La langue française

Musqué

Définitions du mot « musqué »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUSQUÉ, -ÉE, adj.

A. −
1. Qui a une odeur semblable à celle du musc, qui rappelle le parfum pénétrant du musc.
[Sur le plan olfactif] Les émanations musquées des grands félins d'Afrique (A. Daudet, Tartarin de T.,1872, p.103).L'odeur des arbres centenaires, vigoureux et musqués comme des bêtes (Bernanos,Joie,1929, p.711).
Rat* musqué. Canard musqué. Synon. de canard* de Barbarie.Le canard musqué, au poitrail d'émeraude (Sand,Lélia,1833, p.265).Boeuf musqué. Synon. de ovibos.Nous avions mangé tout le pemmican, tout le lard de phoque, le dernier biscuit, nos douze chiens groenlandais, des bêtes magnifiques, mademoiselle, deux boeufs musqués et les trois quarts d'un ours (Duhamel,Suzanne,1941, p.113).
[Sur le plan gustatif] Poires musquées, raisins musqués. Leur viande [des gazelles] rappelle beaucoup celle du chevreuil: mais elle a je ne sais quelle saveur musquée, sauvage et fine (Du Camp,Nil,1854, p.204).
2. Qui est parfumé de musc. Gants musqués. L'officier glissait à la jeune fille un billet doux musqué (Bertrand,Gaspard,1841, p.176).La citoyenne Rochemaure était emperruquée, fardée, mouchetée, musquée, la chair fraîche encore sous tant d'apprêts (A. France,Dieux ont soif,1912, p.86).Outrageusement poudré à son habitude, et, à son âge, musqué comme un petit-maître (Proust,Prisonn.,1922, p.330).
B. − Au fig., vieilli. Qui a trop d'apprêt, de recherche; qui est trop affecté.
1. [En parlant d'une pers.] Écrivain, orateur, poète musqué. Voyant Helvétius si simple et si honnête homme, jamais des gens musqués et affectés comme Suard, Marmontel, Diderot, ne purent penser que c'était là un grand philosophe (Stendhal,Amour,1822, p.263).
2. [En parlant d'une chose abstr.] Style musqué; phrases musquées. Une correspondance galante et musquée, pleine de madrigaux et d'étincelles (Balzac,Illus. perdues,1839, p.519).Une religion d'indienne et de calicot, une piété musquée, enrubannée (Renan,Souv. enf.,1883, p.173):
. Ces beaux fils, ces dandys qui l'enchantaient naguères Lui semblent maintenant ou guindés ou vulgaires; Leurs madrigaux musqués la fatiguent... Gautier,Albertus,1833, p.155.
Prononc.: [myske]. Étymol. et Hist. 1. xives. galle muschee «médicament composé de différentes résines, de condiments et de musc, utilisable comme fumigateur» (Moamin, éd. H. Tjerneld, II, 50); 2. a) 1530 «dont l'odeur rappelle celle du musc» (Le Fournier, Decor. d'hum. nat., fo39 rods Gdf. Compl.: eaue rose musquee); b) 1725 rat musqué (ap. Valmont 1791 d'apr. FEW t.19, p.132b); 3. ca 1590 «parfumé au musc» (Montaigne, Essais, I, 26, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p.162); 4. 1600 «(fruit) dont la saveur rappelle celle du musc» (O. de Serres, Théâtre d'agriculture, 247 ds Littré: poires musquees); 5. 1640 fantasies musquees «extravagances» (Oudin Curiositez); 6. 1690 «(parole, etc.) affectée, recherchée» (Fur.). Dér. de musc*; suff. -é*. Au sens 1, empr. au lat. médiév. gallia muscata (ca 1165 d'apr. FEW t.19, p.51a; également dans des textes fr.: ca 1256 galia muscate, Aldebrandin de Sienne, Régime du corps, 20, 12 ds DEAF; xiiies. galle muscate ds Simples médecines, 535, ibid.; v. encore Z. rom. Philol. t.92 1976, pp.93-94); le premier élém. de gallia muscata est empr. à l'ar., v. DEAF, s.v. galle muschee. Fréq. abs. littér.: 96.

Wiktionnaire

Adjectif

musqué masculin

  1. Qui rappelle l'odeur du musc.
    • Moi aussi, les soirs trop chauds m'ont terrassée ; moi aussi, l'odeur musquée des foins, les roulades du rossignol m'ont livré à la folie, à la faute. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 10)
    • Elles firent la gloire de leur région en répandant à travers la planète le goût musqué et puissant des calendos, mais les réduire à ce seul fromage eût été une erreur... — (Jean-Jacques Michelet, Chapeaux ronds et idées courtes: roman, Éditions L'Harmattan, 2013)
  2. Qui rappelle le goût du muscat.
    • Des poires musquées.
  3. (Vieilli) (Figuré) (Familier) Qui a trop d’apprêt, de recherche, qui affecte les ornements futiles.
    • Écrivain, orateur, poète musqué.
    • Style musqué, phrases musquées.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

musqué \mys.ke\

  1. Participe passé masculin singulier de musquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MUSQUER. v. tr.
Parfumer avec du musc. Musquer une peau, des gants. Gants musqués. Cet homme est toujours musqué. Il se dit aussi de Certaines choses dont l'odeur a quelque rapport avec celle du musc. Poire musquée. Fig. et fam., Écrivain, orateur, poète musqué, Écrivain, orateur, poète qui a trop d'apprêt, de recherche, qui affecte les ornements futiles. On dit, dans le même sens, Style musqué, phrases musquées. Il vieillit.

