La langue française

Mondaniser

Sommaire

  • Définitions du mot mondaniser
  • Étymologie de « mondaniser »
  • Phonétique de « mondaniser »
  • Citations contenant le mot « mondaniser »
  • Images d'illustration du mot « mondaniser »
  • Traductions du mot « mondaniser »
  • Synonymes de « mondaniser »

Définitions du mot « mondaniser »

Trésor de la Langue Française informatisé

Mondaniser, verbe trans.a) [Correspond à supra A] Rendre mondain. Les rationalistes anti-chrétiens (...) qui veulent dissoudre l'Église ou la mondaniser choquent ma probité (Amiel, Journal, 1866, p.490).b) Mettre à la portée des gens du monde. De la huitième à la philosophie, tout y obéissait à la même force motrice: une pédagogie très forte et toujours identique. C'était l'heure de choix durant laquelle les maîtres, mondanisant la science, livraient le secret de réussir avec un mince acquis (Estaunié, Empreinte, 1896, p.78). [mɔ ̃danize], (il) mondanise [mɔ ̃dani:z]. 1resattest. 1510 trans. «rendre mondain» et intrans. «agir ou parler en homme du monde» (Gringore, L'Espoir de paix, éd. A. de Montaiglon et Ch. d'Héricault, I, 170, 181), 1511 part. prés. «se conduire conformément aux coutumes du monde» (Lemaire de Belges, La Concorde des deux langages ds Œuvres, éd. A.J. Stecher, t.3, p.122); dér. sav. de mondain, suff. -iser*.

Wiktionnaire

Verbe

mondaniser \mɔ̃.da.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre mondain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MONDANISER (mon-da-ni-zé) v. a.
  • Rendre mondain.

HISTORIQUE

XVIe s. Mondaniser, Cotgrave Les vieux soldats les entreprenoient, les prenoient en main, les mondanisoient, si bien qu'en peu de temps on ne les eust reconnus, Brantôme, Capit. franç. t. IV, p. 63, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MONDANISER. Ajoutez :

V. réfl. Se mondaniser, devenir mondain. Les carmélites elles-mêmes se mondanisaient, se sécularisaient quelque peu, quoiqu'elles ne reçussent point de pensionnaires, De Lescure, Journ. offic. 8 sept. 1875, p. 7669, 3e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mondaniser »

Mondain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De mondain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mondaniser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mondaniser mɔ̃danize

Citations contenant le mot « mondaniser »

  • Autant dire que le beau monde parisien se presse pour avoir une réservation, boire des coups et mondaniser devant le plus beau coucher de soleil de Paris. , Edo : le resto avec Mory Sacko sur la terrasse du Palais de Tokyo
  • « Donc, quand le pape François renonce à tous les aspects de l’identité historique de l’Eglise et qu’il l’assimile à l’idéologie et au langage du monde, il fait un choix des plus hasardeux. Il voudrait faire en sorte que le monde soit chrétien au grand risque de plutôt mondaniser l’Eglise ». – Autrement dit, de lui donner l’esprit du monde.   FSSPX.Actualités / FSSPX.News, L’après-coronavirus selon le pape François - FSSPX.Actualités / FSSPX.News
  • Autre rendez-vous très prisé des lieux : un rooftop épatant, à condition qu’il fasse beau, où l’on se contente de prendre un verre, mondaniser et admirer la vue. Pas de restauration possible. , Hôtel National des Arts et Métiers : le nouveau spot branché du Marais
  • La paix revenue, elle redevient ce qu'elle est: une vraie beauté de la haute société qui se demande ce qu'elle va bien pouvoir faire de sa vie. Ce sera le journalisme. D'abord à "Elle" avec Hélène Lazareff , puis à "Vogue" où on l'engage pour ses relations dans le Tout-Paris. C'est mal la connaître qu'imaginer qu'elle va se contenter de mondaniser pour le journal. En six ans, elle en devient la rédactrice-en-chef et crée un style: les meilleurs photographes (Guy Bourdin, William Klein, Irving Penn) et les meilleures plumes (Nourrissier, Déon…). Audacieuse, elle n'a pas peur de choquer, fait un jour poser des mannequins sur le Mur de Berlin et met en couverture d'un numéro une top-modèle noire. Là, c'est trop pour le groupe Condé Nast: elle est licenciée. Les provocations de la France grand chic passent complétement par-dessus la tête de ces Américains qui ne songent qu'à leurs annonceurs publicitaires et ne veulent jamais prendre à rebrousse-poil leurs lecteurs. Qu'importe: chassée de la presse, Edmonde publie son premier roman: "Oublier Palerme". Un vrai règlement de comptes: l'histoire d'une petite sicilienne partie pour New York où elle entre à Fair, un grand journal qui ressemble comme deux gouttes d'eau à "Vogue". C'est une grande fresque: l'Amérique, la Sicile, l'amour, la presse, le chagrin. Un succès immédiat et, cerise sur le gâteau, le Prix Goncourt. La troisième carrière d'Edmonde est lancée: elle sera romancière. , Elle est morte à 95 ans - Edmonde Charles-Roux, femme du monde
  • Infirmière, elle soigne beaucoup de légionnaires, devient extrêmement populaire, notamment auprès des Tchèques dont elle comprend la langue, et sera faite caporal d’honneur de la Légion étrangère, une distinction dont elle restera aussi fière que de sa croix de guerre et de sa Légion d’honneur où elle atteindra le grade de grand officier. La paix établie, elle redevient ce qu’elle est : une vraie beauté du gratin qui se demande ce qu’elle va bien pouvoir faire de sa vie. Pas question de se ranger en annonçant ses fiançailles dans le carnet mondain du « Figaro ». Avec la souplesse des petits chats, qui retombent toujours sur leurs pattes, elle atterrit dans la presse. Elle est belle, elle a un merveilleux carnet d’adresses plein de De… et de Du…, la presse féminine l’accueille à bras ouverts. D’abord à « Elle », avec Hélène Lazareff, puis à « Vogue ». Mais c’est mal la connaître d’imaginer qu’elle va se contenter de mondaniser pour le journal. Ce n’est pas le champagne qu’elle veut faire couler, c’est l’encre. , Edmonde Charles-Roux Une héroïne française
  • Mon cher François Vauclin, vous manquez singulièrement de foi. Comme disait Sarkozy, un instituteur n'est pas un prêtre et vice-versa. A force de mondaniser la mission du prêtre, vous êtes sûr de ne plus avoir de prêtre du tout, ça c'est sûr! Au lieu de vos théories fumeuses et soixante-huitardes, je préfère largement mieux faire confiance en l'expérience solide du passé. En Corée, l'évangile est arrivé grâce à des non baptisés intéressés simplement par le christianisme. Le christianisme s'y est répandu sans la présence de prêtres pendant 50 ans. Voila la vérité. Autrement dit, n'ayez pas peur du manque de prêtre et prenez simplement votre vie de chrétien au sérieux. Cherchez d'abord le Royaume comme disait Jésus et le reste vous sera donné par surcroît. , Le dur métier de prêtre... : États d'âme

Images d'illustration du mot « mondaniser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mondaniser »

Langue Traduction
Anglais socialize
Espagnol socializar
Italien socializzare
Allemand sozialisieren
Chinois 社交
Arabe خلق صداقات
Portugais socializar
Russe общаться
Japonais 社交する
Basque sozializatzeko
Corse socializà
Source : Google Translate API

Synonymes de « mondaniser »

Source : synonymes de mondaniser sur lebonsynonyme.fr
Partager