La langue française

Oque

Définitions du mot « oque »

Trésor de la Langue Française informatisé

OQUE, subst. fém.

MÉTROL. Ancienne unité de poids utilisée en particulier en Grèce, en Turquie, en Égypte, de valeur légèrement variable selon les pays, et proche d'un kilo un quart. Qu'est-ce que la Grèce enverra à l'exposition? (...) Elle enverra vingt oques de miel de l'Hymette (About,Grèce,1854, p.161).
Prononc. et Orth.: [ɔk]. Littré: ocque ou oque. Étymol. et Hist. 1653 oque (La Boullaye Le Gouz, Voyages et observations, p.534); 1670 oke (P. Briot, Hist. de l'état présent de l'empire ottoman, p.113); 1679 ocos (Savary, Parfait négociant, t.2, p.457 ds FEW t.19, p.141b); 1723 ocque (Savary, col. 887). Empr. au turc oka, mesure de poids valant environ 1,280 kg, lui-même empr. à l'ar. uqqa, même sens (et non à l'ar. ūqiyya, qui désigne un poids six fois moindre), lequel est à son tour empr. (par l'intermédiaire de l'araméen, cf. K. Vollers ds Z. der deutschen Morgenländischen Gesellschaft, t.51, p.312) au gr. ο υ ̓ γ κ ι ́ α «once», et celui-ci au lat. uncia (once*). Du turc, le mot est également passé dans les lang. balkaniques: gr. mod. ο ̓ κ α ́, bulg. et serbo-cr. oka, roum. oca (cf. Lok., no1590; DER). V. aussi FEW, loc. cit., Lammens, p.185; Nasser, p.508; H. Wehr, A Dictionary of Modern Written Arabic.

Wiktionnaire

Nom commun

oque \ɔk\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Histoire) (Métrologie) Ancienne mesure grecque de la masse, valant environ 1250 grammes.
    • Ce Grec, natif des environs de l'Arta, qui se coucha sous la roue du carrosse du visir, afin qu'il n'éprouvât pas de secousse, eut pour récompense, la pension d'une oque (deux livres et demie) de pain par jour, sa vie durant. — (François Charles Hugues Laurent Pouqueville, Voyage dans la Grèce, t.3, 1820, note de bas de page 360)
  2. (Par extension) Mesure usuelle des volumes de liquides alimentaires en Grèce, qui valait environ 1,33 litres.
    • La production du vin de l'Olympe varie de 40,000 à 60,000 oques par an ; 50 oques donnent 84 bouteilles. — (Xavier Heuschling, L'empire de Turquie, 1860, page 134)
  3. (Par extension) Récipient de cette contenance.
    • Chaque convive mâle apportait une oque de vin blanc d'Aspiranthos. — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.119)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « oque »

(1653) Du turc okka de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « oque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
oque ɔk

Traductions du mot « oque »

Langue Traduction
Anglais oque
Espagnol or what
Italien oque
Allemand oque
Chinois que
Arabe يا كيو
Portugais oque
Russe ок
Japonais オーク
Basque edo zer
Corse oque
Source : Google Translate API

Synonymes de « oque »

Source : synonymes de oque sur lebonsynonyme.fr

Oque

Retour au sommaire ➦

Partager