La langue française

Morfondure

Sommaire

  • Définitions du mot morfondure
  • Étymologie de « morfondure »
  • Phonétique de « morfondure »
  • Traductions du mot « morfondure »
  • Synonymes de « morfondure »

Définitions du mot morfondure

Trésor de la Langue Française informatisé

MORFONDURE, subst. fém.

A. − MÉD. VÉTÉR., vieilli. Catarrhe nasal du cheval. Ce cheval jette des naseaux, mais ce n'est qu'une morfondure (Ac.).
B. − Fluxion de poitrine chez le chien (d'apr. Duchartre 1973).
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀfɔ ̃dy:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1393 (Arch. Lille, compte 16123, fol. 58: Lotart Frumant perdi ... un cheval par morfondure pour le grant chaleur qu'il faisoit ds IGLF). Dér. de morfondre*; suff. -ure*.

Wiktionnaire

Nom commun

morfondure \mɔʁ.fɔ̃.dyʁ\ féminin

  1. (Médecine vétérinaire) Sorte de catarrhe nasal qui vient aux chevaux lorsqu’ils ont été saisis du froid après avoir eu chaud.
    • Ce cheval jette des naseaux, mais ce n’est qu’une morfondure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORFONDURE. n. f.
T. d'Art vétérinaire. Sorte de catarrhe nasal qui vient aux chevaux lorsqu'ils ont été saisis du froid après avoir eu chaud. Ce cheval jette des naseaux, mais ce n'est qu'une morfondure.

Littré (1872-1877)

MORFONDURE (mor-fon-du-r') s. f.
  • Ancien terme de vétérinaire. Le catarrhe nasal ou coryza du cheval.

HISTORIQUE

XVe s. Et porra estre que l'un de ses chevaulx se recroira, ou demourra par aucun accident de morfonture, de releveure, ou d'aultre chose, Les 15 joyes de mariage, p. 82.

XVIe s. La poulaille d'Inde craint la morfondure et les gouttes, De Serres, 363. La roigne leur avient [aux brebis] au dos, par pluies et morfondures, se donne et prend comme peste, De Serres, 987.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MORFONDURE, s. f. (Maréchal.) maladie du cheval, qui consiste dans un écoulement de matiere par les naseaux, différent de la morve. C’est proprement ce qu’on appelle rhume dans l’homme. Elle fait plus ou moins tousser le cheval, & lui cause des battemens de flanc, accompagnés d’un grand dégoût.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « morfondure »

Morfondu. Au XVIe siècle, on disait aussi morfondement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « morfondure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
morfondure mɔrfɔ̃dyr

Traductions du mot « morfondure »

Langue Traduction
Anglais morfondure
Espagnol morfondure
Italien morfondure
Allemand morfondure
Chinois morfondure
Arabe مورفوندور
Portugais morfondure
Russe morfondure
Japonais 形態素
Basque morfondure
Corse morfondura
Source : Google Translate API

Synonymes de « morfondure »

Source : synonymes de morfondure sur lebonsynonyme.fr
Partager