La langue française

Musiquer

Définitions du mot « musiquer »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUSIQUER, verbe

Vx ou littér.
A. − Emploi trans.
1. Mettre en musique. Musiquer des vers. Les tramways feux verts sur l'échine Musiquent au long des portées De rails leur folie de machines (Apoll.,Alcools,1913, p.59).Les Grenadiers de Mont-Cornette dont (...) j'avais accepté de faire la musique sur l'instante prière de madame Ugalde (...) ces deux pièces lamentables me donnèrent cent fois plus de mal à musiquer que la triomphante Fille de Madame Angot (L. Schneider, Maîtres opérette fr.,Hervé, Charles Lecoq, 1924, p.229).
2. Moduler, émettre de façon agréable à l'oreille. Rires musiqués. Un homme sera forcé, pour me parler, de musiquer sa voix (Balzac,Mém. jeunes mariées,1842, p.170).
B. − Emploi intrans., fam. ou région. (surtout Centre et Ouest). Exécuter, jouer de la musique. Il avait pu exceller dans les vers latins, musiquer et peindre sans avoir appris (...): sa vocation véritable était d'être homme de peine (Montherl.,Célibataires,1934, p.759).Grimm aimait la musique, jouait du clavecin, ils «musiquèrent» ensemble et devinrent passionément amis (Guéhenno,Jean-Jacques,1948, p.293).
REM. 1.
Musicable, adj.[Correspond à supra A 1] . Qui peut être mis en musique. La limitation de la musique aux sons notables, exécutables (...) a pour conséquence l'édification de toute oeuvre musicale à partir de structures, ou archétypes, qui ont semblé jusqu'à présent les seuls «musicables» (Schaeffer,Rech. mus. concr.,1952, p.146).L'habileté des librettistes Jules Barbier et Michel Carré, et plus encore celle de Gounod, fut de ne prendre dans Goethe que les scènes «musicables» (Dumesnil,Hist. théâtre lyr.,1953, p.149).
2.
Musicant, -ante, adj.,vx. Synon. de musiquant (infra).Au bout d'une heure de ce dialogue musicant, les deux fils de Stépanida, tout à coup pris de la virtuosité bohémienne, se mettaient à jouer, tous les deux à la fois (E. de Goncourt, Zemganno,1879, p.170).
3.
Musiquant, -ante, part. prés. en emploi adj.,vx. [Correspond à supra B] Qui joue de la musique, qui musique. Une maison (...) toujours mangeante, musiquante, chantante, recueillant au passage toutes les notoriétés et toutes les voix jeunes et vieilles (Goncourt,Journal,1867, p.362).
Prononc.: [myzike], (il) musique [myzik]. Étymol. et Hist. 1. a) 1392 «jouer de la musique» en parlant d'un instrument «rendre un son» ici part. prés. adj. instrumens musicans (Eustache Deschamps, L'art de dictier, De Musique ds Œuvres complètes, éd. G. Raynaud, VII, 269); 1583 inf. (Gauchet, Vendanges, p.217); b) 1837 «émettre d'une façon mélodieuse» paroles ... si bien musiquées (Balzac, Confid. Ruggieri, p.306); 2. av. 1574 [éd.] «mettre en musique» (Jodelle, Épithalame de Madame Marguerite ds Œuvres, éd. Marty-Laveaux, II, 118). Dér. de musique*; dés. -er. Bbg. Gohin 1903, p.250.

Wiktionnaire

Verbe

musiquer \my.zi.ke\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire de la musique.
    • Et nous musiquons, sans remords. — (Willy [Henry Gauthier-Villars] et Sidonie-Gabrielle Colette, Claudine à l’école, Le Livre de Poche, 1900, page 148)
    • Un petit moment ! reprit Brulette ; ne le fâchons pas injustement ; ne te dépêche pas de dire qu’il est incapable de musiquer ; car tu penses peut-être, comme sa mère et comme mon grand-père, qu’il a l’esprit bouché à cela, comme autrefois au catéchisme. — (George Sand, Les Maîtres sonneurs, George Bell and sons, 1908, page 44)
  2. Réciter un morceau de musique.
  3. (Par extension) Chanter ordinairement des chansons.
    • […] mais ici, redevenu à peu près sauva­ge, je n’essayais même pas de persuader. J’excellais à la grosse plaisanterie et à musiquer sans prétention. Le capitaine T. me disait quelquefois que j’étais aussi troupier que les autres. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 99)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MUSIQUER (mu-zi-ké)
  • 1 V. n. Terme familier. Faire de la musique. Après dîner on fit apporter de la musique ; nous musiquâmes tout le jour au clavecin du prince, Rousseau, Conf. VIII.
  • 2 V. a. Mettre en musique. Il n'y a pas six vers de suite qu'on puisse musiquer, Diderot, cité par CASTIL BLAZE, l'Art des vers lyriques, p. 103. Presque tous les maîtres ont musiqué le Demofonte, l'Artaserse, la Didone, Castil Blaze, l'Opéra italien, Introduction.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « musiquer »

Dérivé de musique avec la terminaison -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « musiquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
musiquer myzike

Citations contenant le mot « musiquer »

  • « La musique n’est pas du tout une chose, mais une activité », nous dit Christopher Small. S’il préfère utiliser le verbe « musiquer » plutôt que jouer ou écouter de la musique, c’est qu’il veut libérer l’analyse de l’expérience musicale de la tyrannie de l’œuvre. Celle-ci est au service de la performance, non l’inverse. De la composition à l’écoute, à la danse ou au fredonnement solitaire, en passant par l’histoire, les institutions et les espaces de la vie musicale, Small part à la chasse de tout ce qui dote la musique de significations sans cesse renouvelées. France Musique, " Musiquer " de Christopher Small - Sélection du Prix France Musique des Muses 2020
  • « Musiquer » doit être une expérience collective, qui permette à chacun de tisser des relations au monde. Aussi Small scrute-t-il avec un œil critique « le monde de la musique concertante (entendez symphonique) occidentale », ses lieux de concert, sa politique de programmation (« un monde musical mercantile et non participatif »), la place du chef d’orchestre, la sacralisation de la chose écrite, autant de situations, on l’aura compris, qui risquent de mettre en péril le « musiquer ». , Une théorie du « musiquer » par Christopher Small « À Emporter « ResMusica

Images d'illustration du mot « musiquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « musiquer »

Langue Traduction
Anglais music
Espagnol música
Italien musica
Allemand musik-
Chinois 音乐
Arabe موسيقى
Portugais música
Russe музыка
Japonais 音楽
Basque musika
Corse musica
Source : Google Translate API

Synonymes de « musiquer »

Source : synonymes de musiquer sur lebonsynonyme.fr

Musiquer

Retour au sommaire ➦

Partager