La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « normatif »

Normatif

Variantes Singulier Pluriel
Masculin normatif normatifs
Féminin normative normatives

Définitions de « normatif »

Trésor de la Langue Française informatisé

NORMATIF, -IVE, adj.

A. − Qui a les caractères d'une norme, d'une règle; qui concerne les normes. Jugement, précepte normatif. L'attitude normative [du souverain] s'estompe de plus en plus devant les exigences de la vie pratique (Hist. de la sc.,1957, p.1560):
1. Trop souvent (...) les définitions de la culture générale sont posées a priori en fonction des oeuvres du passé ou du système normatif d'une élite, sans qu'il soit tenu compte des valeurs culturelles réelles ou potentielles vécues dans les différents milieux sociaux. Dumazedier, Ripert,Loisir et cult.,1966, p.296.
B. − Qui fixe, prescrit une norme, émet des jugements de valeur. Autorité normative; la morale est normative. La classe moyenne de la société américaine, classe dominante et normative, éprouve depuis une cinquantaine d'années un manque de confiance en soi qui devient de plus en plus aigu et s'étend à l'Europe dont «l'américanisation» progresse depuis la fin de la dernière guerre (E. Janeway,La Place des femmes dans un monde d'hommes,Paris, Denoël-Gonthier, 1972, p.177).
GRAMM. Grammaire normative. Grammaire qui invoque une norme idéale et figée et tend à imposer un «bon usage» voire un «beau langage» en face de formes jugées incorrectes (d'apr. Mounin 1974). Anton. grammaire descriptive (v. ce mot A 2):
2. La grammaire normative se fonde sur la distinction de niveaux* de langue (langue cultivée, langue populaire, patois, etc.); et, parmi ces niveaux, elle en définit un comme langue de prestige à imiter, à adopter; cette langue est dite la «bonne langue», le «bon usage» (...). Un autre facteur pris en considération par la grammaire normative est l'imitation des «bons auteurs». Ling.1972.
PHILOS. Sciences normatives. Les «sciences normatives» (nom donné par Wundt à l'esthétique, à la logique et à la morale) dégagent des lois et des principes permettant de «juger» de la beauté d'une oeuvre, de la valeur d'une connaissance, de la moralité d'une action (Julia 1964). Anton. sciences descriptives*.
C. − Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Explication n'est pas raison pour les enragés du normatif (Le Figaro littér.,26 févr. 1968, p.26, col.2).
Prononc.: [nɔ ʀmatif], fém. [-i:v]. Étymol. et Hist. 1868 (Littré). Dér. de norme*; suff. -atif*. Fréq. abs. littér.: 21.
DÉR. 1.
Normativisme, subst. masc.Attitude normative systématique. Loin de tout normativisme et de toute prophétie, je constate, sans plus, dans des cas importants et non douteux, la réalité d'un profit (Perroux,Écon. xxes.,1964, p.461).Le normativisme logiciste a abusé de l'opposition kantienne de l'être et du devoir (Traité sociol.,1968, p.175).[nɔ ʀmativism̭] 1reattest. 1964 (Perroux, loc. cit.); de normatif, suff. -isme*.
2.
Normativiste, adj.,hapax. Sa tendance [à Max Weber] est frappante d'utiliser la sociologie du droit pour justifier le dogmatisme de la «logique juridique» et du formalisme normativiste du droit (Traité sociol.,1968, p.183). [nɔ ʀmativist]. 1reattest. 1968 id.; de normatif, -ive, suff. -iste*.
3.
Normativité, subst. fém.a) Caractère de ce qui est normatif. Ici la légalité (...) c'est (...) la conformité à la loi lato sensu, c'est-à-dire à l'ensemble des règles de droit supérieures. On dirait, avec plus d'exactitude, le principe de normativité (Vedel,Dr. constit.,1949, p.118).La langue s'impose aux sujets individuels et collectifs comme un système préétabli de règles qui commandent le déroulement du discours, c'est-à-dire le contenu de la communication. On fait référence ici à la normativité des signes linguistiques (Traité sociol.,1968, p.265).b) Caractère de ce qui est normal. Synon. normalité.Et si un schizo est ici produit comme entité, c'est seulement comme seul moyen d'échapper à cette double voie, où la «normativité» n'est pas moins sans issue que la névrose (G. Deleuze, F. Guattari, Capitalisme et schizophrénie, Paris, 1972, p.95). [nɔ ʀmativite]. 1reattest. 1949 (J. Vuillemin, Être et trav., p.105); de normatif, -ive, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Adjectif - français

