La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « moyenner »

Moyenner

Définitions de « moyenner »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOYENNER, verbe trans.

Vieilli. Mener des tractations pour un arrangement entre deux parties. Synon. arranger.Ils avaient admis dans la société deux éléments inconciliables, entre lesquels ils ne pouvaient que moyenner des arrangements, et jamais les amener à une union intime (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois,1807, p. 198).On a essayé l'autre jour à Chamarande de moyenner une réconciliation entre W. [Walewski] et Morny (Mérimée, Lettres Ctessede Montijo,1862, p. 225):
... le roi, qui depuis cinq ou six mois devenait chaque jour plus ennemi des résolutions décisives, avait envoyé son fils chez le ministre des finances afin de moyenner un raccommodement avec le vieux maréchal... Stendhal, L. Leuwen,t. 3, 1835, p. 358.
Fam. Il n'y a pas moyen de moyenner. Il est impossible d'arriver à un résultat. (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Moyenneur, subst. masc.,vx. Personne qui s'entremet, qui mène une tractation. La méthode du premier, de cet artificieux Bouillon, c'est de se rendre nécessaire de tous côtés, de nouer avec tous, puis de retenir tous les fils dans sa main, et de rester, en fin de compte, le maître et le moyenneur des situations (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 12, 1856, p. 309).
Prononc. et Orth. : [mwajεne], [-je-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. « atteindre le milieu de » moyeneir ses jors (Sermons St Bernard, 29, 14 ds T.-L.), − fin xives. « diviser en deux » moianner ou deviser par le milieu (Roques, t. II, 7 337, p. 251); 2. ca 1225 « procurer quelque chose par sa médiation » fait et moianne (Gautier de Coinci, Miracles Vierge, éd. V. F. Koenig, II Mir. 23, 228); 1640 moyen de moyenner « possibilité de réussir » (Oudin Curiositez); 1845 fam. il y a moyen de moyenner (Besch.). Dér. de moyen subst., dés. -er. Bbg. Quem. DDL t. 19 (s.v. moyen de moyenner).

Wiktionnaire

Verbe - français

moyenner \mwa.je.ne\ ou \mwa.jɛ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Procurer quelque chose par son entremise.
    • Madame veuve Desroches avait moyenné de longue main ce mariage à son fils, malgré l’obstacle énorme que présentait un certain Cochin, fils de l’associé commanditaire des Matifat, jeune employé au Ministère des Finances. — (Honoré de Balzac, La Maison Nucingen, 1838)
  2. Trouver une solution malgré certaines difficultés.
    • Et puis, après tout ce n’est pas si grave, on a déjà connu de plus grosses pertes, rien ne sert de s’alarmer, on finira bien par trouver un moyen de moyenner. — (L’Aut’Journal, 21 août 2008)
    • J’ai toujours pensé qu’il y avait moyen de moyenner puis d’arranger les choses en tenant compte des opinions. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, 14 novembre 1996)
  3. (Mathématiques) Calculer une moyenne.
    • L'utilisation d'une caméra infrarouge permettant de moyenner l'ensemble des pixels selon y et z autorise cette analyse à partir d'un point source ou d'une répartition spatiale quelconque, sur la surface en x = 0 […]. — (Jean-Christophe Batsale, André Chrysochoos, Hervé Pron & Bertrand Wattrisse, « Analyse thermographique du comportement des matériaux », chap. 16 de Mesures de champs et identification en mécanique des solides, sous la direction de Michel Grédiac & François Hild, Éditions Lavoisier, 2011, p. 493)
    • Un moyen simple de s'y prendre (il en existe beaucoup d'autres) est par exemple de moyenner l'ensemble des vecteurs produits qu'il a achetés dans le passé: P = K × (V1 + V2 + ... + Vn) où : ✓ K une constante de normalisation. — (Big Data et Machine Learning : Les concepts et les outils de la data science, par Pirmin Lemberger, Marc Batty, Médéric Morel & Jean-Luc Raffaëlli, 3e édition, Éditions Dunod, 2019)
  4. (Argot) Marchander ; négocier
    • Mais quand j'ai pas de quoi payer
      Toujours moyen de moyenner.
      — ($-Crew, On va le faire, 2016)
  5. (Argot) Séduire.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOYENNER. v. tr.
Procurer quelque chose par son entremise. Moyenner un accommodement, une entrevue, une réconciliation entre deux personnes. Il est vieux.

Littré (1872-1877)

MOYENNER (mo-iè-né ; plusieurs disent moi-ièné) v. a.
  • Procurer par entremise, par secours. Si Clarice une fois est en notre puissance, Crois que c'est un bon gage à moyenner l'accord, Et rendre en le faisant ton parti le plus fort, Corneille, la Veuve, III, 1. Que le prêtre approche de l'autel comme Jésus-Christ, par sa puissance ; qu'il y assiste comme un ange, par son respect ; qu'il y serve comme un saint, par la pureté de sa vie ; qu'il y offre les vœux du peuple comme un pontife, par sa charité envers le prochain ; qu'il y moyenne la paix comme médiateur, par son zèle pour la gloire de Dieu, Bourdaloue, Exhort. sur la dignité et les dev. du prêtre, II. Pendant la guerre de Lamia, Antipater fit prisonniers plusieurs Athéniens ; Xénocrate fut député de la république pour moyenner leur délivrance auprès d'Antipater, Fénelon, Xénocrate. L'empereur avait moyenné la paix entre la Suède et le Danemark, Saint-Simon, 85, 400.

    Populairement. Il n'y a pas moyen de moyenner, c'est-à-dire la chose est impossible.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et pourra ledit dean [doyen] quenoistre [connaître], ordener, prononcer et meeisner sur ledit descort, Du Cange, mediare.

XVe s. Semblablement y envoya le comte Palatin et les Suisses pour moyenner et pacifier, Commines, VII, 3.

XVIe s. Ceste Hersilia depuis fut cause de moyenner et traitter appointement entre les Sabins et ceulx de Rome, Amyot, Rom. 20. Le plaisir parfaict et divin que la vertu nous moyenne, Montaigne, I, 70.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moyenner »

Moyen 1 et 2. On a dit moyenneur dans le sens de médiateur : Stancarius disoit que Jesus Christ estoit nostre moyenneur seulement en sa nature humaine, sans aucun regard de la divinité, Beze, Vie de Calvin, p. 140.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dénominal de moyen (« trouver, employer un moyen ») ou moyenne (« faire la moyenne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moyenner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moyenner mwajɛne

Citations contenant le mot « moyenner »

  • Ne pourriez-vous pas insister pour que ces commerçants offrent un service bilingue ? Ne pourriez-vous pas les obliger à servir les clients dans la langue de leur choix, un peu comme le fait la Commission de la capitale nationale envers ceux qui louent ses espaces commerciaux dans le marché By ? N’y a-t-il pas moyen de moyenner ? La Voix de l’Est, «I went to the market» | Denis Gratton | Chroniques | La Voix de l’Est - Granby

Images d'illustration du mot « moyenner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « moyenner »

Langue Traduction
Anglais average
Espagnol promedio
Italien media
Allemand durchschnittlich
Chinois 平均
Arabe معدل
Portugais média
Russe средний
Japonais 平均
Basque batezbesteko
Corse media
Source : Google Translate API

Moyenner

Retour au sommaire ➦

Partager