La langue française

Milliaire

Sommaire

  • Définitions du mot milliaire
  • Étymologie de « milliaire »
  • Phonétique de « milliaire »
  • Citations contenant le mot « milliaire »
  • Images d'illustration du mot « milliaire »
  • Traductions du mot « milliaire »
  • Synonymes de « milliaire »

Définitions du mot milliaire

Trésor de la Langue Française informatisé

MILLIAIRE, adj. et subst. masc.

I. − Adj. [En parlant d'un repère] Qui marquait les milles sur les voies romaines (v. mille1A en partic.). Borne, colonne milliaire:
−. À la porte du Colisée se voit la fontaine où (...) les gladiateurs venaient, après le combat, laver leurs blessures. La borne de cette fontaine était en même temps la première pierre milliaire de l'Empire: toutes les voies du monde romain partaient de ce monument d'esclavage et de mort. Michelet, Hist. romaine,t.1, 1831, p.5.
II. − Subst. masc. Borne, colonne qui marquait les milles sur les voies romaines. Bornes kilométriques, d'une sécheresse qui ne laisse pas deviner la multiplicité des renseignements que peuvent fournir à l'historien les milliaires romains (L'Hist. et ses méth.,1961, p.454).
Milliaire doré. Colonne dorée qui était le point de départ des voies romaines. À Rome, près du temple de Saturne, Auguste avait fait ériger une colonne spéciale, surmontée d'un globe sur lequel était gravée la distance aux principales villes de l'Empire: c'était le milliaire doré (P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p.54).
Prononc. et Orth.: [miljε:ʀ]. Homon. miliaire. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. [1245 subst. fém. écrit milaite dans l'éd. (Philippe Mousket, Chron., éd. F. de Reiffenberg, 10918)] 1414 miliaire «mesure itinéraire de mille pas» (Laurent de Premierfait, Decameron, B.N. 129, fo216 vods Gdf. Compl.); 1506 milliaire (La Mer des hystoires, H, Martyrologe, CCC a, d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t.32, p.105); 2. 1610 adj. «qui marque une distance de un mille» pierres et colonnes milliaires (A. de Nesmond, Remontrances − 1617 p.245 ds Fonds Barbier). Empr. au lat. milliarium «millier» désignant une borne, colonne ou pierre marquant la distance en milles. Fréq. abs. littér.: 20.

Wiktionnaire

Adjectif

milliaire \mi.ljɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à une distance de un mille.
    • Borne, colonne, pierre milliaire.

Nom commun

milliaire \mi.ljɛʁ\ masculin

  1. Borne ou colonne marquant les milles sur les voies romaines.
    • Comme à Rome, un milliaire d'or marquait à Lyon le centre des quatre principales voies de la Gaule : […]. — (Auguste Bleton, Petite histoire populaire de Lyon, Lyon : chez Ch. Palud, 1885, p.30)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MILLIAIRE. adj. des deux genres
. Il se disait des Bornes, des pierres, etc., placées de distance en distance, sur les grands chemins, pour indiquer les milles. Borne, colonne, pierre milliaire.

Littré (1872-1877)

MILLIAIRE (mi-li-ê-r') adj.
  • Chez les Romains, qui est placé de mille en mille pas. Borne, pierre milliaire. Je suis désespéré de voir ces misérables indices [des poteaux de bois] au lieu des colonnes milliaires qui y étaient autrefois [dans un ancien chemin romain], Montesquieu, Lett. pers. 142.

    Abusivement. Placé à la distance d'une lieue, d'un kilomètre.

    S. m. Le premier, le second milliaire est à tel endroit.

    Milliaire doré ou milliaire d'or, colonne enrichie d'or, qu'Auguste avait fait élever dans le Forum et d'où l'on commençait à compter les milles pour les grands chemins de l'Empire ; on prétend qu'il existe encore et qu'il est en haut de l'escalier du Campidoglio.

HISTORIQUE

XIIIe s. À Pasques, en l'an de grace qui le milliaire couroit par mil deux cenz quarante et huit, mandé-je mes hommes, Joinville, 208.

XVe s. Princes, li mondes s'envieillit, De jour en jour anientit ; Septan miliaire s'avance, Deschamps, Poésies mss. f° 446.

