La langue française

Minoen

Sommaire

  • Définitions du mot minoen
  • Étymologie de « minoen »
  • Phonétique de « minoen »
  • Citations contenant le mot « minoen »
  • Traductions du mot « minoen »
  • Synonymes de « minoen »

Définitions du mot « minoen »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINOEN, -ENNE, adj. et subst. masc.

ANTIQ. (Relatif à la) période la plus archaïque de la Crète (du iiiemillénaire à 1300 ans avant J.-C.). Art, hiéroglyphe minoen; époque minoenne; minoen ancien, moyen, récent. Vers 1625 avant J.-C., la civilisation minoenne de la Crète fut transplantée sur la terre ferme (Haddon, Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p.119).Le classement des vestiges en minoen I, minoen II et minoen III, fondé sur une coupe témoin, allait s'exercer, au cours de ces fouilles qui dureront vingt-cinq ans, une influence profonde sur toutes les entreprises sérieuses de l'archéologie classique (L'Hist. et ses méth., 1961, p.264).
Emploi subst. Les Minoens. Les Crétois des temps minoens. On ne trouve pas de grande sculpture dans la Crète minoenne; le Minoen ne sait créer que des oeuvres de petite taille (Encyclop. univ., t.51969, p.85).
LING. Crétois ancien. L'identification d'une forme de grec, communément appelée «mycénien», dans la langue des tablettes écrites en «minoen linéaire B» de Crète et de certains points du continent (Pylos, Mycènes) (Langage, 1968, p.906).
Prononc. et Orth.: [minɔ ε ̃], fém. [-εn]. Docum.: minoiennes (Morand, New-York, 1930, p.227). Étymol. et Hist. 1913 (A. Meillet, Aperçu d'une hist. de la lang. gr., Paris, Hachette, p.48). Empr. à l'angl. minoan, dér. (avec suff. -an correspondant au fr. -ain1* et -ien*) de Minos, nom de roi légendaire de la Crète antique, terme dû à l'archéologue angl. A. J. Evans (1894 ds NED Suppl.2).

Wiktionnaire

Adjectif

minoen \mi.no.ɛ̃\

  1. (Histoire) Relatif à la civilisation crétoise qui s'est développée entre le néolithique et l'âge du bronze (3000 av. J.-C. - 1050 av. J.-C.)
    • La civilisation minoenne.
    • Selon certains auteurs, l’ensevelissement de proches accompagnants le défunt est typique pour les pratiques funéraires d’époques minoenne et mycénienne. — (Svetlana Janakieva, « Noces prolongées dans l’Hadès : d’Evadné aux veuves thraces », Revue de l’histoire des religions, numéro 1, 2005)
  2. (Linguistique) Relatif au linéaire A et au linéaire B développé en Crète et en usage, plus tard, en Grèce.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

minoen \mi.no.ɛ̃\ masculin singulier

  1. Langue morte parlée en Crète.
    • Jusqu'alors, il était communément admis que le linéaire B transcrivait le minoen, langue supposée dont on ne connaissait rien, et non du grec.
    • Convaincu sa vie durant que rien ne prouvait l’existence d’éléments pré-indo-européens en cette région, il a entrepris sur le minoen une recherche parallèle à celle que menait Michael Ventris. — (André Caquot, « Allocution à l’occasion du décès de M. Vladimir Georgiev, correspondant étranger de l’Académie », Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 130e année, numéro 3, 1986, p. 474)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « minoen »

De Minos, roi légendaire de Crète, avec le suffixe adjectival -en.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « minoen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minoen minoɛ̃

Citations contenant le mot « minoen »

