La langue française

Néphrétique

Sommaire

  • Définitions du mot néphrétique
  • Étymologie de « néphrétique »
  • Phonétique de « néphrétique »
  • Citations contenant le mot « néphrétique »
  • Traductions du mot « néphrétique »

Définitions du mot néphrétique

Trésor de la Langue Française informatisé

NÉPHRÉTIQUE, adj. et subst.

PATHOLOGIE
I.− Adj. Qui affecte le rein. Le Maréchal Bugeaud est fort malade de la gravelle compliquée de douleurs néphrétiques (Mérimée, Lettres Delessert, 1870, p.48).La plupart des observations récentes signalent en effet la guérison rapide de la poussée néphrétique (Widal, Lemierre, Abrami dsNouv. Traité Méd.fasc. 31927, p.150):
. J'ai fait connaissance avec la morphine −un peu déçu −elle a bien assourdi les douleurs, lorsque la crise néphrétique se faisait à l'excès gênante, mais sans apporter en surplus rien du paradisiaque que j'avais escompté. Gide, Journal, 1940, p.17.
Colique néphrétique (fréq. au plur. de nos jours). Douleur très vive provoquée par un spasme des uretères, souvent dû à un calcul ou à la lithiase rénale. La colique néphrétique sur-tout est sujette à des récidives et revient par accès (Geoffroy, Méd. pratique, 1800, p.206).M. Litois est resté si longtemps notaire −cependant des coliques néphrétiques, résultat d'une fidélité trop constante à son fauteuil de maroquin, l'avertirent qu'il était temps de se tenir debout (Soulié, Mém. diable, t.2, 1837, p.64).Il trouva Joseph Quesnel alité, se tordant de douleur. Coliques néphrétiques. Le médecin disait à voix basse que ce sont les souffrances les plus grandes que l'être humain connaisse (Aragon, Beaux quart., 1936, p.428).
II. − Substantif
A. − Celui, celle qui est atteint de néphrite ou de colique néphrétique. [Le sulfonal (hypnotique)] est contre-indiqué chez (...) les néphrétiques (Lebeau, Courtois, Pharm. chim., t.1, 1929, p.593).En 1914, un élève de Widal montrait que, chez certains néphrétiques, l'urée sanguine baissait sous l'influence d'un régime salé et s'élevait sous l'influence d'un régime sans sel (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.211).
B. − Subst. fém., vx. Colique néphrétique. Les causes qui produisent la néphrétique sont en général toutes celles qui peuvent irriter les reins assez fortement pour y attirer un engorgement inflammatoire (Geoffroy, Méd. pratique, 1800p.203).Quand on en vint au vote, Bouteiller vota à bulletin ouvert pour Suret-Lefort. Mais, deux jours après il se mit au lit avec une forte néphrétique (Barrès, Leurs fig., 1901, p.312).
REM. 1.
Néphritique, subst.Personne atteinte de néphrite ou en particulier de coliques néphrétiques. Il a néanmoins décelé les effets secondaires de l'hypertension d'origine rénale sur le coeur et montré que les néphritiques chroniques mouraient souvent porteurs d'un gros ventricule gauche (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p.693).
2.
Néphrétisme, subst. masc.,rare. Fait d'être atteint de néphrite ou en particulier de coliques néphrétiques. Il m'examine, me percute, m'ausculte longuement, au bout de quoi, en dépit de mes convictions intimes et de tout ce que je peux lui dire de mes maux, il m'affirme qu'il n'y a ni néphrétisme ni hépatisme chez moi (Goncourt, Journal, 1887, p.694).
Prononc. et Orth.: [nefʀetik]. Ac. 1694, 1718: nephretique; dep. 1740: néphré-. Étymol. et Hist. 1. xves. [ms.] subst. nefretique «malade affligé de coliques néphrétiques» (Antidotaire Nicolas, éd. P.Dorveaux, p.107); 2. a) 1520 «relatif au rein malade» (Le Guidon en françoys ap. Sigurs, p.444); b) 1575 colique néphritique (A. Paré, OEuvres complètes, XV, 38, éd. J.-F. Malgaigne, t.2, p.470); 3. 1574 subst. fém. «colique néphrétique» (ds B. de la Société de l'hist. de Paris et de l'Île-de-France, t.34, 1907, p.41). Empr. au b. lat. nephriticus (ves. ds Gaffiot), nephreticus (Latham; Nov. Gloss.) «malade affligé de coliques néphrétiques», empr. au gr. ν ε φ ρ ι τ ι κ ο ́ ς «qui souffre des reins, de la colique néphrétique», dér. de ν ε φ ρ ο ́ ς «rein». Fréq. abs. littér.: 17. Bbg. Quem. DDL t.1.

Wiktionnaire

Adjectif

néphrétique \ne.fʁe.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui appartient aux reins.

