La langue française

Miellé, miellée

Sommaire

  • Définitions du mot miellé, miellée
  • Étymologie de « miellé »
  • Phonétique de « miellé »
  • Citations contenant le mot « miellé »
  • Images d'illustration du mot « miellé »
  • Traductions du mot « miellé »

Définitions du mot « miellé, miellée »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIELLÉ, -ÉE, adj.

A. − Qui contient du miel; qui est sucré avec du miel. Synon. de au miel, de miel.Sa femme, après avoir chargé la table d'une cruche de bière miellée (...) s'assit devant le feu (Hugo,Han d'Isl.,1823, p.156).L'épicier (...) entama alors avec moi une conversation affectueuse et bienveillante sur (...) les bienfaisants effets de l'eau miellée et du sirop de gomme sur les poitrines fatiguées et les estomacs débilités (Sand,Cora,1833, p.291).Amis, que chacun prenne sa place! Esclaves, versez le vin miellé! (A. France,Thaïs,1890, p.164).
B. − Qui rappelle le miel par sa couleur, son odeur, sa saveur. L'émeraude aux trois natures, l'une d'un vert sombre, l'autre qu'on nomme miellée parce qu'elle est de la couleur du miel (A. France,Balthazar,Ab., 1889, p.222).L'arôme miellé qui montait des prés en fleurs (Moselly,Terres lorr.,1907, p.158):
−. ... une bouffée d'air tiède et très lente déplissa sur nous une odeur à la fois fauve et miellée, comme une senteur d'oasis diluée dans l'air calciné du désert. Gracq,Syrtes,1951, p.233.
C. − Au fig. Synon. de mielleux.J'entends Charles Blanc solliciter, avec sa bassesse miellée et gluante, la Princesse, pour faire lever l'interdiction de vente des histoires de la Révolution (Goncourt,Journal,1865, p.170).
Prononc.: [mjεle], [mje-]. Étymol. et Hist. Fin xiies. «doux comme le miel» (Cantique des Cantiques, éd. C. E. Pickford, 2286); 1562 «sucré avec du miel» (Du Pinet, L'histoire du Monde de C. Pline Second, t. 2, livre 26, chapitre 11: vin miellé). Dér. de miel*; suff. *.

Wiktionnaire

Adjectif

miellé \mjɛ.le\

  1. Qui est enduit de miel.
  2. Qui contient du miel.
    • (XVIe siècle) Il faut arrouser la partie d’eau miellée et d’huile. — (Ambroise Paré, VI, 3)
  3. Qui a la couleur jaune du miel.
    • Jacinthe miellée.
  4. Fig. Doux comme le miel.
    • Tircis eut beau prêcher ; ses paroles miellées S’en étant aux vents envolées… — (Jean de La Fontaine, Fables X, 11)

Forme de verbe

miellé \mjɛ.le\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe mieller.

Nom commun

miellée féminin

  1. (Apiculture) Production mellifère.
    • La marche de la miellée exerce sur l’essaimage une influence considérable, et les apiculteurs disent communément qu'une année riche en miel est pauvre en essaims […]. — (Bulletin de la Société d'apiculture de la Savoie "L'Abeille alpine", vol.6 à 9, p.54, 1906)
  2. (Plus rare) Miellat.
    • Ce sont les larves des pucerons qui […] semblent ne pouvoir exécuter d’autre mouvement que de relever de temps à autre leur gros abdomen arrondi et terminé par deux petits tuyaux en forme de cornes mobiles. À chaque fois, une goutte de liquide sucré s’échappe par ces orifices, et d’ordinaire il se trouve dans le voisinage quelques fourmis prêtes à happer cette miellée, qui, au dire de Hubert, l’habile observateur de ces insectes, serait peut-être leur seule nourriture. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
  3. (Par extension) Exsudat sucré des plantes.
    • La miellée végétale est une substance sucrée répandue sur les végétaux, qui les nourrit et contribue à la bonté des fruits. — (Jacques Radouan, Nouveau manuel complet pour gouverner les abeilles et en retirer grand profit, vol.2, p.108, Roret, 1840)

Forme d’adjectif

miellée \mjɛ.le\

  1. Féminin singulier de miellé.

Forme de verbe

miellée \mjɛ.le\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe mieller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MIELLÉ (miè-lé, lée) adj.
  • 1Qui est enduit de miel.
  • 2Qui contient du miel. Eau miellée.
  • 3Qui a la couleur jaune du miel. Jacinthe miellée.
  • 4 Fig. Doux comme le miel. Tircis eut beau prêcher ; ses paroles miellées S'en étant aux vents envolées…, La Fontaine, Fabl. X, 11.

HISTORIQUE

XVIe s. Il faut arrouser la partie d'eau miellée et d'huile, Paré, VI, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « miellé »

→ voir miel
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « miellé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
miellé miɛle

Citations contenant le mot « miellé »

  • C’est une abeille locale, qui est autonome et économe à la différence d’autres races plus récentes, qui lors des trous de miellé, si elle n’est pas nourrie peut mourir de faim. Les apiculteurs amateurs peuvent perdre leurs colonies très rapidement s’ils ne surveillent pas les réserves dans le corps de ruche. » , Au lycée de Brémontier-Merval, un an après où en sont les ruches  ? | L'Éclaireur - La Dépêche
  • Pour le beurre miellé : ladepeche.fr, Recette : Cabillaud en croûte de beurre miellé - ladepeche.fr
  • Les pallasites sont les plus connues des météorites ferreuses. En réalité, elles sont mixtes puisqu’à la fois ferreuses et pierreuses. Elles sont à moitié constituées de cristaux d’olivines qui peuvent être translucides et disséminés dans la matrice. La croûte est en revanche similaire à celle des sidérites. Si on coupe la météorite en deux, les cristaux ont une teinte allant du jaune miellé au vert clair. Les pallasites sont également assez denses : de 4,5 à 7 g/cm3. Par rapport à leur volume, elles donnent la sensation d’être beaucoup plus lourdes qu’une roche terrestre. National Geographic, Ces pierres météoritiques valent 200 fois plus que de l'or | National Geographic
  • Le miel est un allié miraculeux pour les cheveux secs et abîmés. Nombreuses sont les marques qui l’utilisent dans leurs shampoings et soins capillaires pour réparer et donner de l’éclat. Certaines le préconisent aussi pour les cheveux blonds, car il a également des propriétés éclaircissantes. De quoi raviver un blond miellé sans passer par la case coloriste ! Bénin Web TV, Bon à savoir : les vertus méconnues du miel pour les soins beauté et capillaires - Astuces - Bénin Web TV

Images d'illustration du mot « miellé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « miellé »

Langue Traduction
Anglais honeyed
Espagnol meloso
Italien mellifluo
Allemand honig
Chinois
Arabe معسل
Portugais melado
Russe льстивый
Japonais はちみつ
Basque honeyed
Corse innamuratu
Source : Google Translate API
Partager