils ont aussi des vaisseaux lymphatiques, qui se déchargent dans le réservoir du chyle.

Il y a des choses bien singulieres à remarquer dans les ovaires : il ne s’y rencontre que trop communément de petites vésicules, qui sont remplies d’une eau claire & limpide, lesquelles étant cuites comme les œufs des volatiles, deviennent dures, & ont la même couleur & le même goût que le blanc de ces œufs ; ce qui est cause qu’on les prend pour la matiere de la génération ; qu’on les fait servir aux mêmes usages que les œufs des oiseaux ; qu’on leur en donne le nom, & celui d’ovaires aux deux organes qui les contiennent. Ces œufs ont chacun deux membranes propres, qui sont parsemées d’un grand nombre de petites branches de veines, d’arteres & de nerfs.

On trouve quelquefois dans les ovaires des vésicules qui contiennent une humeur aqueuse, & qui sont quelquefois plus grosses que les œufs mêmes ; mais qui ne s’endurcissent point quand on les fait cuire : ce sont de faux œufs qu’on appelle des hydatides.

Les œufs different beaucoup les uns des autres dans un même ovaire. Dans les femmes les plus gros œufs ne passent pas la grosseur d’un pois : on les trouve dans tous les animaux. L’âge & la grossesse y apportent un grand changement ; car dans les jeunes animaux ils sont fort petits, & plus gros dans ceux qui sont âgés. On en trouve quelquefois jusqu’à 20 dans un ovaire, enfermés chacun dans une petite cellule, à laquelle se terminent beaucoup de veines & d’arteres, tant pour porter la nourriture à l’œuf, que pour remporter le superflu.

Dans l’ouverture des cadavres des femmes, on a trouvé quelquefois un des ovaires de la grosseur du poing, rempli d’une humeur gluante, verdâtre, & quelquefois plein de cheveux. On a trouvé encore ces mêmes ovaires charnus, & d’autres fois d’un volume si considérable, qu’ils contenoient plusieurs livres d’eau : quelquefois on y a rencontré de petites pierres, du suif & choses semblables. Dans une femme âgée de 24 ans, M. Ruysch y a trouvé des dents, entr’autres une dent molaire. Voyez aussi les mém. de l’acad. des Sciences, ann. 1743.

La plûpart des anatomistes modernes croient que ces œufs étant rendus féconds, lorsqu’ils sont pénétrés par la partie spiritueuse de la liqueur séminale, sont portés des ovaires des femmes dans la matrice par les trompes de Fallope, où les petites découpures du morceau frangé les ont engagés ; qu’ils s’accroissent dans la cavité de ce viscere par la nourriture qui leur est fournie, & que la matiere intérieurement contenue dans ces œufs, sert à former le fœtus, & ses enveloppes à produire l’arriere-faix.

Ils étalent plusieurs raisons pour appuyer leur système, que le fœtus se forme de cet œuf qui se détache de l’ovaire. 1°. Tous les animaux ont des ovaires : 2°. Riolan, Graaf, Eltsoltzius, rapportent qu’ils ont trouvé le fœtus dans les tuyaux par où passent ces œufs : 3°. on a trouvé un fœtus dans les trompes, d’où il a été retiré âgé de 21 mois, & la mere n’est pas morte dans l’opération. Voyez aussi l’observation de M. Littre dans les Mém. de l acad. des Scienc. ann. 1701. 4°. M. Ruysch a fait voir un œuf détaché récemment de la trompe, tournée vers l’ovaire pour recevoir cet œuf : 5°. l’expérience de Nuck appuie fortement cette opinion. Il prit une chienne, & quelques jours après l’avoir fait couvrir, il trouva deux œufs qui étoient fort grossis dans l’ovaire ; il lia la corne de la matrice qui regardoit ces œufs, il referma la plaie ; & 21 jours après ayant rouvert cette chienne, il vit deux fœtus dans la corne, entre la ligature & l’ovaire. 6°. Enfin les femelles ne sauroient concevoir sans les ovaires ; car les chiennes qu’on a coupées ne conçoivent pas, & n’ont plus aucun penchant à l’amour, comme si les ovaires seuls les y excitoient. (D. J.)

