Ombilic : définition de ombilic


Ombilic : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OMBILIC, subst. masc.

A. −
1. ANAT. et cour.
a) Cicatrice arrondie, déprimée ou saillante, consécutive à la section du cordon ombilical. Synon. nombril.L'ombilic (vulgairement nombril), est l'orifice de la ligne blanche, livrant passage chez le foetus aux vaisseaux du cordon ombilical (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p.503).
b) [Avant la naissance] Région de passage des organes qui relient le foetus au placenta. [L'ombilicale] traverse l'ombilic et s'engage dans le cordon ombilical (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p.276).[Les artères ombilicales] (...) traversent l'ombilic pour gagner le placenta chez tous les Mammifères (E. Perrier, Zool., t.4, 1928, p.2950).
2. P. anal.
a) [Désigne un renflement]
ARTS. Saillie arrondie et centrale (d'un bouclier, d'un plat, d'une assiette, etc.). Les plats à ombilic furent surtout en usage au XVIeet au XVIIesiècle; on s'en servait pour placer les crêpes et les pâtisseries frites (Havardt.31889).Un grand cruchon de verre commun et verdâtre, à ombilic saillant, se traînait paresseusement autour de la table et saluait, sans se soulever, pour emplir encore nos verres (Colette, Naiss. jour, 1928, p.58).
GÉOM. Point d'une surface courbe où toutes les sections par un plan normal ont le même rayon de courbure. Tous les points d'une sphère sont des ombilics (Bouvier-GeorgeMath.1979).
b) [Désigne un renflement ou une dépression]
BOTANIQUE
Dépression à la base et/ou au sommet de certains fruits. Les fruits [du pommier] sont ronds et terminés par un ombilic formé par le calice qui est persistant (Baudrillart, Nouv. manuel forest., t.1, 1808, p.269).
Point d'attache du cordon ombilical à la graine. Synon. hile (Dict. xixeet xxes.).
BOT. Renflement central du chapeau de certains champignons. (Dict. xixeet xxes.).
ZOOLOGIE
Orifice intérieur du tube des plumes d'oiseaux. On y remarque un petit trou, ou ombilic, par lequel les vaisseaux sanguins pénètrent dans la cavité du tube (Cuvier, Anat. comp., t.2, 1805, p.605).
Dépression située au milieu de l'enroulement des coquilles contournées en spirale. Il y a sur chaque flanc une espèce d'ombilic qui a pour cause l'augmentation du diamètre perpendiculaire des spires à mesure qu'elles s'éloignent du sommet (Voy. La Pérouse, t.4, 1797, p.139).
GÉOL. Dépression fermée peu étendue. Des ombilics occupent en général la partie la plus resserrée des goulets de marée (Géomorphol.1979).
Ombilic (glaciaire). Dépression provoquée par le surcreusement d'une vallée glaciaire limitée à l'aval par un verrou. Une fois le glacier fondu, un lac occupe l'ombilic, et un exutoire entaille peu à peu le verrou (Plais.-Caill.1958).
3. Au fig. Point central. Synon. centre, nombril.Au fond, tout Danois est certain que le Danemarck seul existe nécessairement (...). Allez dire à ces pauvres gens que l'ombilic du monde pourrait être ailleurs que dans la Baltique!... (Bloy, Journal, 1899, p.302).
B. − BOT. Plante, à racine tubéreuse, caractérisée par des fleurs en grappe. L'ombilic à fleurs pendantes, vulgairement nommé (...) nombril de Vénus (...) croît sur les rochers et les vieux murs, dans le midi et l'ouest de l'Europe (Lar. 19e).
Prononc. et Orth.: [ɔ ̃bilik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. xives. ombelic «nombril» (Fragm. d'un liv. de medecine, ms. Berne, A 95, fo11 vods Gdf. Compl.); 1520 [éd. 1534] ombilic (Le Guidon en francoys, 73b ds Rom. Forsch. t.32, p.115); 2. 1590 [éd. 1628] bot. ombilic de Venus (Paré, éd. J. F. Malgaigne, III, p.188); 3. a) 1762 «dépression à la base ou au sommet de certains fruits» (Ac.); b) 1868 «petite élévation que présente le centre du chapeau de certains champignons» (Littré); 4. 1840 math. (Ac. Compl. 1842); 5. 1884 «point saillant d'un bouclier» (Adeline, Lex. termes art); 1889 «point saillant d'un plat» (Havard t.3); 6. 1928 géol. (E. de Martonne, L. Aufrère, L'Extension des régions privées d'écoulement vers l'océan, p.4 ds Quem. DDL t.22). Empr. au lat. umbilicus «nombril», attesté aussi, entre autres, aux sens correspondants à 2 et 3, dér. de umbo «toute pièce faisant saillie sur une surface» et en partic. «bosse de bouclier». Fréq. abs. littér.: 31.
DÉR.
Ombiliqué, -ée, adj.a) Qui est pourvu d'un ombilic (supra A 1). (Dict. xixeet xxes.). b) P. anal. Qui présente une dépression ou une saillie rappelant un ombilic; qui a la forme d'un ombilic. Feuille ombiliquée; pustule ombiliquée. Je ne peux me tenir d'emprunter un gobelet, ou de téter la cruche ombiliquée (Colette, Fanal, 1949, p.154). [ɔ ̃bilike]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1resattest. a)1765 coquille umbiliquée «pourvue d'un ombilic» (Encyclop.), b) 1771 bot. «qui présente une dépression en son centre» (Trév.); de ombilic, suff. -é*.