Nom commun

néphrétique \ne.fʁe.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne sujette aux coliques néphrétiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉPHRÉTIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui appartient aux reins. Douleurs néphrétiques. Il s'emploie surtout dans cette expression : Coliques néphrétiques, Sorte de coliques causées par un calcul qui se détache des reins et qui cause de grandes douleurs en passant par l'uretère. Il souffre de coliques néphrétiques. Il s'emploie aussi comme nom et désigne Celui, celle qui est affligé de coliques néphrétiques.

Littré (1872-1877)

NÉPHRÉTIQUE (né-fré-ti-k') adj.
  • 1 Terme de médecine. Qui appartient aux reins, en parlant des douleurs, des maladies. Douleur néphrétique. Affection néphrétique.
  • 2Colique néphrétique, ou, simplement, néphrétique, néphralgie, et, plus ordinairement, douleur très vive causée par des graviers qui s'engagent dans l'uretère. Il n'y a point de meilleur remède pour les douleurs néphrétiques que de boire de l'eau froide et de se faire saigner, Patin, Lett. dans RICHELET. Âgé de près de 73 ans, après de longues douleurs de néphrétique, il crut avoir la pierre, et se résolut sans peine à l'opération, Fontenelle, Dodart. Malgré ma néphrétique et mon âge de soixante-quatre ans, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 14 déc. 1781.

    S. m. Un néphrétique, celui qui est affligé de la colique néphrétique.

  • 3Qui est bon contre la colique néphrétique. Remèdes néphrétiques.

    S. m. Un néphrétique. Les substances alcalines sont de bons néphrétiques.

  • 4 S. f. La néphrétique, pierre où l'on découvre, en la polissant, un mélange de blanc, de jaune, de bleu et de noir.

HISTORIQUE

XVIe s. La douleur de la colique tant venteuse que nephretique, Paré, XV, 33.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NÉPHRÉTIQUE, s. f. (Méd.) dans le sens le plus étendu que l’on donne ici à la néphrétique, elle signifie ici toutes sortes de douleurs des lombes, dans l’endroit où sont placés les reins. Les auteurs ne décident point unanimement si l’on doit appeller néphrétique vraie, celle qui vient du calcul ou de l’inflammation des reins. Les autres especes sont nommées fausses néphrétiques.

Non-seulement les reins & les ureteres douloureux, mais encore les lombes, la moëlle épiniere, le mesentere, l’estomac, la rate, le foie, la vésicule du fiel, les intestins, la matrice & les vertebres des lombes attaqués de douleur, se rapportent souvent à ce titre.

De-là naît grand nombre de maladies générales qui peuvent attaquer une partie en particulier, & produire la néphrétique : ces maladies ont leurs caracteres propres, à la faveur desquels on doit les distinguer avec soin les unes des autres.

Ainsi dans la fievre, le scorbut, le catharre, le rhumatisme, la goutte, la cacochymie, les spasmes, les maladies érésipélateuses, la passion hystérique, l’affection hypocondriaque, la mélancholie, l’acrimonie du suc nerveux, la suppression d’un ulcere, si la matiere vient à se porter aux reins ou aux lombes, & qu’il se fasse une métastase dans ces parties, il résulte des néphrétiques de différentes especes.

Quelquefois il en arrive aussi par sympathie dans la cardialgie, la colique, la cacochylie, la constipation, la dyssenterie, les hémorrhoïdes, l’hernie, les fleurs-blanches. La néphrétique attaque encore les femmes grosses, celles qui sont en mal d’enfant, les nouvelles accouchées, celles qui avortent, celles qui ont leurs regles. De plus cette maladie survient à la suppression des mois & à leur flux immodéré, à la tympanite, à la douleur des lombes ; on doit alors la traiter suivant le titre général de la sympathie.

Mais à proprement parler, la néphrétique doit sa naissance à l’inflammation des reins qui contiennent le calcul, à l’acrimonie de leur mucosité & à celle de l’urine qui est devenue plus considérable. Il n’est pas possible de rapporter tous les accidens qui peuvent suivre la néphrétique, parce que les parties qu’elle attaque & les causes qui la produisent varient à l’infini. Quand donc on aura découvert la cause de la néphrétique, on se conduira conséquemment pour tâcher de la guérir. (D. J.)

Néphrétiques, se dit en matiere médicinale, de remedes indiqués dans les maladies des reins, de la vessie ; ce sont des diurétiques doux, adoucissans, tels que le nitre, la guimauve, la graine de lin, l’alkekenge, &c. Voyez Diurétique & Néphrétique.

Néphrétique, bois. Voyez Bois néphrétique.

