La langue française

Olfaction

Sommaire

  • Définitions du mot olfaction
  • Étymologie de « olfaction »
  • Phonétique de « olfaction »
  • Citations contenant le mot « olfaction »
  • Traductions du mot « olfaction »
  • Synonymes de « olfaction »

Définitions du mot olfaction

Trésor de la Langue Française informatisé

OLFACTION, subst. fém.

A. − Sens, fonction permettant la perception des odeurs. Un corps odorant ou sapide agit sur les nerfs de l'olfaction ou du goût (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p.279).Il est possible que ce soit là un organe d'olfaction (E.Perrier, Zool., t.1, 1893, p.1140).
B. − Acte de sentir; résultat de cette action. J'avais observé, pendant la délibération, que les nez de ces vénérables avaient été agités par des mouvements très-prononcés d'olfaction (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p.348).Nul ne niera pourtant que le toucher d'un beau tissu, la gustation d'un mets, l'olfaction d'un parfum ait une valeur esthétique (Hist. spect., 1965, p.6).
Prononc.: [ɔlfaksjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1507 «odeur» (La Nef de santé, fo14 vo(impr. obfaction) ds Gdf.); 2. 1530 olefaction «flair, odorat» (Bourgoing, Bat. jud., V, 6, ibid.); 3. 1825 «exercice actif du sens de l'odorat» (Brillat-Sav., loc. cit.). Dér. sav. du lat. olfactus (v. olfactif); suff. -ion*.

Trésor de la Langue Française informatisé

OLFACTION, subst. fém.

A. − Sens, fonction permettant la perception des odeurs. Un corps odorant ou sapide agit sur les nerfs de l'olfaction ou du goût (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p.279).Il est possible que ce soit là un organe d'olfaction (E.Perrier, Zool., t.1, 1893, p.1140).
B. − Acte de sentir; résultat de cette action. J'avais observé, pendant la délibération, que les nez de ces vénérables avaient été agités par des mouvements très-prononcés d'olfaction (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p.348).Nul ne niera pourtant que le toucher d'un beau tissu, la gustation d'un mets, l'olfaction d'un parfum ait une valeur esthétique (Hist. spect., 1965, p.6).
Prononc.: [ɔlfaksjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1507 «odeur» (La Nef de santé, fo14 vo(impr. obfaction) ds Gdf.); 2. 1530 olefaction «flair, odorat» (Bourgoing, Bat. jud., V, 6, ibid.); 3. 1825 «exercice actif du sens de l'odorat» (Brillat-Sav., loc. cit.). Dér. sav. du lat. olfactus (v. olfactif); suff. -ion*.

Wiktionnaire

Nom commun

olfaction \ɔl.fak.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de sentir, odorat, flair. (En particulier) Flair, capacité à détecter les molécules aromatiques en suspension dans l'air.
    • Le chien a une olfaction très développée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

OLFACTION (ol-fa-ksion) s. f.
  • Terme didactique. Exercice actif du sens de l'odorat.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « olfaction »

Voy. OLFACTIF.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin scientifique olfactio → voir olfacio et olfactus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « olfaction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
olfaction ɔlfaksjɔ̃

Citations contenant le mot « olfaction »

  • «La réponse immunitaire provoquerait alors un œdème de cette zone, tout en laissant intacts les neurones impliqués dans l’olfaction. Une fois le virus éliminé, le gonflement régresserait, résument deux chercheurs anglais dans le média The Conversation. Les molécules aromatiques pourraient alors à nouveau atteindre leurs récepteurs, et l’odorat se trouverait donc ainsi rétabli.» Le Temps, Covid-19: la perte d’odorat probablement temporaire - Le Temps
  • Située près de la Belle Electrique, à Grenoble, Aryballe développe des technologues d'olfaction digitale. Début juillet, la société a clôturé une levée de fonds de 7 M€ et a fait rentrer plusieurs investisseurs industriels à ce tour de table. L'Essor Isère, Aryballe : un nez digital made in Grenoble
  • “Le but est de venir en appui d'autres symptômes, la température ou le mal de tête. A la grosse différence près que la perte d'olfaction, partielle ou anosmie totale, est précoce et présente chez 60 à 80% des sujets atteints par le virus”, a ainsi commenté auprès de l’AFP le Pr Serge Antonczaak, chimiste à l'UCA. Santé Magazine, Coronavirus : un test à base de cannelle permettrait de détecter la maladie Covid-19 | Santé Magazine
  • Oui,  cet étudiant particulier s’intéresse à la cuisine, et je vois mal comment il a pu ignorer le mécanisme de l’olfaction. Mais si je suis dans cette incompréhension, d’autres étonnements du même type me menacent, et, surtout, je risque de tenir un discours inadapté aux étudiants. Manifestement, je ne sois pas préjuger des connaissances des étudiants, et il serait bon que je regarde en détails les référentiens, de la maternelle à l’université, sous peine de ne pas être compris, mais, surtout, de ne pas rendre le service de professeur que je veux rendre. , » N’oublions pas que nous avons ignoré… l’olfaction by Hervé THIS !LYON SAVEURS
  • Ces cellules de support sont vraisemblablement celles qui sont endommagées par le virus durant l’infection. La réponse immunitaire provoquerait alors un œdème de cette zone, tout en laissant intacts les neurones impliqués dans l’olfaction. Une fois le virus éliminé, le gonflement régresserait. Les molécules aromatiques pourraient alors à nouveau atteindre leurs récepteurs, et l’odorat se trouverait donc ainsi rétabli. Mais alors, comment expliquer que dans certains cas, le sens de l’odorat ne revienne pas ? L’explication demeure pour l’instant théorique, mais découle de ce que nous savons de l’inflammation dans d’autres systèmes. L’inflammation constitue la réponse de l’organisme aux dommages, et se traduit par la production et la diffusion de substances chimiques qui détruisent les tissus concernés par ces dommages. Infirmiers.com, Déplaisante,la perte d’odorat due au coronavirus n’est la plupart du temps que temporaire
  • Pour Laurine Pineau, l'olfaction reste la méthode la plus efficace. Par ingestion, on perdrait "en grande partie le bénéfice sur la gestion émotionnelle". Doctissimo, Les huiles essentielles minceur

Traductions du mot « olfaction »

Langue Traduction
Anglais olfaction
Espagnol olfato
Italien olfatto
Allemand geruchssinn
Chinois 嗅觉
Arabe الشم
Portugais olfato
Russe обоняние
Japonais 嗅覚
Basque olfaction
Corse olfazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « olfaction »

Source : synonymes de olfaction sur lebonsynonyme.fr
Partager