Ombilic : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ombilic \ɔ̃.bi.lik\ masculin

  1. (Anatomie) Nombril.
    • Dans une lettre adressée lors de votre voyage, vous parliez de Marie, compagne de Lydia, dont les poils pubiques formaient une colonne se rendant jusqu'à l'ombilic. C'est formidable! — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 24 mai 1940, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 196)
    • Ce qui me blesse les yeux, quant à moi, vocifère Coselli, ce qui me blesse les yeux, c'est votre louche nombril, votre ombilic obscène, la peau de tambour moisie de votre bedaine, votre exhibitionnisme sénile, Géronte de la galonnaille, Ratapoil de fête nationale, bubon du chancre militaire. — (Pierre Molaine, Les orgues de l'enfer, Éditions Corréa, 1950, Éditions Atramenta, 2014, page 94)
  2. (Zoologie) Orifice central à la face inférieure de la coquille des gastéropodes formé par l’émergence à l’extérieur de l’ouverture de l’axe d'enroulement (columelle) de la coquille.
  3. (Par analogie) (Botanique) Petite cicatrice qu’on voit sur les graines des plantes et qui s’appelle aussi hile.
  4. (Par analogie) (Botanique) enfoncement qui se trouve à l’une ou à l’autre extrémité de certains fruits.
  5. Renflement central de certains objets.
    • L’ombilic d’un bouclier.
    • L’ombilic d’un plat de faïence.
  6. (Géologie) Point bas d’un glacier.
    • En 1987, Wetter étudie les moraines du Fayet et s’attarde sur la moraine du village de Gravin. Il reconnaît alors trois stades de stationnement du glacier dans l’ombilic de Sallanches. — (Sylvain Coutterand et Gérard Nicoud, Les Stades de retrait du glacier de l’Arve entre le verrou de Cluses et l’ombilic de Chamonix (Vallée de l’Arve, Haute-Savoie), Quaternaire, 16, (2), 2005, pages 85-94)
  7. (Botanique) Plante à fleur du genre Umbilicus, de la famille des Crassulaceae.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ombilic : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OMBILIC. n. m.
T. d'Anatomie. Synonyme de Nombril. Il se dit par analogie, en termes de Botanique, de la Petite cicatrice qu'on voit sur les graines des plantes et qui s'appelle aussi Hile; et de l'Enfoncement qui se trouve à l'une ou à l'autre extrémité de certains fruits. Il se dit encore du Renflement central de certains objets. L'ombilic d'un bouclier. L'ombilic d'un plat de faïence.

Ombilic : définition du Littré (1872-1877)

OMBILIC (on-bi-lik) s. m.
  • 1 Terme d'anatomie. Nombril.
  • 2En botanique, on nommait ainsi le hile.

    Dans les fruits, petite couronne, dite aussi œil, formée par les dents du calice ou par les vestiges du style ; dans les graines, le hile ou la cicatrice marquant le point par où elles tenaient au placenta.

    Petite élévation que présente le centre du chapeau de certains champignons.

  • 3En général, dépression ou élévation au centre d'une surface. Tubercules très noirs, à rebord, ayant en outre un ombilic proéminent, et souvent quelques rides en spirale sur leur disque, Ramond, Instit. Mém. scienc. 1823, t. VI, p. 128.
  • 4 Terme de géométrie. Nom que l'on donne aux points d'une surface courbe, pour lesquels les rayons de courbure de toutes les sections normales sont égaux entre eux.
  • 5Orifice intérieur du tube des plumes, par lequel pénètre le bulbe.
  • 6Enfoncement conique, de la base au sommet, qu'on aperçoit dans les coquilles spirales.

