La langue française

Mouillade

Sommaire

  • Définitions du mot mouillade
  • Étymologie de « mouillade »
  • Phonétique de « mouillade »
  • Citations contenant le mot « mouillade »
  • Images d'illustration du mot « mouillade »
  • Traductions du mot « mouillade »
  • Synonymes de « mouillade »

Définitions du mot mouillade

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUILLADE, subst. fém.

A. − TECHNOL. ,,Opération qui consiste à mouiller les feuilles sèches de tabac pour les amollir et les assouplir, afin de pouvoir les mettre en manoques et en balles, avant de les livrer à l'entrepôt`` (Fén. 1970). De ces ateliers, les feuilles [de tabac] sont portées à la mouillade (Wurtz,Dict. chim.,t.3, 1878, p.181).
B. − Rare et vieilli
1. Fait de se faire mouiller par la pluie. Nous n'avons pu faire qu'une promenade cette semaine. Hier, nous en avons essayé une en mer et nous avons été trempés. Cette mouillade, jointe à un mal de ventre, m'avait assombri (Flaub.,Corresp.,1875, p.274).
2. Synon. de mouillette (v. ce mot A 1).Delestang, d'un air tranquille, trempait de longues mouillades dans son café au lait (Zola,E. Rougon,1876, p.178).
Prononc.: [mujad]. Étymol. et Hist. 1765 sens A supra (Encyclop. t.15, p.789a). Dér. de mouiller*; suff. -ade*.

Wiktionnaire

Nom commun

mouillade \mu.jad\ féminin

  1. Action d’humecter les feuilles sèches du tabac, pour les rendre plus souples.
    • Il fut reconnu, plus tard, que les tabacs de Morlaix étaient mal travaillés et qu'aux ateliers royaux de cette ville, la mouillade des feuilles était faite avec de l'eau de mer très sale, puisée dans le port vaseux. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.121)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MOUILLADE (mou-lla-d', ll mouillées) s. f.
  • Action d'humecter les feuilles sèches du tabac, pour les rendre plus souples. Mouillades des râpés secs, Instruct. 30 juin, 1832, art. 219.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mouillade »

Mouiller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir mouiller
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouillade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouillade mwilad

Citations contenant le mot « mouillade »

  • Dans sa jeunesse, après quelques années passées à Fumel, elle arrive dans la Cité du tabac et des Pompons bleus en 1952. Lucienne – que ses amis appellent affectueusement « Lulu » – intègre rapidement la manufacture. Elle y a travaillé durant vingt-cinq ans, ce n’est que le 31 décembre 1977 qu’elle prend sa retraite, bien méritée. Elle a commencé à la « mouillade » : « C’était dur, le tabac était trempé. On le faisait manuellement avant que cette tâche soit automatisée », se souvient-elle. SudOuest.fr, Lot-et-Garonne : quatre générations réunies pour fêter les 100 ans de Lucienne

Images d'illustration du mot « mouillade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mouillade »

Langue Traduction
Anglais wet
Espagnol mojado
Italien bagnato
Allemand nass
Chinois 湿
Arabe مبلل
Portugais molhado
Russe влажный
Japonais ぬれた
Basque bustia
Corse umitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouillade »

Source : synonymes de mouillade sur lebonsynonyme.fr
Partager