La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « muraillement »

Muraillement

Variantes Singulier Pluriel
Masculin muraillement muraillements

Définitions de « muraillement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Muraillement, subst. masc.a) Action de murailler, de soutenir par des murs. Muraillement d'un canal, d'un puits de mine. On n'a recours au muraillement et au bétonnage que dans les travers-bancs [galerie perpendiculaire aux lignes de niveau des couches] (E. Schneider, Charbon,1945, p. 237).b) Résultat de cette action, ouvrage de maçonnerie. En bas du puits, il faisait très frais, et dans la galerie de roulage (...) soufflait un vent glacé, dont la violence tournait à la tempête, entre les muraillements étroits (Zola, Germinal,1885, p. 1161).V. accrocher ex. 1.c) Métall. ,,Enveloppe extérieure d'un haut fourneau. Double muraillement`` (Lar. Lang. fr., Lexis 1975, Hachette 1980). [myʀ ɑjmɑ ̃], [-a-]. 1reattest. 1773 (Monnet, Exploit. des mines, p. 137 ds DG); de murailler, suff. -(e)ment1*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

muraillement \my.ʁaj.mɑ̃\ masculin

  1. Action de murailler, résultat de cette action.
    • Une petite porte, basse et louche, qui interrompait le muraillement, leur apparut. — (Jules Verne, Les Cinq Cents Millions de la Bégum, Hetzel, 1879, chapitre XVI)
    • La structure métallique qui reposerait sur le fond du Détroit devait ensuite recevoir un muraillement intérieur de maçonnerie. — (Jean-Pierre Navailles, Le tunnel sous la Manche: deux siècles pour sauter le pas, 1802-1987, 1987)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MURAILLEMENT (mû-râ-lle-man, ll mouillées) s. m.
  • Maçonnerie en briques dont on revêt les puits d'une mine.

    Travail qui a pour but de fortifier les ouvrages par la construction de murs. Nous avons voulu savoir quel avait été l'avancement maximum d'un chantier avec muraillement dans le tunnel de Blaisy, Burat, Constitutionnel, 4 sept. 1858.

    Terme de métallurgie. Double muraillement, murs extérieurs d'un haut fourneau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « muraillement »

Murailler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Mot dérivé de murailler, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « muraillement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muraillement myrajœmɑ̃

Citations contenant le mot « muraillement »

  • L’écoulement de l’eau a également représenté un handicap non négligeable résolu par un solide muraillement en marbre et un réseau de rigoles maçonnées. Aujourd’hui inutiles, trois cheminées d’aération avaient été prévues pour évacuer vers la surface les abondantes fumées des locomotives à vapeur, puis plus tard des motrices à gasoil. midilibre.fr, Saint-Pons-de-Thomières : un autre pays au bout du tunnel - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « muraillement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « muraillement »

Langue Traduction
Anglais wall
Espagnol pared
Italien parete
Allemand mauer
Chinois
Arabe حائط
Portugais parede
Russe стена
Japonais
Basque horma
Corse muru
Source : Google Translate API

Synonymes de « muraillement »

Source : synonymes de muraillement sur lebonsynonyme.fr

Muraillement

Retour au sommaire ➦

Partager