HISTORIQUE

XVIe s. L'umbilic que les matrones appellent petit boyau, Paré, t. II, p. 631. Les sucs de laictue, de cichorée, d'ombilic de Venus, de morelle, Paré, XXI, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ombilic : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

OMBILIC, s. m. (Anat.) nom que l’on donne à l’endroit du corps où l’on a coupé le cordon ombilical. Voyez Cordon.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ombilic »

Étymologie de ombilic - Littré

Provenç. ambouilh, umbrilh, ombilic, umbelic ; port. umbigo ; du lat. umbilicus ; comparez NOMBRIL.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ombilic - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Emprunt savant au latin umbilicus qui nous donne aussi nombril.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ombilic »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ombilic ɔ̃bilik play_arrow

Citations contenant le mot « ombilic »

  • À leur naissance, le 23 novembre 1689, les petites Elisabeth et Catherina étaient attachées au niveau de l’ombilic et de l’appendice xiphoïde. Le Figaro.fr, Comment la première séparation réussie de sœurs siamoises s’est déroulée
  • Il y a les nombrils qui bombent, ceux qui font comme un petit appendice tire-bouchonné, d’autres complètement enfouis… La saison des défilés d’ombilics, c’est l’occasion rêvée d’observer celui des autres, d’étudier leur grande diversité. Etonnant comme ce petit bouton de chair est devenu en quelques années un argument de séduction, qui ne s’exhibe plus seulement sur la plage, mais dans les rues, les soirées et même parfois au travail. On peut le combler de faux diamants ou accrocher des piercings dessus, et ces pratiques font beaucoup d’effet. Surtout aux psychanalystes, qui y voient, comme Mareike Wolf-Fédida, une volonté de «s’individuer, de se couper de la mère, de se réapproprier son corps» en «érotisant cette partie qui est le stigmate, l’empreinte de la fonction nourricière de la mère, qu’on porte sur soi, et qui a toujours à voir avec la régression». Certes. Libération.fr, Génération ombilic - Culture / Next
  • Vous verrez que votre petit ombilic a des tas de choses à vous révéler. Le Huffington Post, Avis aux nombrilistes: 8 choses que l'on peut savoir de vous... en regardant votre nombril | Le Huffington Post LIFE
  • Dans ce paysage ardu, les murets sont une bénédiction pour la faune (oiseaux, escargots, belettes, reptiles…) qui y trouve refuge, de même que quelques plantes typiques : l’orpin d’Angleterre, petite plante grasse d’un rose très pâle, ou encore l’ombilic des rochers (qu’on appelle aussi le nombril de Vénus). , Nos vacances en France : cap sur le grand large à Goury dans le Cotentin | La Presse de la Manche
  • Le père de la psychanalyse a franchi l’Achéron. Mais en homme de sciences, Freud sait que toute découverte a sa part d'ombre, un point obscur qui le relie à l'inconnu. C'est ce qu'il nomme joliment "l'ombilic du rêve". Fort de cet élan, l'explorateur de l’âme humaine rédige son plus grand livre, L’interprétation des rêves, et prolonge son exploration de l'inconscient par l'étude des lapsus, de l’humour, des souvenirs d’enfance de Léonard de Vinci. Certains commencent à l’admirer, d’autres à le détester. France Culture, L'Ombilic des rêves
  • L’ombilic, également appelée nombril, est la cicatrice laissée sur la paroi de l’abdomen par la coupure du cordon ombilical à la naissance. Figaro Santé, Ombilic et nombril - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • L’analyse du rapport du marché Pince cordon ombilic fournit les tendances émergentes du marché et fournit des informations pour aider les entreprises à reconnaître les opportunités de l’industrie et à développer des plans efficaces pour améliorer leur position sur le marché. Le rapport de marché Pince cordon ombilic 2020-2025 couvre les principales régions géographiques, les principaux acteurs de l’industrie, la segmentation avec le type et l’application, les revenus, les facteurs de développement, l’importation / exportation et plus encore. , Marché Pince cordon ombilic d’ici 2025 Tendances des marchés émergents, acteurs clés de l’industrie, opportunités et plans de développement – Commune Magazine

Traductions du mot « ombilic »

Langue Traduction
Corse umbilicu
Basque umbilicus
Japonais へそ
Russe пупок
Portugais umbigo
Arabe السرة
Chinois
Allemand nabel
Italien ombelico
Espagnol ombligo
Anglais umbilicus
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires