La langue française

Olympique

Définitions du mot « olympique »

Trésor de la Langue Française informatisé

OLYMPIQUE, adj.

A. − ANTIQ. GR. Relatif à Olympie.
1. Jeux olympiques. Jeux célébrés près d'Olympie en l'honneur de Zeus tous les quatre ans, à partir de 776 avant Jésus-Christ, et qui comportaient des cérémonies religieuses, des représentations théâtrales et des compétitions sportives. Les Jeux Olympiques, en l'honneur de Zeus d'Olympie, étaient les plus célèbres (Fr. Chamoux, La Civilisation gr., Paris, Arthaud, 1963, p.221).
2. Qui concerne les jeux olympiques, relatif aux jeux olympiques. Couronne, palme olympique; juge olympique. Les coutumes des Grecs et leur admiration pour les victoires olympiques (Michelet, Hist. romaine, t.1, 1831, p.130).La vie est d'un jour sous le ciel antique; C'est un char qui roule au stade olympique (Leconte de Lisle, Poèmes ant., 1874, p.165).Aux yeux des Grecs, il n'y avait pas d'honneur plus grand que la couronne olympique, remportée devant la Grèce assemblée dans le sanctuaire du roi des dieux (Fr. Chamoux, La Civilisation gr., Paris, Arthaud, 1963, p.222).
B. − Moderne
1. Jeux olympiques, ou p. abrév. J.O. (v. J.O.2). Manifestation sportive internationale, ayant lieu tous les quatre ans dans un pays chaque fois différent, comportant des rencontres dans les principaux sports et à laquelle participent exclusivement des athlètes amateurs. Jeux olympiques d'été, d'hiver. P. de Coubertin (...) fut l'un des pionniers du sport moderne et le rénovateur des jeux olympiques (R. Vuillemin, Éduc. phys., 1941, p.103).On a vu parfois, au lendemain des jeux olympiques, le champion amateur devenir professionnel (Jeux et sports, 1967, p.1284):
. L'univers reproche à l'Angleterre qui a inventé les sports de ne pas y exceller, de se faire battre au polo, au tennis, au football, aux concours hippiques, de ne pas même participer aux jeux olympiques (...). Les Anglais répondent que seuls ils ont conservé le véritable esprit sportif pour qui le sport est un exercice, un jeu, un entraînement aux vertus morales, et non un massacre de records, que seuls ils défendent l'amateurisme désintéressé contre l'âpreté ou la brutalité des professionnels... Morand, Londres, 1933, p.141.
2. Qui concerne les jeux olympiques, relatif aux jeux olympiques. Équipe, sélection olympique; flamme, médaille olympique; serment olympique; drapeau, village olympique. Reconnu par le comité international olympique, le tir à l'arc ne donna lieu à compétitions qu'aux jeux olympiques de 1900 (Paris), 1904 (Saint-Louis), 1908 (Londres) et 1920 (Anvers) (Jeux et sports, 1967, p.1470).
[En parlant d'un athlète ou d'une équipe victorieuse aux jeux olympiques, d'une victoire, d'un record] Champion, record, victoire olympique. (Dict. xixeet xxes.).
[En parlant d'une discipline ou d'un sport] Inscrit au programme des jeux olympiques. Parmi les sports non olympiques, le golf nous a valu les plus retentissants succès, avec Lally de Saint-Sauveur et Brigitte Varangot, toutes deux championnes de Grande-Bretagne, c'est-à-dire du monde (Jeux et sports, 1967, p.1307).
[En parlant d'un équipement sportif] Conforme au règlement des jeux olympiques. Bassin (de natation) olympique. 45 km de pistes balisées et entretenues. Piste olympique (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.2, col. 7).
P. anal. Forme olympique. J'ai été dans une forme olympique: je n'ai jamais tant travaillé, pour montrer qu'attendre un bébé à quarante-deux ans, c'était tout à fait normal (Madame Figaro, 20 mai 1983, p.98, col. 3).
REM. 1.
Olympionice, olympionique, subst. masc.,antiq. gr. Vainqueur aux jeux olympiques. Les olympioniques étaient couronnés d'olivier sauvage (Chénier, Bucoliques, 1794, p.259).On n'entendait que les cris: «Vive l'olympionice! le pythionice! Auguste! Auguste! À Néron-Hercule! À Néron-Apollon! (...)» (Renan, Antéchrist, 1873, p.305).En présence d'une foule immense qui les acclamait, les vainqueurs, qu'on appelait les olympioniques, avançaient à l'appel de leur nom pour recevoir leur prix: une simple couronne d'olivier sauvage (Fr. Chamoux, La Civilisation gr., Paris, Arthaud, 1963, p.222).
2.
Olympisme, subst. masc.Ensemble des activités relatives aux jeux olympiques, des statuts réglementant l'organisation et le déroulement de ces jeux. La renaissance de l'olympisme moderne (L'Auto, 31 mai 1934, p.2 ds Grubb Sports 1937, p.52).«L'olympisme, doctrine de fraternité du corps et de l'esprit, et l'ascétisme, doctrine d'inimitié entre eux», constate Pierre de Coubertin, «ne sont jamais arrivés à se comprendre» (Jeux et sports, 1967, p.1292).
Prononc. et Orth.: [ɔlε ̃pik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1504-05 antiq. gr. ieux olympiques (Jean Lemaire de Belges, Couronne margaritique, éd. J. Stecher, t.4, p.59), repris à l'époque mod. 1894 (Pierre de Coubertin, Le Rétablissement des Jeux olympiques ds Revue de Paris, t.3, 15 juin, p.170). Empr. au lat. olympicus «d'Olympie», empr. au gr. 'Ο λ υ μ π ι κ ο ́ ς «id.», dér. de Olympia, 'Ο λ υ μ π ι ́ α v. olympiade. Cf. le m. fr. olympique «relatif à l'Olympe» 1512 (Jean Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, livre I, éd. J. Stecher, t.1, p.167) et 1528 (Dassy, Peregrin., fo6 vods Gdf. Compl.). Fréq. rel. littér.: 72. Bbg. Quem. DDL t.4, 6; 5 (s.v. olympisme).

