La langue française

Opime

Définitions du mot « opime »

Trésor de la Langue Française informatisé

OPIME, adj.

A. − HIST. ROMAINE. Dépouilles opimes. V. dépouille1.
B. − Littér. Riche, opulent, admirable. Et d'opimes joyaux, même dans la décade, Couverte tu seras comme un riche coursier. Dors, mon bon poignard, dors, vieux compagnon fidèle (Borel, Champavert, 1832, p.43).Byron, dans mon expérience et dans ma production, aura figuré l'exemple majeur, opime, de ces situations où (...) je donne le change (Du Bos, Journal, 1928, p.203).
Prononc. et Orth.: [ɔpim]. Ac. 1762-1935: opimes, adj. fém. plur. (v. aussi Littré, Rob.). Étymol. et Hist. a) 1558 «fertile, riche» (Epistre du Lymosin ds OEuvres de Rabelais, éd. Marty-Laveaux, t. 3, p.276 et p.278) attest. isolées, à nouv. au xixes. «riche, opulent» (Mercier Néol. 1801 p.154); b) 1571 dépouilles opimes (Gohory, Trad. d'Amadis, 152 b, livre XIII d'apr. Vaganay ds Fr. mod. t.6, p.64). Empr. au lat. opimus (de ops, opis «pouvoir; richesse») «fécond, fertile; riche; opulent» et dans l'expr. spolia opima «dépouilles opimes, butin remporté par le général romain qui avait tué de sa propre main le général ennemi». Fréq. abs. littér.: 23.

Wiktionnaire

Adjectif

opime \ɔ.pim\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Riche, fertile.
    • Il [René Boudot] vivra une nouvelle vie grâce à l'œuvre opime de Jean-Marie Moine. — (René Boudot, Le Feu Sacré, J.-M. Moine, Ed. Serpenoise, Metz, 1997, préface. ISBN 2-87692-343-2.)
    • Oh ! qui t’eût dit alors, à ce faîte sublime,
      Tandis que tu rêvais sur le trophée opime
      Un avenir si beau, […].
      — (Victor Hugo, « À la Colonne », dans Les Chants du Crépuscule)

Forme d’adjectif

opime \Prononciation ?\

  1. Vocatif masculin singulier de opimus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « opime »

Du latin opimus (« riche, fertile, gras, copieux, splendide »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « opime »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opime ɔpɛ̃

Citations contenant le mot « opime »

  • « Un de ses petits était en même temps tué d’un seul coup. Le deuxième n’a pas été vu. Les chasseurs ont placé cette dépouille opime sur des branches d’arbres, et l’ont traînée jusqu’au pied de la montagne, où des bœufs sont venus la prendre et l’ont amenée en triomphe au village de Farges. L’ourse pesait 90 kilogrammes. Elle a été vendue le lendemain à Genève au prix de 180 francs ». La Tribune Republicaine, Haut-Jura : comment les derniers ours ont été abattus - La Tribune Republicaine
  • Le système de la rotative (*), comme on le nommait, consistait à ramener alternativement au pouvoir des hommes qui, s'ils différaient par le nom, avaient au fond même opinion, ou plutôt même absence d'opinion et surtout mêmes appétits. L'étiquette changeait, mais le liquide restait le même et ce liquide était certes, de fort mauvaise qualité. Les hommes du gouvernement se partageaient les charges publiques, telle une dépouille opime. Ils étaient, eux et leurs amis, abondamment pourvus de sinécures et de bénéfices dont l'Etat faisait les frais. On a cité par exemple le cas des femmes de hauts personnages qui obtenaient une charge de «préposé aux douanes». Il va sans dire que cette charge, qui ne les obligeait à aucune espèce de service, leur rapportait par contre un fort joli revenu. Dans les entrepôts des douanes, les rats foisonnaient: pour les combattre, on eut recours aux chats. Pour l'entretien de ces chats, une charge spéciale fut aussitôt créée: c'est une dame de la haute société de Lisbonne qui l'obtint. LEFIGARO, Portugal : la République détrône la monarchie moribonde en 1910

Traductions du mot « opime »

Langue Traduction
Anglais opimates
Espagnol opima
Italien opimates
Allemand opimiert
Chinois 优化
Arabe أفيميتس
Portugais opima
Russe опьяняет
Japonais オピメート
Basque opimates
Corse opimates
Source : Google Translate API

Opime

Retour au sommaire ➦

Partager