Néphrétique pierre, (Hist. nat. Minéral.) lapis nephreticus, les Naturalistes ne sont point d’accord sur la pierre à laquelle ils donnent le nom de néphrétique. Wallerius dit dans sa Minéralogie, que c’est une pierre gypleuse, verte, & demi-transparente. D’autres ont donné ce nom à une espece de jaspe verd ; d’autres à une agate verdâtre ; d’autres à la malachite ; d’autres enfin ont donné ce nom par excellence à la pierre appellée jade. Voyez cet article. Ce nom lui vient du préjugé où l’on a été que cette pierre portée sur les reins, étoit propre à calmer les douleurs que l’on sentoit dans cette partie. Ceux qui auront assez de foi pour recourir à ce remede, ne risqueront rien de prendre pour cela celle de toutes ces pierres qui leur conviendra le mieux ; elles paroissent toutes également incapables de donner du soulagement, à moins que l’imagination seule ne fût attaquée. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « néphrétique »

Νεφρετιϰὸς, de νεφρὸς, rein. Néphrétique est incorrect, il faudrait néphritique ; il est né νεφρητιϰὸς, écrit par iotacisme pour νεφριτιϰὸς.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin nephriticus (« malade néphritique »), emprunté au grec ancien νεφριτικός, nefritikos (« qui souffre des reins »), dérivé du grec ancien νεφρός, nefros (« rein »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « néphrétique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
néphrétique nefretik

Citations contenant le mot « néphrétique »

  • En octobre 2019, Jean-Pierre Elkabbach désertait soudainement le plateau de CNews, alors qu’il avait pourtant donné rendez-vous aux téléspectateurs lors de son dernier passage à l’antenne. La chaîne du groupe Canal + avait dans un premier temps assuré que le journaliste de 82 ans avait « pris des vacances ». Ses proches avaient par la suite révélé que l’ancien président d’Europe 1 se remettait « d’une petite intervention chirurgicale à la suite d’une colique néphrétique ». , Jean-Pierre Elkabbach de retour sur CNews : le nom de sa remplaçante pour l’interview matinale dévoilé
  • La colique néphrétique est une douleur qui se manifeste généralement dans la région lombaire, et parfois sur les flancs. L'origine de cette douleur est le calcul rénal, aussi appelé lithiase, qui est une concrétion solide formée de petits cristaux de sels minéraux. Comment reconnaître et traiter ce problème ? Futura, Coliques néphrétiques : quels sont les causes, symptômes et traitements
  • La colique néphrétique est due à une obstruction dans les voies urinaires : le plus souvent, un calcul, qui s’est formé dans le rein, se bloque, entraînant une douleur brutale et irradiante dans le dos. Pour limiter ce phénomène, il est possible d'adapter son alimentation. Recommandations.  Santé Magazine, Colique néphrétique : quel régime alimentaire ? | Santé Magazine
  • La crise de colique néphrétique n’est pas rare chez une femme enceinte. Le traitement anti-douleur doit être adapté, car certains médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse. Santé Magazine, Colique néphrétique pendant la grossesse : quel traitement  ? | Santé Magazine
  • La CRS des Alpes de Briançon n'a pas eu le temps de souffler ce jeudi. Après une reconnaissance à Villar d'Arêne très tôt pour une cordée qui a refusé le secours, les secouristes se sont rendus au refuge de la Blanche à St Véran pour une sexagénaire qui souffrait de colique néphrétique. A 11h10, un trailer s'est blessé au genou sur un sentier de Val des Prés, puis au col de Rouannette à Orcières Merlette, un randonneur a eu peur d'un tatou, est tombé et s'est blessé au dos. Un parapentiste s'est blessé au décollage à Vallouise et s'est blessé aux côtes à 13h05, puis à 13h45, un homme a chuté en randonnée et s'est fracturé le bras à Crévoux. Au vallon du Fournel à L'Argentière la Bessée, vers 14h20, un homme s'est embarré. A 17h10, un homme était retrouvé inconscient dans son véhicule au col de l'Echelle, il souffrait d'un malaise. Enfin, à 17h15, les secouristes sont allés sur le Mont Thabor pour une blessure à la cheville. Les victimes les plus sérieuses ont été évacuées à l'hôpital de Briançon. D!CI TV & Radio, Hautes-Alpes : neuf interventions pour la CRS des Alpes de Briançon ce jeudi | D!CI TV & Radio
  • La douleur serait équivalente à "l'arrachement d'un pouce". Si vous avez déjà souffert d'une colique néphrétique, rien que d'y repenser vous fera sûrement grimacer. "C'est une douleur extrêmement violente, qu'aucune position ne peut vraiment soulager", décrit Gilbert Deray, chef du service de néphrologie à la Pitié-Salpêtrière. Invité de mercredi de "Sans rendez-vous", il revient sur les causes et les traitements de cette maladie des reins.  Europe 1, Traitements, cause, douleur : nos conseils face aux coliques néphrétiques
  • La colique néphrétique est un symptôme et non une maladie. Cette vive douleur dans la région lombaire survient fréquemment chez la femme enceinte. C’est un trouble qui peut perturber le déroulement de la grossesse. Quelles sont les causes et les traitements quand on est enceinte ? Femme Actuelle, Colique néphrétique : quel est ce trouble fréquent chez la femme enceinte ? : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « néphrétique »

Langue Traduction
Anglais nephretic
Espagnol nefrético
Italien nephretic
Allemand nephretisch
Chinois 肾病的
Arabe كلوي
Portugais nefrético
Russe nephretic
Japonais 腎性
Basque nephretic
Corse nephretic
Source : Google Translate API
Partager