Wiktionnaire

Adjectif

olympique \ɔ.lɛ̃.pik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est propre ou relatif aux Jeux olympiques.
    • A peine en a-t-il prévenu Barth que, gadouilleux et crotté, il cingle vers le Normandy avec la détermination d'un coureur olympique en espoir de médaille d'or. — (Françoise Dorin, La mouflette, J'ai lu, 1996, page 107)
    • Couronne olympique, médaille olympique, flamme olympique.
  2. (Par extension) Qui témoigne de la pratique du sport.
    • J'ai une forme olympique.
  3. (Figuré) Du plus haut niveau.
    • Anthony Borden-Smythe. Sue l'appelait Anthony Barbant-Smith, prétendait qu'il descendait de la célèbre famille Barbant, que son père avait barbé toute l'Angleterre et que son grand-père était le fameux champion olympique des barbeurs. — (Rosamunde Pilcher, Retour en Cornouailles, traduit de l'anglais par Claire Beauvillard, Presses de la Cité, 1996)
    • Il avait fait considérablement pire avec un 45 tours dont le refrain était : « Ah ce qu'il est joli le petit Rocheteau », un nanar de niveau olympique, mais tout marchait, tout se vendait, même n'importe quoi, surtout n'importe quoi. — (Vincent Duluc, Un printemps 76, Éditions Stock, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OLYMPIQUE. adj. des deux genres
. T. d'Antiquité. Il n'est guère usité que dans ces locutions : Jeux Olympiques, Jeux publics, ainsi nommés parce qu'on les célébrait auprès d'Olympie, en Élide; et Couronne olympique, la Couronne qu'on décernait aux vainqueurs dans ces jeux. Jeux olympiques se dit encore aujourd'hui de Grandes manifestations sportives internationales. Remporter le prix aux jeux Olympiques.

OLYMPIQUE se dit substantivement, au féminin, pour désigner les Odes de Pindare, consacrées à célébrer les vainqueurs aux jeux Olympiques. La première Olympique.

Littré (1872-1877)

OLYMPIQUE (o-lin-pi-k') adj.
  • 1Il se dit des jeux qu'on célébrait tous les quatre ans près d'Olympie du Péloponnèse. Une couronne d'olivier aux jeux Olympiques, une de pin aux Isthmiques…, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Exerc. du corps. Je ne dois pas omettre, en parlant des jeux Olympiques, que les dames étaient admises à y disputer la couronne aussi bien que les hommes, et que plusieurs d'entre elles y remportèrent le prix, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 89, dans POUGENS. Hérodote lut son histoire pendant les jeux Olympiques à toute la Grèce qui y était assemblée, et on l'écouta avec tant d'applaudissement, qu'on donna aux neuf livres qui la composent, les noms des neuf Muses, Rollin, ib. p. 102. Tu es donc bien glorieux, Milon, d'avoir porté un bœuf sur tes épaules aux jeux Olympiques ? Fontenelle, Dial. des morts, Milon, Smyndiride.

    Qui appartient aux jeux Olympiques. Je puis dresser au char les coursiers olympiques, Ou, sous les feux du jour, courbé vers le sillon, Presser deux forts taureaux du piquant aiguillon, Chénier, Idylles, le Mendiant. Vois-tu dans la carrière antique, Autour des coursiers et des chars, Jaillir la poussière olympique Qui les dérobe à nos regards ? Lamartine, Méd. I, 19.