  • Les deux écritures transcrivant la langue minoenne ont fait l’objet de plusieurs propositions de déchiffrements sans parvenir jusqu’à ­présent à convaincre la communauté scientifique. Le Monde.fr, La langue des Minoens reste une énigme
  • ReportageDécouverte il y a un siècle en Crète, la civilisation minoenne (3100-1100 avant J.-C.) a fasciné des générations d’archéologues. Des fouilles récentes l’éclairent d’un jour nouveau. Le Monde.fr, Les mystères de la civilisation minoenne se dissipent
  • La civilisation minoenne doit son nom au roi Minos, souverain crétois légendaire, dont les grecs anciens affirmaient que sa flotte domina le monde égéen. Un archéologue britannique, Sir Arthur John Evans réalise vers 1900 des fouilles archéologiques en Crête et mis au jour le palais de Knossos. Cette découverte met en évidence l'existence de la civilisation minoenne. Beaucoup voient dans le palais de Cnossos le fameux labyrinthe où le Minotaure, d'après la légende, fût enfermé. C'est le célèbre épisode de Thésée, qui, aidé du fil d'Ariane, finira par trouver la sortie du labyrinthe. , Civilisation minoenne, la première en Europe
  • L'homme à tête de taureau dans le labyrinthe de Minos possède plusieurs traits trouvés dans la culture crétoise et de l'ancienne civilisation minoenne. Les taureaux et les motifs de labyrinthe se retrouvent dans toute la culture minoenne, qui a dominé la Méditerranée d'environ 3 000 avant J.-C. à environ 1 100 avant J.-C. au milieu du deuxième millénaire avant J.-C., la Grèce continentale remplaçant la Crète comme puissance dominante de la région. National Geographic, La véritable histoire du Minotaure : ce que révèle l'archéologie | National Geographic
  • Une tablette d’argile, datant de 1450-1375 avant l’ère commune inscrite avec le Linéaire B. Le Linéaire B de la civilisation Mycénienne représente une ancienne forme du grec. Ce Linéaire B descend du Linéaire A (ce dernier n’est pas encore déchiffré) qui provient de la civilisation minoenne – Crédit : Vintagedept – Flickr: Clay Tablet inscribed with Linear B script, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17430575 Actualité Houssenia Writing, Une analyse ADN révèle l'origine des Minoens et des Mycéniens - Actualité Houssenia Writing
  • Un groupe international de chercheurs a précisé les circonstances de la catastrophe qui a fait disparaître la civilisation minoenne qui peuplait l'île de Crète. Selon eux, c'est un tsunami catastrophique qui l'a détruite, lit-on dans la revue Nature Communications. , On sait désormais comment a disparu la civilisation minoenne - Sputnik France
  • Un sceau minoen de 3500 ans recueilli en 2015 parmi les trésors du tombeau du Guerrier au griffon, bouscule l’histoire de l’art du monde grec. Sciences et Avenir, Révélation d'un chef-d'oeuvre, l'Agate du combat de Pylos - Sciences et Avenir
  • Au large, dans la mer vineuse, est une terre aussi belle que riche, isolée dans les fots : c'est la terre de Crète, aux hommes innombrables, aux quatre-vingt-dix villes dont les langues se mêlent ; parmi elles, Cnossos, grande ville du roi Minos." Ulysse, le héros de L'Odyssée, décrit ainsi la Crète, feuron de la civilisation minoenne. Au début du iie millénaire avant notre ère, en effet, le royaume minoen brille de tous ses feux en Méditerranée et la Crète connaît un essor extraordinaire. La construction des premiers palais, à partir de 2000 avant Jésus- Christ, assoit la réputation d'une civilisation brillante, la première en Europe à utiliser l'écriture et qui aimerait égaler la grande Égypte. Carrefour maritime, la Crète occupe une place de choix et multiplie les échanges commerciaux avec ses voisins : les Cyclades, la Grèce continentale, mais également Malte, la Sicile, l'Égypte, Rhodes, Chypre, la Syrie... La réputation de ce peuple de puissants marchands parvient même jusqu'en Scandinavie ! Dans son épopée, Homère disait-il vrai ? Les archéologues ont recensé près de quatre-vingts sites minoens en Crète : des agglomérations et des regroupements d'habitations de taille modeste. La capitale, Cnossos, compterait près de dix mille habitants et de nombreux temples dédiés à la nature, reliés par les premières routes quadrillées.... Site-LeVif-FR, Les Crétois, victimes du premier tsunami de l'Histoire - International - LeVif
  • Selon les historiens, Phaistos était l’un des centres les plus importants de la civilisation minoenne, et la ville la plus riche et puissante dans le sud de la Crète. La ville a été habitée de la période néolithique jusqu’à la fondation et le développement des palais minoens au 15ème siècle av. J.C. Selon la mythologie, Phaistos était le siège du roi Radamanthis, frère du roi Minos. Ce fut aussi la ville qui donna naissance au grand sage et devin Epimenidis, l’un des sept sages du monde antique. Fredzone, Phaistos ou le mystère du disque d'argile cuite

Traductions du mot « minoen »

Langue Traduction
Anglais minoan
Espagnol minoico
Italien minoan
Allemand minoisch
Chinois 美浓
Arabe مينوان
Portugais minoan
Russe минойская
Japonais 美濃庵
Basque minoiko
Corse minù
Source : Google Translate API

Synonymes de « minoen »

Source : synonymes de minoen sur lebonsynonyme.fr
Partager