normatif \nɔʁ.ma.tif\

  1. (Sociologie) Qui a tendance à conforter la norme, qui rend conforme à la norme, qui dénonce tout écart de la norme.
    • Trop souvent […] les définitions de la culture générale sont posées a priori en fonction des œuvres du passé ou du système normatif d’une élite, sans qu’il soit tenu compte des valeurs culturelles réelles ou potentielles vécues dans les différents milieux sociaux. — (Joffre Dumazedier et Aline Ripert, Loisir et culture, 1966)
  2. Qui tente d’établir la norme et d’orienter l’usage.
    • La CNDS semble penser que cette réforme ne s'impose pas car, écrit-elle, « la seule application des textes normatifs existants et de la jurisprudence suffirait à éviter les manquements les plus fréquents ». — (Ultimes critiques de la CNDS sur la « fouille à nu » en France, LePoint.fr, 18 mai 2010)
    • […] former des consommateurs ou, c’est le choix de Rioux, former des hommes normatifs, « c’est-à-dire des êtres qui pourraient enfin développer librement toutes leurs facultés ». — (L’Engagement de Marcel Rioux, Le Devoir.com, 12 février 2011)
  3. (Législation) Qui a trait à la gestion des textes législatifs et réglementaires.
    • Afin de mieux assurer l’application des lois et la mise en œuvre des réformes, la circulaire du Premier ministre du 7 juillet 2011 relative à la qualité du droit définit les modalités propres à assurer un meilleur pilotage de l’activité normative, une programmation, nécessairement précoce, des différentes étapes d’élaboration des textes identifiés comme prioritaires et le suivi dynamique de ces étapes. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  4. (Par extension) (Droit) Caractère de ce qui est impératif et univoque.
    • Au stade de l’analyse préalable au moins, il conviendra d’envisager une approche alternative consistant à simplifier le dispositif, à donner aux règles applicables un caractère plus générique ou à recourir, pour partie, à un autre mode de régulation non normatif. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
    • Ces deux principes n’en répondent pas moins à une exigence commune : la loi doit être affectée d’une charge normative certaine, autrement dit d’une charge qui ne doit être ni nulle ni manifestement incertaine ou insuffisante. — (Bertrand Mathieu, La normativité de la loi : une exigence démocratique, Cahiers du conseil constitutionnel n°21, janvier 2007 → lire en ligne)
    • On peut d’ores et déjà en tirer une conclusion : c’est l’échec de la dernière tentative de concilier l’urgence écologique avec le consumérisme. Le choix principal du gouvernement reste de privilégier la croissance. Ce n’est pas compatible avec la réduction de l’empreinte carbone. D’où ce texte de faux semblants, avec nombre de dispositions sans portée normative, comme on jette des vœux en l’air. — (Delphine Batho, Delphine Batho : « La décroissance est une société du plus, pas du moins », propos recueillis par Gaspard d’Allens et Hervé Kempf, Reporterre, 2 avril 2021 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NORMATIF (nor-ma-tif, ti-v') adj.
  • Terme didactique. Qui a force de règle. Les écrits apostoliques ont une autorité normative dans l'Église.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « normatif »

(1868) De norme, avec le suffixe -atif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. norma, règle (voy. NORME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « normatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
normatif nɔrmatif

Citations contenant le mot « normatif »