    Couronne olympique, la couronne donnée aux vainqueurs dans les jeux Olympiques.

  • 2Cirque olympique, nom d'un théâtre de Paris.
  • 3Feu olympique, nom donné autrefois au feu qui naît des rayons du soleil, ramassés par le moyen d'un miroir ardent.
  • 4 S. f. Se dit de la première partie des odes de Pindare, celles où le poëte thébain a célébré les vainqueurs à Olympie. La première, la deuxième Olympique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « olympique »

Du latin Olympicus (« d'Olympie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ὀλυμπιϰὸς (voy. OLYMPIADE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « olympique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
olympique ɔlɛ̃pik

Citations contenant le mot « olympique »

  • Depuis qu’on calcule le temps olympique en millièmes de secondes, un type qui a un grand nez a plus de chances que les autres. De Philippe Geluck / Le Chat
  • Pour connaître la valeur d'une minute, interroge l'homme pressé qui vient de rater son autobus. Pour connaître la valeur d'un millième de seconde, interroge le médaillé d'argent d'une finale olympique. De Bernard Werber / L'Empire des Anges
  • Cannes a un côté Jeux olympiques, c’est ce jour-là, à cette heure-là, avec le vent comme ça… De Vincent Lindon / Le Parisien, 20 janvier 2016
  • Organiser d'urgence les jeux olympiques des dopés, toutes drogues confondues étant admises, du moment que les records tombent. Succès garanti. De Roland Topor
  • Le spectacle du monde ressemble à celui des Jeux olympiques : les uns y tiennent boutique ; d'autres paient de leur personne ; d'autres se contentent de regarder. De Pythagore / Fragments
  • Les Jeux ont été annulés pour cause de Covid-19. Qu’à cela ne tienne, « Le Monde » vous les fait vivre comme si vous y étiez. Au programme, des épreuves imaginaires, une vraie rencontre avec un(e) athlète et une authentique anecdote olympique. Le Monde.fr, La gazette virtuelle des JO : la vengeance de Sun Yang, skate olympique et chemin de croix au marathon
  • PARIS-2024 - “Ce sera le premier équipement olympique au monde à porter le nom d’une sportive”: le conseil de Paris, réuni vendredi soir, a voté à l’unanimité que la future Arena 2, situé dans le nord de la capitale, porte le nom de l’ancienne sportive Alice Milliat. Le HuffPost, Paris-2024: Alice Milliat sera la première sportive au monde à donner son nom à une enceinte olympique | Le HuffPost
  • La nouvelle chaîne olympique vous livre des nouvelles, temps forts, séquences exclusives en coulisses, épreuves en direct et programmation originale, 24 heures sur 24, 365 jours par an. International Olympic Committee, Lancement du Club Paris 2024 à quatre ans des Jeux - Actualité Olympique
  • « Le présent dessin apparaît en tout point identique à l’original – dont on ne sait au juste ce qu’il est devenu alors que Coubertin conservait en principe précieusement et méthodiquement tous les éléments susceptibles de rejoindre et enrichir les archives et le musée olympique qu’il avait en projet », ajoute Jean Durry, l’un des spécialistes de Coubertin, qui a authentifié la pièce. Courrier picard, Un projet de drapeau olympique dessiné par Pierre de Coubertin aux enchères à Cannes
  • Pour l'instant, au bout de l'allée de la Seine à Saint-Denis une palissade de chantier empêche les passants d'apercevoir le fleuve. « Cette rue, ce sera un des points centraux du Village olympique. C'est d'ici que partira le pont piéton et cyclable qui permettra de relier Saint-Denis à L'Ile-Saint-Denis, juste en face. Aujourd'hui, le quartier est bordé par la Seine, mais les habitants n'y ont pas accès. Le Village olympique va justement le transformer en l'ouvrant sur le fleuve », explique Léandre à un groupe de huit curieux venus assister samedi matin à la première visite touristique du futur Village olympique des Jeux de Paris 2024. leparisien.fr, Seine-Saint-Denis : le futur village olympique se visite - Le Parisien

Images d'illustration du mot « olympique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « olympique »

Langue Traduction
Anglais olympic
Espagnol olímpico
Italien olimpico
Allemand olympisch
Chinois 奥林匹克
Arabe الأولمبية
Portugais olímpico
Russe олимпийский
Japonais オリンピック
Basque olinpiar
Corse olimpicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « olympique »

Source : synonymes de olympique sur lebonsynonyme.fr

Olympique

Retour au sommaire ➦

Partager