La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nègre blanc »

Nègre blanc

Définitions de « nègre blanc »

Wiktionnaire

Locution adjectivale - français

nègre blanc \nɛ.ɡʁə blɑ̃\

  1. Dont l'ambiguïté concilie les avis contraires.
    • Motion nègre blanc.

Locution nominale 2 - français

nègre blanc \nɛ.ɡʁə blɑ̃\ masculin

  1. (Québec) (Emploi à manier avec précaution) Homme blanc opprimé en vertu de sa classe sociale inférieure. Note d’usage : A été utilisé au pluriel, à partir de la fin des années 1960, par certains militants nationalistes québécois, pour désigner un peuple québécois dominé principalement par la classe canadienne anglaise.
    • Parce que nous avons résolu une bonne fois d'être nous-mêmes dans un pays qui est le nôtre; parce que nous avons résolu de ne pas accepter, sans les soupeser au préalable, des propagandistes qui n'ont rien à voir avec la France scientifique, parce que nous récusons le rôle de nègres blancs et que nous réclamons le droit de choisir nos maîtres et de déterminer nous-mêmes nos admirations; parce que nous avons osé toutes les choses terrifiantes, on nous a taxés de francophobie, et l'on a ameuté contre nous des gens qui devraient être nos amis. — (Marie-Victorin, « L'attribution du prix Gandoger et ce qu'elle signifie », Le Devoir, 25 octobre 1932)
    • À l’époque, les conditions de vie des Québécois s’apparentaient à plusieurs égards à celles des Noirs américains et cette expression de « nègres blancs d’Amérique » n’était pas une figure de style. — (L'Aut'journal, 8 janvier 2019)
    • Les Canadiens anglais se comportent envers les francophones comme certains Américains des États du Sud se comportaient envers les Noirs.
      Ils nous aiment quand on sourit, qu’on chante et qu’on danse.
      Mais quand on se fâche et qu’on exige d’être respectés, ils nous trouvent casse-pieds et dangereux.
      Pierre Vallières avait une expression pour ça.
      Nègres blancs d’Amérique.
      — (Richard Martineau, Et si Michael Rousseau savait ce qu'il faisait?, Le Journal de Québec, 6 novembre 2021)

Locution nominale 1 - français

nègre blanc \nɛ.ɡʁə blɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Albinos affilié à la race noire, de phénotype typé comme noir.
    • Il y a quelques années que l'on montroit à Paris un negre blanc, qui vraiſſemblablement, étoit de l'eſpece dont on vient de parler. — (Denis Diderot, Encyclopédie: ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers. Tome onzième)
  2. (Péjoratif) (Vieilli) Homme noir occidentalisé.
    • Toute sa vie, Dumas est resté un vieil enfant, plein de verve juvénile, mais indiscutable et incapable d’accepter une autre règle que celle de ses caprices puissants. C’était un nègre blanc très bien doué, mais au moral, c’était un nègre. — (Anténor Firmin, De l'égalité des races humaines : Anthropologie positive, chapitre VIII « Le métissage et l'égalité des races », 1885, page 262)
    • Son interlocuteur était devenu un « nègre blanc », gangrené en somme par la civilisation occidentale : « en qualité d’intellectuel européanisé, il ne peut donc rien apporter à la connaissance de la ‘‘civilisation noire’’ […]. — (Emeric Moussavou, La quête de l'identité dans le roman francophone postcolonial : approche comparée des littératures africaine, insulaire, maghrébine et caribéenne,Linguistique. Université de Limoges, 2015, page 246)
  3. Pâtisserie à base de chocolat et de crème à la vanille.
    • – Vous devriez manger un « nègre blanc » comme dessert, conseilla Brossier. Un « nègre blanc »… — (Patrick Modiano, Une jeunesse, Gallimard, collection Folio, 1981, page 25)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « nègre blanc »

(XVIIIe siècle) Composé de nègre et de blanc.
(Locution nominale 2) L'expression a été popularisée au Québec par le titre de l'autobiographie de Pierre Vallières, Nègres blancs d'Amérique (1968), qui comparait la situation sociopolitique défavorisée des Canadiens français de l'époque à celle des Noirs. Elle avait cependant déjà été utilisée dans ce sens avant, notamment par Marie-Victorin, dans un sens similaire mais une optique différente, dès 1932 (voir citation ci-dessous).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nègre blanc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nègre blanc nɛgr blɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « nègre blanc »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « nègre blanc »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Nègre blanc

Retour au sommaire ➦

Partager