Ovaire, pierre, (Hist. nat.) lapis ovarius ; pierre formée par un assemblage de petits globules semblables à des œufs de poisson. Voyez Oolite. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ovaire »

Lat. ovum, œuf.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIe siècle) Du latin ovarium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ovaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ovaire ɔvɛr

Citations contenant le mot « ovaire »

  • Il est loin le temps où les spermatozoïdes allaient tranquillement se mettre ovaire... De Vincent Roca / Au dépôt, les ordures !
  • Les ovaires dans une hiérarchie, c’est comme l’oxygène : ça se raréfie avec l’altitude. De Anonyme
  • La femme n'est victime d'aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux. De Simone de Beauvoir
  • À l’exploration hier, il a découvert l’étendue des dégâts, car en plus de la trompe abîmée, il a dû enlever l’ovaire complément congloméré avec celle-ci et le ligament utéro-sacré recouvert d’endométriose. Le Huffington Post, Parce qu'on a négligé ma douleur, je souffre d'endométriose, n'ai plus qu'un seul ovaire et une trompe - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • Unicancer et GSK viennent d’annoncer la signature d’un partenariat visant à mieux comprendre la prise en charge en première ligne des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Ovaire ». Cette collaboration unique d’une durée de trois ans, de 2020 à 2022, vise à mieux décrire l’évolution de la prise en charge en première ligne des patientes diagnostiquées d’un cancer de l’ovaire depuis 2015. , » Cancer de l’ovaire : Unicancer et GSK signent un partenariat portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • Les acides gras trans sont un type d’acide gras que l’on retrouve naturellement dans le lait, la viande ou encore la graisse des ruminants. On les retrouve dans les produits industriels comme les viennoiseries, les pizzas, les quiches… Ils sont également présents dans les cuissons trop rapides, comme cela peut être le cas lors d’un barbecue. Les scientifiques du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), basé à Lyon, ont étudié le lien entre l’apport individuel en acides gras provenant de diverses sources alimentaires et le risque de développer un cancer de l’ovaire. “Bien que quelques études à petite échelle aient déjà suggéré un lien potentiel entre la consommation d’acides gras trans et le risque de cancer de l’ovaire, les preuves n’étaient pas encore concluantes”, a précisé la docteure Inge Huybrechts, scientifique au CIRC et l’une des autrices de l’étude. www.pourquoidocteur.fr, Les acides gras trans favorisent le cancer de l’ovaire
  • Les acides gras trans exposent à un risque élevé de cancer des ovaires. Une étude menée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) est la première d’envergure européenne à montrer cette association. Ces éléments alimentaires se trouvent d’une part dans la viande et les produits laitiers, mais aussi dans les viennoiseries, pizzas et autres produits industriels ultra-transformés, comme les viennoiseries, les pizzas, les quiches… Les acides gras trans apparaissent également lors d’une cuisson trop rapide, comme sur un barbecue. Destination Santé, Les acides gras trans, augmentent le risque de cancer des ovaires - A la une - Destination Santé
  • Rapport de recherche Market.us analysant le marché Cancer des ovaires et incluant les données passées et de prédiction pour le type, l’application, le niveau régional et le pays. Impact de l’épidémie de COVID-19 sur Cancer des ovaires croissance du marché et opportunités d’investissement. sur l’analyse de l’industrie, les opportunités de croissance, l’analyse des risques, les tendances actuelles, le paysage concurrentiel, les stratégies d’investissement et les prévisions d’ici 2029. La recherche est basée sur les Cancer des ovaires activités d’évaluation des tendances, qui sont basées sur l’actuelle, l’avenir et les stratégies utilisées dans le passé. Le rapport met en