La langue française

Moukère, mouquère

Sommaire

  • Définitions du mot moukère, mouquère
  • Étymologie de « moukère »
  • Phonétique de « moukère »
  • Citations contenant le mot « moukère »
  • Traductions du mot « moukère »
  • Synonymes de « moukère »

Définitions du mot « moukère, mouquère »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUKÈRE, MOUQUÈRE, subst. fém.

A. − Femme maghrébine. Les vedettes se croient obligées à des torsions de croupe et à des ballottements de la poitrine, du genre «moukère» (...) qui plaît infiniment à ces salles d'Orientaux (Morand,New-York, 1930, p.169).La fatma, elle me fait signe de venir, de monter dans son gourbi (...). Elle me prend la main, la moukère, elle me la retourne, elle me regarde dedans, les paumes... de tout près, avec la lampe. Elle va me faire les lignes (Céline,Mort à crédit, 1936, p.259).
B. − Arg. et pop. Femme, maîtresse, prostituée. Le citoyen se précipita sur le sac à main d'une dame et s'enfuit au pas de course. La mouquère se mit à brailler (Queneau,Loin Rueil, 1944, p.64).
Prononc. et Orth.: [mukε:ʀ]. Rob., Lar. Lang. fr.: -kère ou -quère; Aragon, Beaux quart., 1936, p.62: -khère. Étymol. et Hist. 1863 moukeiras plur. (A. Camus, Bohêmes du drapeau, pp.67 et 174); 1863 moukères (Id., ibid., p.208); 1885 mouqueires (Méténier, Lutte, p.92 ds Sain. Lang. par., p.160); 1888 mouquère (d'apr. FEW t.6, 3, p.200b); 1897 mouquère (A. Daudet, La Fédor, p.56 ds Pauli). Empr. au sabir algérien moukera, mouchéra «femme» (1830, Dict. de la lang. franque ou petit mauresque, Marseille, pp.17 et 34) et celui-ci à l'esp. mujer «id.», du lat. mulier «id.». Cf. Lanly, p.42: ,,La moukère (ou la mouquère): c'est à l'origine un mot espagnol (mujer) adopté d'abord par l'arabe. La jota espagnole correspond exactement au [hFa] arabe: la prononciation k est donc le fait d'Européens non espagnols``. Fréq. abs. littér.: 14. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p.284 (s.v. mouquère).

Wiktionnaire

Nom commun

moukère \mu.kɛʁ\ féminin

  1. Femme du Maghreb.
    • On racontait sur eux des choses étranges : chacun possédait au pays deux ou trois moukères et au moins une douzaine de moutchatchous ; on se demandait comment ils faisaient pour les distinguer les uns des autres d'autant plus qu'ils s'appelaient tous Mohamed et n'avaient pas de nom de famille. — (Jean Anglade, La vie quotidienne des immigrés en France de 1919 à nos jours, chap. 6 : Les Algériens, Hachette, 1976)
  2. (Vieilli) (Algérie) Prostituée.
    • – J’aimerais…
      – Quoi donc, mon garçon, demanda Dickson en voyant rougir son élève.
      – Voir danser les moukères dans l’un ou l’autre café arabe ! confessa le jeune homme un peu confus.
      — (Jean Ray, Le Royaume introuvable, 1933, éd. 1998)
  3. (Argot) (Péjoratif) (Par extension) Femme en général.
    • Je pénètre dans chacune d'elles et je vois des fringues, tantôt d'hommes, tantôt de moukères, accrochées aux patères. — (Frédéric Dard, Fais gaffe à tes os, Fleuve noir, 1956)
    • Puis comme y avait deux trois moukères
      On s'est farci un strip-poker
      — (Pierre Perret, Olga, Adèle, 1971)
    • Elle arrache sa chemise d’hosto, en toile rêche, la fout au sol. Pas mal bousculée, la moukère. — (San-Antonio, Turlute gratos les jours fériés , Fleuve Noir, 1995).

Nom commun

mouquère \mu.kɛʁ\ féminin

  1. (Algérie) Variante orthographique de moukère.
    • La mouquère se mit à brailler et un flicard trissa derrière le truand en déclarant à haute voix qu’il serait infiniment heureux d’avoir la collaboration bénévole de quelques contribuables en vue de la capture de ce dangereux malfaiteur mais l’autre qui n’était pas un tocard se jeta dans une maison que Jacques qui avait commencé une exploration méthodique de la capitale savait être à double entrée. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, pages 57-58)
    • Il donna un bon pourboire au pompiste.
      – Alors, mon brave !... 732… Et les Arabes ! lui dit-il joyeusement en partant.
      L’homme nous considéra avec ahurissement. Nous le saluâmes encore une fois et nous fonçâmes à toute vitesse vers cette ville magnifique devant laquelle, en 732, s’était joué le destin du monde occidental.
      Mon oncle sifflotait allègrement :
      – Travadja, la mouquère, travadja, bono !
      Mélodie bien connue des voyageurs de ce temps-là.
      — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, pages 151-152)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « moukère »

(Date à préciser) De l’arabe algérien, lui-même de l’espagnol mujer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moukère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moukère mukɛr

Citations contenant le mot « moukère »

  • RELIGION - Pas seulement la moukère (1), les enfants de la moukère et même les rabbins. Entendez-vous dans nos villes et nos campagnes mugir ces féroces appels à une laïcité pure et dure? A l'université, c'est la nouvelle lubie alors que la loi est claire: il n'est absolument pas interdit de porter le voile. La loi ne le prohibe que dans les écoles, collèges et lycées. Les facultés sont dotées d'un statut d'autonomie par rapport aux autres services publics, en vertu de la "franchise universitaire" héritée du Moyen Age. "L'article L 811-1 du Code de l'éducation prévoit que les usagers de l'enseignement supérieur disposent de la liberté d'expression, sous réserve de ne pas troubler l'ordre public", note Nicolas Cadène, rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité. Mais ceux qui troublent l'ordre public sont d'abord ces enseignants pris d'un prurit laïcard. Le HuffPost, Cette laïcité bas-de-plafond qui ravagea la moukère | Le HuffPost
  • Les deux candidats à la mairie de Paris ont comme devise "la psychologie y'en a qu'une : défourailler en premier". Et prenant de vitesse Rachida la mouquère, Anne l'espingouine et Cédric le matheux, ils ont défouraillé en premier en annonçant qu'ils avaient un plan pour envoyer les punaises de lit manger les pissenlits par la racine. Atlantico.fr, Les Tontons flingueurs (Danielle Simonnet et Benjamin Griveaux) vont s'attaquer aux nuisibles ! | Atlantico.fr
  • LREM ressemble de plus en plus aux caricatures faites : Une bande de dégénérés incultes en goguette dans les couloirs des palais de la République, perdus dans les rêves d'adolescents attardés des invertis, au service d'un petit ambitieux sans foi ni loi, que sa mouquère prend pour Jeanne d'Arc, et qui se voit en Jupiter des minus. Ces gens sont une véritable légion du désastre emmenée par un minable tribun de préau d'école qui complote comme un gosse impubère, en faisant exploser le connomètre avec un sourire idiot. Valeurs actuelles, La République en marche en fait-elle trop ? | Valeurs actuelles

Traductions du mot « moukère »

Langue Traduction
Anglais mouker
Espagnol mouker
Italien mouker
Allemand mouker
Chinois 穆克
Arabe موكر
Portugais mouker
Russe mouker
Japonais ムカー
Basque mouker
Corse muker
Source : Google Translate API

Synonymes de « moukère »

Source : synonymes de moukère sur lebonsynonyme.fr
Partager