  • Le droit international est, pour le Etats, non seulement, un ensemble normatif, mais aussi un langage commun. De Boutros Boutros-Ghali / Livre de l’année - 1994
  • Je déteste quand le féminisme devient trop normatif, après avoir tant lutté contre les normes. De Camille Froidevaux-Metterie / Télérama, 25 février 2015
  • On confond aujourd'hui le fait et le droit. Les faits deviennent normatifs. Si tout fait de culture est justifié par le simple fait qu'il existe, on pourrait dire alors que le crime et le viol sont justifiés puisqu'ils existent. De Jean-François Mattéi (ministre) / Migros Magazine, 11 avril 2011
  • Recentré sur l'IIoT, Adeunis renouvelle son ambition d'un retour à un excédent brut d'exploitation normatif à l'équilibre (hors élément exceptionnel) au cours de l'exercice 2020/2021 Boursorama, ADEUNIS : ambition maintenue d'un retour à un EBE normatif à l'équilibre - Boursorama
  • Sollicitée à l'époque de manière informelle par le cabinet du ministre des Indépendants, Denis Ducarme, l'Autorité de Protection des Données (APD) avait fait savoir qu'à ses yeux, une base légale sous forme d'un texte normatif devait être créée pour ce traitement. Interrogée ce vendredi par nos soins, la porte-parole de l'APD précise que "On ne peut pas traiter des données personnelles comme on le souhaite. C'est le Règlement Général sur la Protection des Données, dit aussi RGPD. Celui-ci exige que pour traiter des données il faut une base légale. Il existe plusieurs types de bases légales. Dans ce cas-ci, ce qu'il faudrait, c'est un texte normatif. Donc soumis au Parlement ou issu par exemple de l'Etat", indique Aurélie Waeterinckx. RTL Info, Les clients de bars ou restaurants doivent s'enregistrer sinon ils seront refusés selon l'arrêté ministériel: vers un problème juridique? - RTL Info
  • Les archives constituent en cette période de grandes mutations, notamment économiques, l’élément déclencheur d’une gestion rationnelle en temps et en dépense. Il est aussi avéré qu’une gestion des archives basée sur le triptyque contextuel légal, normatif et procédural, permet une plus grande  adaptabilité au changement. Cette flexibilité est souhaitée à l’aune des systèmes d’information, où la rapidité de consultation et de communication des données et de l’information peuvent permettre à une entreprise de s’accaparer des marchés, voire de devancer ses concurrents et de s’installer en leader dans son secteur de prédilection. El Watan, Absence de l’autorité de régulation des archives  | El Watan
  • Conformément à ses anticipations, Planet Media retrouve en 2019 un taux de rentabilité normatif avec un EBE en hausse de +5% à 2,5 M€, représentant une marge EBE de 31%, en progression de 7 points par rapport à 2018 (24%). Cette performance reflète les premiers effets des mesures de restructuration mises en œuvre dès septembre 2018 par le Groupe et conforte la stratégie de se concentrer sur les lignes de revenus fortement contributives en marge et en croissance forte. Silicon, Planet Media SA : Résultats annuels 2019; Retour à une rentabilité opérationnelle normative - Silicon
  • DÉCRYPTAGE - Cet appétit pour l’investissement responsable a besoin d’un cadre normatif plus exigeant et plus standardisé. Le Figaro.fr, Bertille Bayart: «La nouvelle bataille des normes»
  • Le groupe a été chargé de produire le premier projet de recommandation sur l'éthique de l'IA, qui sera soumis aux États membres de l'UNESCO pour adoption en 2021. Si elle est adoptée, ce sera le premier instrument normatif mondial à aborder les développements et les applications de l'IA. , L’UNESCO lance une consultation publique mondiale sur l’éthique de l’intelligence artificielle - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques
  • À la différence de D. Trump, qui avait centré ses attaques sur la Chine à l’OMS, le président brésilien critique avant tout le rôle normatif et de conseil de l’OMS, qui émet des recommandations pour les gouvernements. The Conversation, Fact check : L’OMS a-t-elle un « parti pris idéologique » ?
  • "Il faut d'abord se méfier de l'effet normatif de la pornographie, car c'est à la fois la même chose et différent. C'est la même chose parce qu'il y a vraiment un scénario assez classique, qui va des préliminaires au plaisir masculin. En général, tout s'arrête après. En réalité, on peut commencer à oublier cette idée de préliminaires. Il faut aussi oublier cette notion que tout doit forcément suivre cette ordre, comme l'entrée, le plat, le dessert. On n'est pas obligé de suivre un scénario aussi figé. Europe 1, Sexualité : comment éviter les trois pièges de la pornographie ?

Traductions du mot « normatif »

Langue Traduction
Anglais normative
Espagnol normativo
Italien normativo
Allemand normativ
Chinois 规范的
Arabe معياري
Portugais normativo
Russe нормативный
Japonais 規範的
Basque arau-
Corse normativu
Source : Google Translate API

Synonymes de « normatif »

Source : synonymes de normatif sur lebonsynonyme.fr

Normatif

Retour au sommaire ➦

Partager