XVIe s. Cela advint le 11e jour d'avril 1544, après Pasques ; nous estions en ce temps là contraints d'ainsi compter le milliaire ; car, seuls en la chrestienté, le prenions à la resurrection, Carloix, I, 42.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MILLIAIRE, s. m. (Hist. anc.) espace de mille pas géométriques, distance par laquelle les Romains marquoient la longueur des chemins, comme nous la marquons par lieues. On compte encore par milles en Italie. Il y avoit à Rome au milieu de la ville une colonne appellée milliaire, qui étoit comme le centre commun de toutes les voies ou grands chemins sur lesquels étoient plantés, de mille pas en mille pas, d’autres colonnes, ou pierres numerotées, suivant la distance où elles étoient de la capitale ; de là ces expressions fréquentes dans les auteurs, tertio ab urbe lapide, quarto ab urbe lapide, pour exprimer une distance de trois ou quatre mille pas de Rome. A l’exemple de cette ville les autres principales de l’Empire firent poser dans leurs places publiques des colonnes milliaires destinées au même usage. Voyez Colonne milliaire.

Milliaires, milliaria, (Hist. anc.) grands vases, ou réservoirs dans les thermes des Romains, ainsi nommés de la grande quantité d’eau qu’ils contenoient, & qui par des tuyaux se distribuoit, à l’aide d’un robinet, dans les différentes piscines, ou cuves où l’on prenoit le bain. Voyez Bains.

Milliaire doré, (Littér. & Géog.) milliarium aureum, comme disent Pline & Tacite ; colonne qui fut dressée au centre de Rome, & sur laquelle étoient marqués les grands chemins d’Italie, & leurs distances de Rome par milles.

Ce fut Auguste qui, pendant qu’il exerçoit la charge de curator viarum, fit élever cette colonne & l’enrichit d’or, d’où elle reçut son nom de milliaire doré. Il ne faut pas croire d’après Varron, que tous les chemins d’Italie aient abouti à la colonne milliaire par une suite de nombres : cela n’étoit point ainsi ; plusieurs villes célebres interrompoient cette suite, & comptoient leurs distances des unes aux autres par leurs milliaires particuliers : encore moins cette suite se rencontroit-elle depuis Rome jusqu’aux autres parties de l’empire, comme, par exemple, dans les Gaules, puisque l’on trouve plusieurs colonnes où le nombre gravé n’est que d’un petit nombre de milles, quoiqu’elles soient à plus de cent lieues de Rome.

La colone milliaire d’Auguste étoit érigée dans le forum romanum, près du temple de Saturne. Elle ne subsiste plus aujourd’hui, & ce n’est que par une vaine conjecture qu’on suppose qu’elle étoit posée à l’endroit où l’on voit maintenant l’église de Sainte-Catherine de la consolation, dans le quartier de Campitoli, qui est au milieu de Rome moderne. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « milliaire »

Du latin miliarius (« qui contient mille »), apparenté à milliarium (« borne milliaire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. miliari ; du lat. milliarius, dérivé de mille, mille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « milliaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
milliaire miljɛr

Citations contenant le mot « milliaire »

  • Visite libre du site, qui comporte le moulin à vent de Ramps, restauré en partenariat entre la commune de Castelnau-Montratier-Sainte Alauzie et l’AMBC, la borne milliaire inscrite au titre des Monuments historiques, qui authentifie le passage en ces lieux de l’ancienne voie romaine vers Moissac. C’est l’unique borne milliaire trouvée en place dans le Lot et en Midi-Pyrénées. Une borne pédagogique présente chacun des trois éléments du site. Unidivers, Visite libre du site historique et patrimonial Moulin à vent de Ramps et borne milliaire Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie dimanche 20 septembre 2020
  • ZOOM SUR LA BORNE MILLIAIRE : Parmi les nombreux décors architecturaux qui ponctuent le parc et nous incitent à la rêverie, une borne milliaire réalisée d’après un dessin de Lemot par un tailleur de pierre local. Les bornes milliaires étaient les ancêtres de nos panneaux routiers : elles portaient une inscription indiquant les distances entre les principales voies romaines d’Italie. Celle-ci se présente sous la forme d’une colonne imposante, comme si elle marquait l’existence d’une voie romaine tracée sous l’empereur Auguste. Mais, ce symbole de la grandeur de l’Empire romain est le pur fruit de l’imagination du sculpteur puisque aucune voie romaine n’existait à cet emplacement ! , Le Domaine de la Garenne Lemot : un écrin de verdure à redécouvrir | Arts in the City

Images d'illustration du mot « milliaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « milliaire »

Langue Traduction
Anglais mileage
Espagnol kilometraje
Italien chilometraggio
Allemand kilometerstand
Chinois 里程
Arabe عدد الأميال
Portugais quilometragem
Russe пробег
Japonais マイレージ
Basque kilometro-
Corse quilometraghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « milliaire »

Source : synonymes de milliaire sur lebonsynonyme.fr
Partager