évidence les principaux développements du marché, y compris les dernières tendances, les avancées technologiques et les acteurs du marché Bristol Myers Squibb, Eli Lilly, GlaxoSmithKline, Janssen Pharmaceuticals, Novogen, Genentech, Aetera Zenteris, Boehringer Ingelheim, Roche. Le rapport sur le marché Cancer des ovaires couvre les estimations, les enquêtes et les discussions sur les principales tendances de l’industrie, le volume du marché, la valeur, les estimations de part de marché et les profils des principaux acteurs de l’industrie. the walkingdeadfrance, Croissance du marché du cancer de l'ovaire et perspectives d'avancement technologique 2020 à 2029 - the walkingdeadfrance
  • L’étude sur le marché mondial Avastin (cancer de l’ovaire) s’efforce d’offrir un aperçu significatif et approfondi du scénario actuel du marché et de la dynamique de croissance émergente. Le rapport sur Avastin (cancer de l’ovaire) Market fournit également aux acteurs du marché ainsi qu’aux nouveaux concurrents une vue complète du paysage du marché. le rapport présente également une analyse de la chaîne de l’industrie et toutes les variables, y compris les matières premières en amont, l’analyse de la demande en aval, les canaux de distribution, les enquêtes auprès des clients, l’équipement et les tendances et propositions de l’industrie. Certaines des autres données importantes concernant la consommation, les zones géographiques et les distributeurs clés et les fournisseurs de matières premières sont également incluses dans ce rapport de recherche. INFO DU CONTINENT, Dernière édition du Avastin (cancer de l'ovaire) rapport d'études de marché 2020-2029: Groupe Roche (Genentech) - INFO DU CONTINENT
  • « Le marché Traitement du cancer épithélial de l’ovaire mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Traitement du cancer épithélial de l’ovaire devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Rapport sur le marché Traitement du cancer épithélial de l’ovaire mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | C. H. Boehringer Sohn, Takeda, Amgen, ImmunoGen, AbbVie – Thesneaklife
  • Unicancer et GSK viennent d’annoncer la signature d’un partenariat visant à mieux comprendre la prise en charge en première ligne des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Ovaire ». Cette collaboration unique d’une durée de trois ans, de 2020 à 2022, vise à mieux décrire l’évolution de la prise en charge en première ligne des patientes diagnostiquées d’un cancer de l’ovaire depuis 2015. , » SGS : Franck Picard nommé Directeur de la division Life Sciences, en France, et de la division Bioanalyse au niveau Monde MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • L’étude de marché sur le marché Global Diagnostic du cancer de l’ovaire a été réalisée à travers une approche et des hypothèses de méthodologie de recherche standard et sur mesure. Des prévisions et estimations annuelles des années 2020 à 2026 ont été fournies dans le rapport, ainsi que les estimations des années précédentes, pour chaque segment et sous-segments donnés. Les données du marché qui sont dérivées des ressources authentiques sont validées et vérifiées par les professionnels de l’industrie et les présentent aux lecteurs respectifs. Le rapport évalue ensuite le marché en délibérant sur la dynamique du marché, y compris les moteurs de croissance, les contraintes, les opportunités potentielles, les menaces, les défis et d’autres tendances du marché. Instant Interview, L’impact de Covid-19 sur Diagnostic du cancer de l’ovaire marchés décrit les facteurs de croissance et l’état actuel du marché d’ici 2026:Advanced Abrasives, Annon Piezo Technology Co. Limited. – Instant Interview

Traductions du mot « ovaire »

Langue Traduction
Anglais ovary
Espagnol ovario
Italien ovaia
Allemand eierstock
Chinois 子房
Arabe المبيض
Portugais ovário
Russe яичник
Japonais 卵巣
Basque obulutegiko
Corse ovariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ovaire »

Source : synonymes de ovaire sur lebonsynonyme.fr
Partager