La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mirette »

Mirette

Définitions de « mirette »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIRETTE, subst. fém.

A. − Au plur., fam. Œil. Voilà bien ces yeux dont la flamme traverse le crépuscule; ces subtiles et terribles mirettes, que je reconnais à leur effrayante malice (Baudel., Poèmes prose, 1867, p.26).Eh bien! Je sais qu'elles sont un peu de travers, mes mirettes, mais de là à dire que je louche (Aragon, Beaux quart., 1936, p.367).Le petit homme rose put ouvrir plus grand encore ses larges mirettes quand parut Georges Cadoudal (La Varende, Cadoudal, 1952, p.64).V. fiole ex. de Céline, Mort à crédit, 1936, p.255.
Rare, au sing. Si y a jamais qu'ces quat'jours-là pour me tomber sur la mirette, je suis pas près d'attraper un compère-loriot (Courteline, Les Gaîtés de l'escadron, 1895ds Cellard-Rey 1980).
B. − TECHNOLOGIE
1. ,,Outil servant aux maçons pour rejointoyer; aux sculpteurs pour enlever, en exécutant un modelage, la terre glaise en excédent`` (Vogüé-Neufville 1971).
2. Outil servant à vérifier le niveau d'un pavage. (Dict. xxes. excepté Ac.).
Prononc.: [miʀ εt]. Étymol. et Hist. 1. 1836 (Vidocq, Voleurs, t.1, p.275 et t.2, p.339); 2. 1903 v. supra B (Nouv. Lar. ill.: Mirette [...] Techn.). Dér. de mirer*; suff. -et, -ette*. Sens 2 d'apr. mire «dispositif de visée (servant pour le nivellement)». Fréq. abs. littér.: 20. Bbg. Hasselrot 1957, p.201. Pauli 1921, pp.99-100.

Wiktionnaire

Nom commun - français

mirette \mi.ʁɛt\ féminin

  1. (Ancien français) Miroir (à main).
  2. (Botanique) Variété de campanule dite aussi miroir de Vénus [Legousia speculum-veneris (L.) Chaix].
  3. (Technique) (Par analogie de forme avec un miroir à main) Sorte de spatule dont les modeleurs se servent pour enlever l’excédent de glaise sur l’ébauche.
  4. (Technique) (Par extension) Petit outil de maçon pour faire les joints.
  5. (Technique) Outil du fondeur.
  6. (Technique) (Par extension) Sorte de règle de paveur.
  7. (Technique) Sorte de repère utilisé lors de mesures photogrammétriques de précision.
    • Chaque section auscultée est matérialisée par un ensemble de mirettes régulièrement espacées. La distance entre deux mirettes est généralement comprise entre 1,50 et 2 m, ce qui correspond à une quinzaine de points de mesure environ par profil. — (Bulletin de liaison des laboratoires routiers : ponts et chaussées, n°66 à 68, page 51, Laboratoire central des ponts et chaussées, 1973)
  8. Cartonnette perforée servant à isoler une des couleurs d’un nuancier.
    • […] il est facile de les isoler grâce à la « mirette » fixée au volume par un ruban. — (Paul Klincksieck, Th. Valette, Code des couleurs, page 9, 1908, Paul Klincksieck)
  9. (Au pluriel) (Par métonymie) (Populaire) (Désuet) (Au pluriel) Yeux.
    • Maintenant que je me civilise, maintenant que Bonvalot, Adam, Richard et mes amours de babies en robe d’azur m’ont appris que les yeux se disent : les châsses, les mirettes, en langage familier, j’ai fait aussi cette découverte : lorsque je viens chercher ma portion le soir à la gargote, le sarcasme boueux des consommateurs s’attaque surtout à mes yeux. Et j’ai peur… j’ai peur bientôt de tout comprendre ! — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • C’est jaune pétard, rouge sang, rose fuchsia et vert fluo, kitsch en diable, mais, dans la nuit de l’hiver, qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il y a de quoi écarquiller les mirettes. — (Laurent Carpentier, La révolution culturelle des lanternes chinoises, Le Monde. Mis en ligne le 5 décembre 2018)
    • À quand le milliard de pixels ? Il y a une semaine, à la Villette, Canon en a mis plein les mirettes. Le constructeur a présenté deux prototypes d’appareils photos […] — (Nathalie Lamoureux, « Les cadors de l’image », Le Point, n° 2253, 12 novembre 2015).
    • Il y a même de l’humour, avec une Beetle nouvelle génération de Volkswagen, dont les phares-mirettes sont rehaussés de faux cils extrêmement longs et langoureux. — (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, page 64)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MIRETTE (mi-rè-t') s. f.
  • Espèce de campanule, campanula speculum, Linné, dite aussi miroir de Vénus.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mirette »

Du français mirer, se mirer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mirette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mirette mirɛt
mirettes mirɛt

Citations contenant le mot « mirette »

  • La comédienne embarque son auditoire par son indéniable talent, son énergie, et sa voix époustouflante, tantôt grave tantôt hilarante. Lorsque le spectacle commence, elle est assise face à son miroir, réfléchissant à sa vie comme la surface de sa mirette (car oui, la mirette est également le nom d’une glace grâce à laquelle la gent féminine s’assure qu’elle est toujours la plus belle…). C’est un peu dans cet esprit que l’équipe du Figaroscope a sélectionné 70 spectacles, le théâtre, les concerts pop, l’opéra, le classique, les spectacles comiques, sans oublier la comédie musicale, le cabaret et le cirque! Grâce à cette sélection, n’ayez crainte… Vos mirettes seront à la fête. Le Figaro.fr, Fêtes de Noël à Paris: 70 spectacles pour en prendre plein les mirettes!

Traductions du mot « mirette »

Langue Traduction
Anglais mirette
Espagnol mirette
Italien mirette
Allemand mirette
Chinois mirette
Arabe ميريت
Portugais mirette
Russe mirette
Japonais ミレット
Basque mirette
Corse mirette
Source : Google Translate API

Synonymes de « mirette »

Source : synonymes de mirette sur lebonsynonyme.fr

Mirette

Retour au sommaire ➦

Partager