La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mouette mélanocéphale »

Mouette mélanocéphale

Variantes Singulier Pluriel
Féminin mouette mélanocéphale mouettes mélanocéphales

Définitions de « mouette mélanocéphale »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

mouette mélanocéphale \mwɛt me.la.nɔ.se.fal\ féminin.

  1. (Ornithologie) Espèce d’oiseau palmipède marin, à capuchon noir en période nuptiale et aux ailes uniformément grises.
    • Semblable à la mouette rieuse avec qui elle vit constamment, la mouette mélanocéphale ne s’en distingue que par le dessous de ses ailes blanc et par sa tête et son cou entièrement noirs. — (Georges Vlassis, Oiseaux en Camargue, 1990)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mouette mélanocéphale »

De mouette et mélanocéphale, « à tête noire ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouette mélanocéphale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouette mélanocéphale mwɛt melanɔsefal

Évolution historique de l’usage du mot « mouette mélanocéphale »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « mouette mélanocéphale »

  • Plus au nord du département, aux abords lagunaires de Salses les observateurs confirment au printemps dernier l’installation de trois nouvelles espèces nicheuses. Un couple de canard Fuligule milouin a été observé avec trois jeunes, ainsi que deux espèces de laridés : la Mouette rieuse et la Mouette mélanocéphale, (habituellement observées qu’en hiver), malheureusement leur couvaison s’est soldée par un échec. lindependant.fr, Ces nouveaux oiseaux qui s'installent en Roussillon - lindependant.fr
  • Plusieurs milliers d’oiseaux pour certaines espèces, comme les oies bernaches, les bécasseaux Sanderling ou encore la mouette mélanocéphale. « Il est donc nécessaire d’y interdire les chiens, précise Paul Chauvin, maire. Bien entendu, cela ne peut se faire que dans un esprit de pédagogie, de communication et de concertation », ajoute le maire. Les zones du littoral qui n’accueillent pas ces concentrations d’oiseaux, plages de l’Avant-Port, des Godelins et du Corps-de-Garde restent donc des lieux autorisés, en hiver, pour les animaux de compagnie à quatre pattes. Le Telegramme, Oiseaux hivernants : deux zones de quiétude à Binic-Étables - Binic - Etables-sur-Mer - Le Télégramme
  • À l’abri derrière le cordon dunaire, le site du lac de Léon et du courant d’Huchet se situe sur un axe majeur de migration. Aussi, cette animation sera assurément l’occasion de découvrir et d’observer le comportement de toutes sortes de canards, qu’ils soient colverts, chipeaux, siffleurs ou souchets, mais aussi nombre d’autres migrateurs, comme la mouette mélanocéphale ou tridactyle, le grèbe huppé, la foulque macroule, le cygne tuberculé, la spatule blanche ou encore le balbuzard pêcheur. SudOuest.fr, Léon : à la découverte des oiseaux de la réserve naturelle
  • Si la mouette rieuse constitue la plus grande et la plus spectaculaire des espèces présente sur l’étang, une vingtaine d’autres oiseaux nicheurs s’y reproduisent. Parmi eux, des espèces d’intérêt patrimonial comme les canards souchet, fuligule milouin, guifette moustac, grèbe à cou noir, grèbe huppé, mouette mélanocéphale, nette rousse, rousserolle turdoïde. , Craintilleux.. L’étang de la Ronze, lieu de nidification

Images d'illustration du mot « mouette mélanocéphale »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Mouette mélanocéphale

Retour au sommaire ➦

Partager