Littré (1872-1877)

MUSQUÉ (mu-ské, skée) part. passé de musquer
  • 1Imprégné de musc. Un vêtement musqué. Un homme musqué. Quand un galant musqué lui offre ce service, Rousseau, Ém. V.

    Papier musqué, papier qui sent le musc. Voici le papier musqué pour le premier acte [papier où étaient des vers corrigés] ; il n'y aura qu'à l'ajuster avec quatre petits pains, Voltaire, Lett. d'Argental, 21 déc. 1768.

    Fig. et familièrement. Messe musquée, la dernière messe, où assistent ordinairement les gens du grand monde.

  • 2Il se dit aussi de certaines choses dont l'odeur a quelque rapport avec celle du musc. Les bisons ou bœufs à bosse du nord de l'Amérique ont une si forte odeur, qu'ils ont été appelés bœufs musqués par la plupart des voyageurs, Buffon, Quadrup. t. V, p. 107.

    Rosier musqué, rosier qui porte la rose muscade.

  • 3Qui a la saveur du musc. Poire musquée. Canard musqué.
  • 4 Fig. et familièrement. Qui a trop d'apprêt, de manières, qui affecte les ornements futiles. Écrivain, orateur, poëte musqué. Style musqué. Phrases musquées. Père Ver-Vert cher à plus d'une Hébé, Gras comme un moine et non moins vénérable, Civilisé, musqué, pincé, rangé, Gresset, Ver-Vert, ch. II.

    Comédie musquée, comédie dont le dialogue, manquant de naturel, est semé de petits traits maniérés.

    Paroles musquées, paroles obligeantes et flatteuses, maniérées.

  • 5 Fantaisies musquées, toutes sortes de petits bijoux inutiles qui ne servent qu'à la propreté, ou à la curiosité, qui sont entre les mains des gens élégants, des curieux, Furetière, Dict.

    Fig. On ne saurait avoir trop de fantaisies musquées, ou point musquées, il n'importe [il s'agit d'attachements], Sévigné, 113. Cette Bible et cet Évangile ne répondent pas à toutes les fantaisies musquées des gens, Marivaux, Pays. parv. 2e part.

    L'Académie dit que fantaisies musquées signifie fantaisies singulières, bizarres ; cette locution, qui d'ailleurs a vieilli, n'a que le sens indiqué par Furetière ; seulement elle pouvait se prendre figurément.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MUSQUÉ. Ajoutez :
16 On a dit familièrement envoyer une chose toute musquée, pour dire l'envoyer en l'accompagnant de choses honnêtes, et sans qu'il en coûte ni soins ni argent à celui à qui on l'envoie, Dict. de l'Acad. 1814. (inusité aujourd'hui). Dès que sa pension est échue, le trésorier la lui envoie toute musquée, ib. Deux ans après, savoir en 1680, il [Bossuet] me fit obtenir des dispenses musquées pour ma charge de trésorier de France, lesquelles m'auraient coûté 1400 livres, suivant le tarif de ce temps-là, É. Miller, Pierre Taisand.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « musqué »

Vient de musquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « musqué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
musqué myske

Citations contenant le mot « musqué »

  • Dans le Nord-Mayenne plus de 2.000 ragondins et rats musqués ont été éliminés en une année. Une campagne d'éradication organisée avec la Communauté de communes du Bocage Mayennais vient de se terminer. Des citoyens, bénévoles, des 27 communes ont posé des pièges le long des cours d'eau. France Bleu, Dans le Nord-Mayenne, plus de 2.000 ragondins et rats musqués éliminés !
  • Propriétés principales • Huile de rose musqué bio : anti-âge, régénération des cellules • Huile de noyaux d’abricots bio : renforce le film hydrolipidique • Huile d’argan bio : nourrissante, régénérante • Vitamine E naturelle : antioxydant puissant • Hydrolat de rose bio : tonifiant, astringent, éclat • Beurre de karité bio : hydratant, nourrissant, apaisant • Jus d’aole vera bio : hydratation intense , Crème de Nuit Rose Argan - NA&T Story - Visage - Index des produits cosmétiques - CosmeticOBS - L'Observatoire des Produits Cosmétiques
  • Dans le marais audomarois (62) et plus largement dans toutes ces zones où l’on peut retrouver l’espèce, le rat musqué ronge depuis longtemps le moral des piégeurs professionnels ou bénévoles en charge de sa régulation, comme celui des maraîchers. Terres et Territoires, Nuisibles. De l'Audomarois, le rat musqué remonte jusqu’à Paris - Terres et Territoires
  • Des tortues peintes font le plein de soleil. Et voilà un petit quelque chose qui traverse le plan d’eau. Vite, les jumelles : c’est un rat musqué, plus petit que le castor, avec une queue qui ressemble à celle d’un rat. L’animal est quand même mignon. La Presse, Échappée au parc national des Îles-de-Boucherville

Images d'illustration du mot « musqué »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « musqué »

Langue Traduction
Anglais musky
Espagnol almizclado
Italien muschiato
Allemand moschusartig
Chinois 麝香
Arabe مسكي
Portugais almiscarado
Russe мускусный
Japonais ムスキー
Basque musky
Corse musky
Source : Google Translate API

Synonymes de « musqué »

Source : synonymes de musqué sur lebonsynonyme.fr

Musqué

Retour au sommaire ➦

Partager