La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « obstruction parlementaire »

Obstruction parlementaire

Définitions de « obstruction parlementaire »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

obstruction parlementaire \ɔb.stʁyk.sjɔ̃ paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ féminin

  1. (Législation) Tactique dilatoire de ralentissement des débats par divers moyens : lecture de textes sans rapport avec l’objet des débats, dépôt d’un grand nombre d’amendements…
    • Sans limiter le droit d’amendement, le but de cette procédure est de permettre une meilleure organisation des débats et d’éviter qu’ils ne s’éternisent en raison d’un nombre important d’amendements déposés notamment par l’opposition (« obstruction parlementaire »). — (Vie-publique.fr, Qu'est-ce que le temps législatif programmé ?, version du 7 juillet 2018 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « obstruction parlementaire »

Locution composée de obstruction et de parlementaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obstruction parlementaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obstruction parlementaire ɔpstryksjɔ̃ parlœmɑ̃tɛr

Évolution historique de l’usage du mot « obstruction parlementaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « obstruction parlementaire »

  • Ce type particulier d’obstruction parlementaire, qui use et abuse du temps de parole, permet aux républicains de bloquer toutes les lois progressistes de la majorité Biden. Le président décidera-t-il d’y mettre un terme ? Pas pour le moment... L'Humanité, États-Unis. Qu’est-ce que le « filibuster », cet art tout américain de pirater le débat au Sénat ? | L'Humanité
  • Cet allongement de la durée de l’IVG est donc l’un des petits cailloux semés en fin de quinquennat pour donner une orientation plus progressiste au bilan macroniste. La proposition de loi hérisse les militants pro-vie de l’Alliance Vita et une partie de la droite au Sénat et à l’Assemblée nationale, qui a donné de la voix dans les hémicycles et s’est essayée à l’obstruction parlementaire. Dans un entretien au magazine ELLE, la candidate LR Valérie Pécresse a déploré avec le délai à 14 semaines « une fuite en avant qui détourne le regard du vrai problème : l’accès au centre d’IVG, l’absence de gynécologues et de sages-femmes (…) il faut garantir le libre choix des femmes ». , IVG : Le Parlement doit adopter ce mercredi l’allongement du délai de 12 à 14 semaines
  • Plus divisés sur le sujet, Modem et Agir, les deux partenaires de LREM au sein de la majorité, avaient laissé la liberté de vote à leurs membres. La proposition de loi hérisse les militants pro-vie de l'Alliance Vita et une partie de la droite au Sénat et à l'Assemblée nationale, qui s'est essayée à l'obstruction parlementaire. , Le parlement français adopte l'allongement du délai de l'IVG
  • Dans le même temps, la droite libérale fait sa mue. Avec Valéry Giscard d’Estaing, à partir de 1974, on n’est déjà plus dans l’ère où l’Etat décide, du jour au lendemain, de construire 1 000 piscines ou des villes nouvelles. L’échec de la loi Marcellin de 1971 des fusions de communes a stoppé cet élan. La tutelle des préfets sur les collectivités, supprimée par la loi du 2 mars 1982, a déjà été fortement allégée. Raymond Barre, le Premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing, a également préparé le terrain à la décentralisation avec la création, en 1979, de la dotation globale de fonctionnement (DGF) et, en 1980, avec la mise en place du libre vote des taux d’impôts locaux. En arrivant au pouvoir en 1981, le ministre de l’Intérieur Gaston Defferre reprend d’ailleurs une bonne partie du projet porté par son prédécesseur, Christian Bonnet, projet victime notamment de l’obstruction parlementaire du parti gaulliste de Jacques Chirac. La Gazette des Communes, « Dans les collectivités, les chiffres ont remplacé les lettres »
  • Depuis le perchoir de l'Assemblée nationale, on a le temps de comprendre ce qu'est l'obstruction parlementaire. Durant mes dix-neuf heures de perchoir dans cette première semaine d'examen de la loi sur la réforme des retraites, j'ai eu le temps d'en mesurer toute l'ampleur. Les Echos, Opinion | L'obstruction parlementaire met en danger la démocratie | Les Echos
  • On l'appelle "Filibuster" outre-Atlantique. "L'obstruction parlementaire" est aussi à l'oeuvre à l'Assemblée nationale qui examine actuellement le projet de réforme des retraites. Au total, les députés doivent étudier 41 000 amendements, dont 23 000 ont été déposés par les Insoumis, faisant de ce texte le deuxième plus amendé dans l'histoire de la Ve République.   LExpress.fr, Réforme des retraites : ces fois où l'opposition a fait de l'obstruction parlementaire - L'Express

Images d'illustration du mot « obstruction parlementaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Obstruction parlementaire

Retour au sommaire ➦

Partager